Limaces : les méthodes naturelles pour les éloigner

Publié le 28 mai 2018 à 9:15 Aujourd'hui | 1752 vues

Au potager, les limaces sont les ennemies des jardiniers. Et avec la pluie de ces derniers jours, nos belles salades et les feuilles de nos courgettes en prennent un coup. Heureusement, il existe des solutions naturelles et biologiques pour les empêcher de venir tout saccager.

Le printemps et le début de l’été sont les périodes propices au potager. On sème, on plante et on entretient nos plants avec amour. Mais avec la météo catastrophique de ces derniers jours, des invités non désirés ont décidé de s’incruster. Ce sont les limaces ! Ces gastéropodes se réveillent en effet au pire moment, lorsque les plantes sont les plus vulnérables à leurs razzias. Une seule nuit suffit pour que vos cultures soient dévastées par ces gourmands. Sachez qu’il existe quelques solutions efficaces et totalement naturelles. Les produits chimiques sont évidemment à bannir.

Former une barrière

Pour protéger vos cultures, une des solutions est de former une barrière protectrice qui les empêchera de passer. Vous pouvez utiliser du marc de café, des cendres de bois ou encore du sable. Les limaces et les escargots en ont une horreur. Attention, ces barrières ne sont pas efficaces lorsqu’il pleut. Des copeaux de bois ou de la sciure marchent tout aussi bien, ainsi que les coquilles d’œufs écrasées. Le paillis d’aiguilles de pins peut également être efficace, tout comme le fil de cuivre si la plante que vous souhaitez protéger est en pot. Une chose est sûre, les limaces ou encore les escargots  ne passeront pas vos belles frontières !

La fête de la bière au potager

Autre technique : le fameux piège à bière. Très pratique pour les limaces. Contrairement à ce que l’on peut penser, ces dernières ne sont pas attirées par l’alcool mais par l’odeur du houblon. Elles confondent cette odeur avec celle de la chicorée. Pour cela, il suffit de placer un petit récipient (comme un pot de yaourt en verre) rempli de bière à côté de vos plantes. N’oubliez pas de remplacer votre bière tous les deux à trois jours. Les limaces viendront se noyer. Toutefois, bien qu’efficace, cette méthode fait débat. Certains jardiniers la déconseillent car elle peut nuire à d’autres animaux comme les hérissons qui pourraient, eux, être fortement alcoolisés et devenir des proies faciles pour les autres prédateurs. De plus, la bière risque d’attirer les limaces de votre voisin.

Favoriser les prédateurs

Concernant le hérisson, il est d’ailleurs un très bon prédateur à limaces. Tout comme les crapauds et les musaraignes, les merles, le hérisson en fait volontiers son repas. Alors si vous voyez ces animaux dans votre jardin, ne les éloignez pas, bien au contraire. Vous pourrez leur dire merci.

Des plantes anti-limaces

Nous ne cesserons jamais de le dire : la nature est bien faite. Et pour éloigner ces ravageurs, certaines plantes deviennent des répulsifs particulièrement efficaces. On parie alors sur l’ail, la bourrache, le fenouil ou encore la consoude, l’absinthe, le cerfeuil (l’odeur les éloigne) et le thym. Autant de possibilités à mettre dans votre potager pour protéger vos cultures.

Une dalle attrape limaces

Les limaces ne raffolent pas du soleil et de la chaleur. Lorsque les températures montent, ils se réfugient alors à l’ombre. C’est pourquoi, l’astuce consistera à placer une dalle un peu inclinée (à l’aide de cailloux ou de pierres) dans votre potager. Vous pouvez également effectuer des petits empilements de tuiles ou de planches en bois. Dans tous les cas, ils viendront s’y réfugier. Ne reste plus qu’à les récupérer à la main.

À la pêche… aux limaces

La meilleure solution reste de les récupérer tous les soirs à la main. Certes, cette technique est contraignante mais elle est garantie 100% anti-limaces. Qui a dit qu’avoir de beaux légumes était facile ?

Des traitements écologiques

Outre les astuces développées précédemment, des traitements naturels sont également très efficaces  parmi lesquels on retrouve l’ail en décoction. C’est un très bon répulsif.  Pour cela, il suffit de mélanger un peu d’eau avec de l’ail puis vaporiser le liquide sur les pieds des plantes. Renouvelez l’opération en cas de pluie. Vous pouvez aussi opter pour le bicarbonate de soude à diluer. C’est l’allié des jardiniers.

Vous n’arrivez pas à vous débarrasser des limaces ? Il existe une solution radicale et écologique : une poudre contenant des vers microscopiques que vous diluerez dans de l’eau. Ces vers, nommés Phasmarhabditis hermaphrodita, sont l’ennemi naturel des limaces. Ils recherchent les limaces dans le sol et les tuent au bout de quelques jours. Les nématodes restent actifs pendant environ 6 semaines, à condition que le sol reste humide et assez frais (5 et 20°C) Ils disparaissent lorsqu’il n’y a plus de proies. Ce traitement ne laisse aucun déchet.

Si vous connaissez d’autres astuces, partagez-les nous !

limace-reponse-conso

 

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème