La valise idéale pour des vacances zéro déchet

Publié le 1 mai 2018 à 10:00 Ma vie zéro déchet | 563 vues

Atteindre le zéro déchet, tel est l’objectif de Marine. Depuis maintenant trois mois, notre responsable éditoriale fait la chasse à ses détritus et aux emballages inutiles et polluants. En pleine période de ponts, elle vous liste ce qu’il faut avoir dans sa valise pour passer des congés zéro déchet. Ce n’est pas parce que l’on est en vacances, que l’on doit se laisser aller !

« En mai, fais ce qu’il te plaît ». Cette phase n’étant pas tombée dans l’oreille d’une sourde, j’ai donc décidé de prendre quelques jours de congé. Vu les nombreux ponts, il fallait bien en profiter. Merci le mois de mai, tu es bien généreux cette année. Mon programme : partir me ressourcer aux Sables-d’Olonne en Vendée, où mes parents ont une maison secondaire. Ce n’est pas Ibiza ou Saint-Tropez, mais je m’y plais bien. Le temps est souvent agréable et les habitants font rarement la tronche comme à Paris. Désolée les Parigots, mais cette réputation n’est pas une légende. Ce que j’aime chez eux ? Leur sourire toujours au rendez-vous, même lorsqu’il pleut. J’aime aussi les mouettes et les goélands qui me réveillent à 5h du mat’, les bateaux qui défilent dans le chenal du port, les plateaux de fruits de mer, les couchers de soleil sur la plage et les nombreuses pistes cyclables disponibles. Bref, vous l’aurez compris, j’aime cette ville et il me tardait de la retrouver après six longs mois. Mes billets de train en poche, il ne restait plus qu’à préparer mon week-end et surtout ma valise. D’habitude, je m’y prends au dernier moment. Mais étant dans une démarche zéro déchet, il fallait que je m’organise à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.

Dans sa valise, on met quoi ? Rien ne change, à part quelques accessoires en plus. Culottes, soutiens-gorge, pantalons, tee-shirts, robes et maillots de bain si le temps le permet, etc. Sans oublier bien sûr son vanity contenant tout le nécessaire pour la toilette. Mais ce dernier sera zéro déchet bien évidemment. On prend : son shampoing solide, son déodorant (de chez CoZie pour moi), sa brosse à dents, deux pains de savon de Marseille (un pour le corps et un autre pour une petite lessive ou une lessive), des cotons lavables pour se démaquiller, sa coupe menstruelle si besoin, de l’huile de coco et un flacon d’huile essentielle de menthe poivrée ou autres. L’huile de coco servira comme dentifrice, de démaquillant et comme masque pour les cheveux si ces derniers ont été agressés par le vent ou l’eau de mer. Il hydrate aussi la peau en cas de coup de soleil ou de petites coupures. Toutefois, ne vous encombrez pas avec tout le pot. 1) C’est lourd. 2) C’est encombrant. Prenez la quantité d’huile de coco nécessaire et mettez-la dans un petit pot. Attention à la chaleur, l’huile de coco fond très vite. Veillez à bien refermer votre petit pot. Enfin, on pense à prendre dans un autre petit pot du bicarbonate de soude. Celui-ci est utile pour de nombreuses choses au quotidien : pour son dentifrice, pour laver les fruits et légumes et les débarasser des résidus de pesticides ou encore pour faire son propre déodorant. Pour cela, il suffit d’humidifier un peu ses aisselles et d’appliquer un peu de bicarbonate en tamponnant ses dessous-de-bras avec une serviette. Je ne suis pas une grande fan mais ça peut servir au cas où. La crème solaire doit aussi être emportée. Mais comme indiqué la semaine dernière, je préfère encore l’acheter en parapharmacie. Il s’agit du seul produit non zéro déchet dans ma trousse de toilette. Tous ces produits sont facilement transportables. Et si vous prenez l’avion, vous pouvez prendre votre vanity en cabine avec vous. Pratique ! Si vous emportez votre rasoir en inox, ne le prenez pas avec vous évidemment.

Paille en inox, mouchoirs et sacs en tissu

Dans sa valise, on n’oublie pas non plus de prendre son kit zéro déchet pour faire ses courses. On pense donc à prendre des tote bags, des sacs en tissu et quelques Tupperware. Si vous séjournez à l’hôtel en pension complète, ces accessoires ne vous seront pas vraiment utiles, mais on se sait jamais. Les sachets en tissu seront parfaits également pour transporter ses petits objets dans sa valise. Par exemple, j’en ai utilisé un pour mettre mes sous-vêtements et un autre pour mettre mes bijoux. Vous pouvez aussi prendre des serviettes et mouchoirs en tissu. Ces derniers protégeront des objets de valeur et pourront être utilisés sur votre lieu de vacances pour un pique-nique par exemple. Ils vous seront aussi utiles lorsque vous achèterez une glace. Ne prenez pas de serviettes en papier, utilisez un de vos mouchoirs. Vous pourrez les laver ultérieurement avec votre fameux savon de Marseille. On pense aussi à prendre sa gourde pour éviter d’utiliser des bouteilles d’eau en plastique. Autre accessoire indispensable : la paille en inox ! En vacances, j’aime siroter des cocktails en terrasse. Mais pas question de polluer. Eh oui, de petite taille et à usage unique, les pailles en plastique font partie des huit millions de tonnes de plastique déversées chaque année dans les océans. Alors pour éviter de me retrouver avec une paille colorée polluante dans mon verre, je dis « pas de paille s’il vous plaît » au serveur et j’utilise ma paille en inox, que je pourrais réutiliser à loisir. Si vous êtes en famille, prenez-en plusieurs. Elles se lavent facilement. Outre les pailles en inox, vous pouvez aussi vous tourner vers les pailles en bambou, en verre ou en papier biodégradable.

Voilà donc une valise toute prête et zéro déchet !

Et on fait comment en vacances ? La même chose qu’à la maison ! On achète au maximum en vrac, on privilégie les marchés (et ça fait découvrir des produits locaux) et on utilise ses contenants réutilisables. « Le crottin de chèvre dans ma boîte, s’il vous plaît monsieur le fromager ». S’il ne veut pas, allez voir ailleurs !  Pour trouver un commerce proposant des produits en vrac, j’utilise l’application « ConsoVRAC » qui, grâce à un système de géolocalisation, identifie tous les points de vente. Pour ce que l’on ne peut pas acheter en vrac, on opte pour des produits à l’emballage recyclable (verre, carton). Vous avez prévu de faire un pique-nique ? Retrouvez nos conseils ici pour en faire un zéro déchet.

Marine VAUTRIN

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème