L’huile de coco, l’indispensable de notre quotidien

Publié le 3 février 2018 à 10:00 Aujourd'hui | 2255 vues

Dentifrice, déodorant, substitut du beurre ou de cirage, l’huile de coco est un véritable couteau suisse. Voici une liste non exhaustive de ces utilisations principales.

Huile de coco par-ci, huile de coco par-là, ce produit fait de plus en plus parler de lui. Et pour cause, cette huile possède mille et une vertus. Principalement originaire de l’Asie du sud et de la Polynésie, elle renferme notamment de la vitamine A, E, K, du fer et des oméga 6. Elle est également très riche en acides gras saturés, monoinsaturés et polyinsaturés. Autre petit plus, elle est antioxydante.

Dans le commerce, l’huile de coco est blanche et vendue dans un pot en verre sous forme solide. En fonction des températures, elle peut devenir liquide ou juste ramollir. Cependant n’ayez crainte, ce changement de texture n’a aucune incidence sur la qualité du produit ni sur ces bienfaits. Cette huile est commercialisée dans les supermarchés comme Carrefour, Auchan ou encore Intermarché, mais également dans les magasins bio, comme La Vie Claire, Bio c Bon ou encore Naturalia. Il est également possible de s’en procurer sur Internet comme sur Aroma-Zone. Nous vous conseillons l’huile de coco vierge bio de la marque Emile Noël, Bio Planète, la Tourangelle ou bien celle d’Aroma-Zone. Testée et approuvée !

La meilleure amie du fait maison

Marre de dépenser de l’argent par les fenêtres pour des produits cosmétiques bourrés de produits chimiques ? Envie de simplicité ? L’huile de coco est LE produit qu’il vous faut. D’ailleurs, si vous ajoutez un peu de bicarbonate de soude et de la fécule de maïs, vous obtiendrez un déodorant sain et efficace en même pas deux minutes. Si vous aimez sentir bon, quelques gouttes d’huiles essentielles peuvent être ajoutées à la préparation, notamment la menthe poivrée, la lavande ou celle de palmarosa. Si vous n’avez pas le temps le matin de refaire votre petite mixture, n’hésitez pas à en faire en grande quantité, en y ajoutant de la cire d’abeille pour solidifier le tout, et à bien conserver l’ensemble dans un contenant hermétique, comme un bocal en verre.

L’association huile de coco/bicarbonate de soude peut également servir de dentifrice. L’huile de coco étant antibactérienne et le bicarbonate un produit qui neutralise les odeurs, c’est le combo parfait pour ne pas avoir mauvaise haleine. Autre avantage : la combinaison permet de blanchir les dents. Si le goût du bicarbonate et de l’huile vous rebute, et si vous préférez avoir une haleine fraîche, il est possible d’ajouter une ou deux gouttes (pas plus) d’huile essentielle de menthe poivrée. Bien sûr, d’autres variantes existent.

Trouver un démaquillant capable de retirer le maquillage waterproof sans difficulté peut vite s’avérer compliqué, sans compter les nombreux produits chimiques et allergènes qu’on peut y trouver dedans. Avec une noisette d’huile de coco et un coton (lavable de préférence), dites adieu à votre mascara, votre crayon et votre eye-liner en deux minutes. Utiliser l’huile sous cette forme permet également de renforcer les cils et de les hydrater. À elle seule, l’huile permet également de retirer le fond de teint, le fard à paupière et même les rouges à lèvres les plus résistants.

Si vous êtes adeptes des gommages, l’huile de coco est une nouvelle fois votre meilleure amie. Pour cela, il suffit juste de la ramollir et d’y ajouter un peu de sucre ou de sel. Ce mélange est également parfait pour exfolier les lèvres et les mains. En revanche, pour le visage, privilégier des grains plus fins et moins abrasifs comme le marc de café.

Autre avantage : comme l’huile de coco est grasse, elle peut être utilisée pour se raser les jambes, les aisselles ou même la barbe. Elle permet également d’éviter les petites coupures.

S’hydrater avec l’huile de coco

C’est un fait, l’huile de coco est très riche. Remplie d’acides gras saturés, elle est une alliée idéale pour hydrater son visage et son corps en profondeur. L’astuce que tout le monde connaît : le célèbre bain d’huile de coco pour cheveux. La veille d’un shampoing, faites légèrement fondre l’huile dans vos mains (la quantité dépend de la longueur de vos cheveux) puis commencez à l’appliquer sur cheveux secs, de la racine jusqu’aux pointes, grâce à une brosse ou un peigne. N’hésitez pas à masser votre cuire chevelu, surtout s’il vous gratte. Enroulez vos cheveux dans une serviette ou une charlotte puis allez vous coucher et le lendemain faites votre shampoing normalement. Si vos cheveux ne sont pas trop abîmés, une petite demi-heure sous une serviette chaude suffira. Une crinière de rêve garantie ! L’idéal est de le faire une fois par semaine. Pour limiter les frisottis, vous pouvez également faire un masque capillaire sur cheveux secs. En revanche, cette fois, commencez des mi-longueurs jusqu’aux pointes. Laissez poser entre une demi-heure et une nuit. Il est également possible de l’appliquer après un shampoing, lorsque les cheveux sont à moitié secs.

La peau en dessous des yeux est très fragile. On entend souvent dire qu’il est bien, en plus de sa crème de jour et de nuit, d’en acheter une pour le contour des yeux. Avec l’huile de coco, cette dépense devient inutile. Appliquez en petite quantité de l’huile sur cette zone, même si vous l’utilisez également comme démaquillant. Sur notre corps, les coudes sont souvent très négligés et peuvent donc vite être secs. Une petite noisette sur chacun d’eux pendant quelques jours et le tour est joué. Les lèvres font également partie des zones du corps qu’on néglige souvent. Pour embrasser votre moitié avec une bouche de rêve, exit les baumes à lèvres vendus dans le commerce et misez tout sur l’huile de coco. Une petite touche suffit pour les hydrater et les sublimer. Elle peut aussi s’utiliser sur tout le corps, même sur le visage. Attention, les personnes à la peau grasse ou acnéique doivent malheureusement éviter l’huile.

En été, le soleil frappe plus fort et les coups de soleil peuvent vite arriver, notamment chez les personnes à la peau sensible. Si jamais cela arrive, n’hésitez pas à vous badigeonner d’huile de coco en rentrant de la plage. Le côté très hydratant de ce produit va venir apaiser la douleur et la sensation de chaud. Il permet également d’éviter que la peau ne pèle. Attention, sur Internet, l’idée que l’huile de coco puisse se substituer à la crème solaire ou à une huile de bronzage est très répandue. C’est faux ! Le SPF de ce produit se situe entre 5 et 8. Il est donc formellement interdit de se couvrir de cette huile avant de prendre le soleil.

Avis aux parents : l’huile de coco permet d’éliminer les poux naturellement. Ce produit les asphyxie.

Une alternative au beurre

Pour limiter sa consommation de beurre ou d’huile, l’huile de coco peut être une bonne alternative, que ce soit pour un plat sucré ou salé. C’est d’ailleurs une option très prisée des vegans. Pour faire rôtir ou frire un aliment, toutes les huiles ne sont pas bonnes. Il faut donc en choisir une dont le point de fumée est élevé. Il s’agit de la température à partir de laquelle une huile ou une graisse émet de la fumée en continu. Celui de l’huile de coco est élevé et se situe entre 177 (non raffinée) et 232 (raffinée). Autrement dit, elle est parfaite pour faire cuire des légumes dans un wok, frire des pommes de terre, ou faire des œufs au plat. Elle peut aussi être utilisée pour faire des gâteaux, des crêpes et même une vinaigrette. L’huile de coco peut donc totalement remplacer le beurre ou l’huile de colza traditionnelle.

Cependant attention. Cette huile est composée en moyenne de 82% d’acides gras saturés (dont 67% d’acides lauriques), contre 63% pour le beurre et 50% pour la graisse de bœuf et 39% pour le lard. L’huile de coco favorise la hausse du bon et du mauvais cholestérol, selon des cardiologues de l’association de cardiologie américaine (AHA). Après avoir analysé sept études mondiales, ils ont indiqué que l’huile “accroît le cholestérol, l’une des causes de maladie cardiovasculaire, et ne présente aucun effet favorable connu pour contrebalancer, nous conseillons de ne pas l’utiliser”. Conclusion, comme tout aliment, il n’est pas bon d’en abuser.

Régler les tracas du quotidien

Au quotidien, il n’est pas rare de se couper avec une feuille en papier, de se faire piquer par un insecte ou de s’écorcher sur un meuble. Ces petits bobos engendrent souvent des cicatrices. Grâce aux propriétés antibactériennes de l’huile de coco et à ses acides gras, ces plaies guériront plus vite et l’apparence des cicatrices sera réduite. En cas de brûlure, pensez immédiatement à appliquer de l’huile pour soulager la douleur. Cela permet également de diminuer l’aspect rougeâtre que peut avoir la peau lorsqu’elle a été brûlée.

Qui n’a jamais rêvé de se faire masser en rentrant d’une dure journée de travail ? Malheureusement, on ne pense pas toujours à acheter une huile adéquate. L’huile de coco est donc une alternative parfaite. Son aspect gras fera glisser vos mains tout en douceur, en diffusant une odeur agréable de coco.

Une paire de chaussures en cuir peut perdre son éclat. C’est pourquoi, on utilise du cirage. Si vous n’en avez pas, de nombreuses astuces existent. C’est notamment le cas de la vaseline ou bien du lait démaquillant. L’alternative la plus écolo, et efficace, reste cependant l’huile de coco. Une petite noisette dans un chiffon doux et le tour est joué.

Lorsque nous avons des enfants, nous ne sommes pas à l’abri de leurs bêtises. Par exemple, ils peuvent laisser tomber un chewing-gum sur un beau tapis ou se le coller dans les cheveux. Au lieu de tout couper, appliquez une noisette d’huile de coco, frottez légèrement et laissez appliquer au moins 30 minutes. Le gras de l’huile permet de retirer le bonbon sans encombre.

L’huile de coco est donc un produit qui a de nombreux avantages… tout comme son emballage. Lorsque le pot est vide, il peut être réutilisé comme contenant.

Marie Bascoulergue

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème