Les Petites Françaises, la première marque de tasses comestibles faites à la main en France. 

Les Petites Françaises : des tasses comestibles et made in France

Publié le 22 septembre 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 634 vues

Roxanne Blondel et Mathilde Lagarrigue ont lancé en avril 2018 Les Petites Françaises, la première marque de tasses comestibles faites à la main en France. 

Et si vous mangiez votre tasse après avoir bu votre café ? C’est ce que proposent Roxanne Blondel et Mathilde Lagarrigue avec Les Petites Françaises. Ces deux jeunes femmes de 23 ans, qui se sont rencontrées sur les bancs d’emlyon business school, ont mis au point des tasses 100% comestibles dans lesquelles on peut y verser des boissons chaudes ou froides : thé, café, lait, jus de fruits, etc. « Les tasses sont en biscuit et l’intérieur est nappé d’un chocolat noir. C’est le glaçage qui permet l’isolation et l’étanchéité », nous explique Roxanne. On peut ainsi profiter de sa boisson préférée sans que le contenant ne ramollisse. « Le chocolat va fondre légèrement mais le biscuit restera bien croustillant », assure-t-elle. Dans les tasses Petites Françaises, on peut aussi y glisser de la glace, du yaourt, de la crème anglaise ou encore des fruits frais. À déguster en dessert, au petit-déjeuner ou au goûter !

Roxanne et Mathilde ont développé trois recettes : vanille/sel de Guérande, cacao/noisettes et cannelle/amandes. Toutes les tasses sont confectionnées de manière artisanale près de Paris à partir d’ingrédients français. La farine, issue de l’agriculture biologique, vient du Moulin de Waast à Mons-en-Pévèle (59), le beurre demi-sel de Liévin (62), le sucre non raffiné de l’île de la Réunion, les œufs fermiers de Trémorel (22) et le sel de Guérande. Petit bémol : les noisettes et les amandes sont italiennes. Elles viennent du Piémont et de Sicile. « Nous aimerions bien aller chercher des noisettes dans le sud-ouest et des amandes en Provence, mais il n’y en a plus beaucoup et elles sont relativement chères », justifie Mathilde. Les noisettes et les amandes sont toutefois moulues par Esprit Gourmand, une entreprise familiale basée à Marseille depuis 1922. Quant au chocolat, celui-ci est fourni par Valrhona, chocolatier français plébiscité par les meilleurs chefs et artisans du monde.

Bientôt une recette vegan et sans gluten

Depuis le lancement de leur société en avril 2018, Roxanne et Mathilde ont déjà écoulé plus de 2 000 tasses comestibles. Face à une demande grandissante, elles ont récemment lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Objectif : acheter une tempéreuse à chocolat qui leur permettra d’améliorer leur procédé de fabrication et de doubler voire tripler leur capacité de production. Un peu plus de 8 000 euros ont déjà été collectés sur les 11 000 euros désirés.

Après cette campagne, les fondatrices des Petites Françaises sortiront deux nouvelles recettes : une vegan à la noix de coco et une sans gluten au sésame. Engagées contre le gaspillage alimentaire, elles proposeront également un sachet contenant des éclats de tasses qui, à cause de leurs petites imperfections, ne peuvent pas être commercialisées, et un sachet de poudre de biscuit. « Lorsqu’elles sortent du four, les bords de nos tasses ne sont pas égaux et lisses. C’est pourquoi nous les râpons pour les rendre plus esthétiques, et obtenons ainsi de la poudre de tasse, que nous refusons catégoriquement de jeter », expliquent-elles sur leur page Ulule. Une poudre croustillante qui fera un topping parfait pour une glace ou un yaourt.

Des tasses comestibles made in France, gourmandes et zéro déchet, que demander de plus ? Celles-ci sont vendues par lot de six.  Comptez 21 euros. Plus d’informations sur lespetitesfrancaises.fr.

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème