L’abonnement Vélib’ gratuit en février

Publié le 8 février 2018 à 9:41 Aujourd'hui | 524 vues

Le Conseil de Paris a décidé mercredi 7 février 2018 que le service de vélo en libre-partage Vélib’ serait gratuit en février. Il envisage également de prolonger cette mesure en mars.

Les utilisateurs du Vélib‘ ne paieront rien en février. Le Conseil de Paris a décidé, mercredi 7 février, que le service de vélo en libre-partage allait être gratuit pour le mois de février. Les élus demandent également le prolongement de cette mesure en mars “si la moitié des stations n’étaient pas mises en service au 1er mars”, a précisé Christophe Najdovski, l’adjoint écologiste chargé des transports. Cependant, ce souhait devra formellement être soumis au syndicat Autolib’ Vélib Métropole.

Ce dernier a déjà pris une décision similaire le 31 janvier dernier. Les élus du syndicat ont voté plusieurs mesures de compensation pour les usagers du Vélib’. Parmi elles, le remboursement de l’abonnement pour le mois de janvier. Ils ont également confirmé que des sanctions allaient être prises contre Smoovengo, la société qui a conçu les nouveaux vélos. Au total, elles s’élèvent à 2 millions d’euros. Un pour le retard au 1er janvier et un autre pour celui constaté le 1er février dernier.

Peu de stations prêtes

Si de telles mesures sont prises, ce n’est pas un hasard. Fin octobre dernier, la maire de Paris Anne Hidalgo, accompagnée du président de la métropole du Grand Paris Patrick Ollier, avait présenté officiellement les nouveaux Vélib’. Les premiers modèles devaient être opérationnels dans 600 stations réparties dans 68 communes de la région. Malheureusement, suite à de nombreux ratés, seulement 64 stations étaient prêtes début janvier et à peine plus de 200 à ce jour. Pour rappel, l’objectif initial était que 1 400 stations soient en service et utilisables à la fin du mois de mars, ce qui représente 20 000 vélos, dont 30% d’électriques. À noter que lors de la décision des élus parisiens, la municipalité a également souhaité que les vélos soient déployés en priorité dans les zones les plus fréquentées et que la communication de Smoovengo soit renforcée.

Ce n’est pas la première fois que ces nouveaux vélos font grincer des dents les usagers. Début novembre, le Journal du Dimanche avait révélé la nouvelle grille tarifaire de l’abonnement Vélib’. L’hebdomadaire indiquait notamment que l’abandonnement classique augmenterait de 30% au 1er janvier, passant ainsi de 29 euros à 37,20 euros. La présidente du syndicat Autolib’ et Vélib’ Métropole Catherine Baratti-Elbaz avait même dû s’expliquer. “Les tarifs du nouveau Vélib’ ont également été déterminés sur la base d’un nouveau périmètre à l’échelle de la Métropole du Grand Paris et des innovations technologiques que le service offrira.”

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

  1. Bonjour
    Et au sujet du bug informatique qui empêche de se connecter aux bornes et qui empêche la prise de vélo. A-t-on du nouveau ?
    La prise de vélo est très aléatoire depuis le 1er février. On badge et la connexion tourne dans le vide, les vélib restent en stations et nous dans le métro ! Dommage, je fais 1.700 km de vélib par an. C’est mal parti en 2018.
    Pour info, j’ai un abonnement carte Navigo.
    Cordialement
    Philippe BOHLY

Surprise

Du mobilier et des jouets pour enfants faits avec du plastique recyclé

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème