Lidl stoppera la vente des pailles en plastique

Publié le 4 juillet 2018 à 11:23 Aujourd'hui | 426 vues

L’enseigne Lidl s’engage à retirer de la vente les articles en plastique à usage unique d’ici fin 2019. 

 « Suite à l’annonce de son engagement visant à réduire de 20% le plastique de ses emballages d’ici 2025, Lidl France met désormais en place ses premières mesures concrètes », annonce l’enseigne ce mercredi 4 juillet. D’ici la fin 2019, elle mettra un terme à la vente d’articles en plastique à usage unique comme les pailles, les verres, les assiettes, les couverts et les cotons-tiges dans ses 1 500 magasins. Une bonne nouvelle, mais pour rappel la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en août 2015, interdit la vente et la distribution de gobelets, verres et assiettes en plastique à partir du 1er janvier 2020. Même chose pour les cotons-tiges en plastique. Lidl prend toutefois un peu d’avance. Et ce qui est surtout à saluer, c’est la fin des pailles en plastique, qui ne sont pas encore officiellement concernées par cette interdiction. Ces petits tubes sont pourtant un fléau pour l’environnement. De petite taille, ils ne peuvent pas être recyclés. Ils échappent au système de recyclage, aux machines. Ces bouts de plastique finissent alors par être incinérés. Au pire, ils s’envolent et atterrissent dans le caniveau, polluant les rivières et les océans.

Les articles jetables en plastique seront remplacés par des produits alternatifs et recyclables « sur lesquels Lidl et ses fournisseurs travaillent actuellement », précise l’enseigne dans un communiqué. Elle prévoit d’écouler les stocks restants et de passer ensuite successivement à des matériaux alternatifs. « De cette façon, les consommateurs pourront toujours retrouver leurs produits habituels, mais garantis sans matière plastique. » Lidl prévoit également de retirer et remplacer les couverts et pailles des produits pré-préparés et des boissons.

Haro sur le plastique

Engagée, l’enseigne mène actuellement de nombreuses actions concrètes pour réduire son empreinte environnementale. Elle a d’ailleurs lancé le site enrouteversdemain-lidl.fr où elle regroupe les différentes initiatives qu’elle mène. « Nous mettons tout en œuvre afin de développer différents concepts et nous informerons progressivement nos consommateurs sur nos nouveautés et nos changements. Il existe en particulier dans le domaine de l’emballage de nombreuses possibilités intéressantes que nous testons actuellement et qui peuvent faire une réelle différence », souligne Michel Biero, gérant achats de Lidl France, dans ce même communiqué.

Lidl n’est pas la seule enseigne à vouloir lutter contre les déchets plastiques. Récemment, Franprix a annoncé l’arrêt de la vente d’articles en plastique à usage unique (gobelets, assiettes, couverts, etc.) dès le 1er janvier 2019, soit un an avant d’être interdits par la législation française. Les pailles et les bâtonnets mélangeurs seront également concernés. Ces derniers disparaîtront totalement des rayons Franprix. Selon le Parisien, la filiale du groupe Casino stoppera dès la fin du mois de juillet tous ces produits et écoulera ses stocks jusqu’à épuisement. « Les nouveaux articles seront fabriqués dans des matériaux durables comme du carton, du bois ou du bambou », précise le quotidien. Carrefour a également pris des engagements pour « sortir du modèle des plastiques jetables ». Parmi eux : la suppression des emballages plastiques non recyclables des fruits et légumes bio et l’arrêt de la commercialisation des pailles en plastique dès la fin de l’année.

Justine Dupuy

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème