Des lunettes de soleil réalisées à partir de bois recyclé

Publié le 6 mai 2016 à 12:50 Non classé | 632 vues

Les lunettes aux montures classiques ont pris un nouveau tournant en Auvergne. Un artisan français du nom de Julien Douzal a décidé de recycler du bois pour en faire des montures originales et écologiques. Une fabrication locale et respectueuse de l’environnement qu’on approuve !

Reflet-verre-Lunettes Wood Light. C’est sous cette appellation que vous pouvez désormais vous procurer des lunettes fabriquées de façon artisanale, à base par exemple de bois recyclé issu d’anciens fûts de champagne de la maison Richard Royer. Une création innovante made in France provenant de la nouvelle collection de l’artisan Julien Douzal. Cette rencontre unique de produits français est due au partage des valeurs identiques : le respect de la terre et un savoir-faire artisanal. L’ambition de cet artisan ancien ingénieur, installé en Auvergne dans le Puy-de-Dôme, plus précisément à Saint-Babel, est de limiter au maximum notre empreinte sur l’environnement, comme le rapporte WeDemain.

 

Une collection qui allie lunettes et champagne

C’est en découvrant “l’élevage des vins” de la maison Richard Royer, en Champagne, que l’idée de redonner une seconde vie aux fûts, est venue à Julien Douzal : « J’aime quand les produits ont une histoire à raconter, quand ils s’inscrivent dans un cycle. Le champagne requiert un savoir-faire et une patience que l’on retrouve peu dans notre monde contemporain », expose-t-il au média.

Cette collaboration est une façon originale de se démarquer des autres lunetiers. Ainsi, chaque acheteur recevra une bouteille de champagne millésime « Mademoiselle Jeanne » de la maison Richard Royer pour l’acquisition d’une paire de lunettes de soleil Wood Light issue d’un même fût de chêne. Le tout est présenté dans un coffret en bois, et accompagné d’un étui en lin et d’une fiole de vernis pour entretenir les lunettes. « L’aspect final des lunettes est dû à la teinte si particulière donnée au bois par la lente transformation du vin. On retrouve ainsi l’âme du champagne Richard Royer dans ces lunettes », explique Julien Douzal sur son site. Une belle démarche éco-responsable !

Pour 405 euros, vous pouvez vous procurer le coffret. Mais attention c’est une collection limitée à 100 exemplaires numérotés. « Ce type de collaboration pourrait se reproduire dans d’autres univers », s’est-il confié au site Acuité.

Des lunettes en bois de chêne, de noyer, de frêne…

D’autres modèles sont proposés à un prix plus accessible. Ainsi, pour une somme de 149 euros, vous pourrez avoir des lunettes en bois de Jura par exemple. La réalisation totale est faite à la main : de la découpe à l’assemblage. Et la finition est très soignée : un toucher doux et agréable réalisé avec un ponçage au papier très fin. À cela s’ajoute le souci du détail : une gravure personnalisable sur l’intérieur ou l’extérieur de la branche. Chaque paire est ainsi unique !

Les lunettes de soleil, qui pèsent entre 25 et 30 grammes selon le type choisi, sont déclinables en fonction du bois (chêne, frêne ou encore noyer) et adaptables selon la vue du client. Mais cette légèreté n’enlève en rien la robustesse des montures, selon Julien Douzal : « Nous utilisons la technicité d’un assemblage multi-plis (les plis de bois sont croisés) pour apporter légèreté et robustesse à nos monture ».

Le bois recyclé, le nouveau matériau tendance

D’autres marques proposent également des lunettes en bois, telles que Avenger qui utilise des bois labellisés éco-responsables et qui proviennent de plantations autorisées et contrôlées, Rezin Wood basée sur une approche écologique durable ou encore l’Usine à lunettes by polette qui associe design et qualité. Et bien d’autres encore : Woodlun’s, Shelter, Origineyes, IN’bô…

Vous n’avez que l’embarras du choix !

Roumaissa Benahmed

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit