Avec la Maestra, on peut faire ses courses en trottinette !

Publié le 9 novembre 2017 à 16:13 Demain | 279 vues

Robin Braem, un jeune ingénieur du Nord, a inventé une trottinette électrique pas comme les autres. Dotée de trois roues, celle-ci se transforme en chariot en une seconde.

La trottinette fait de plus en plus d’adeptes. Écologique et économique, ce moyen de locomotion a tout pour lui, ou presque. Son principal défaut ? On ne peut pas transporter grand-chose. Si l’on souhaite faire quelques courses, la trottinette n’est vraiment pas idéale. Et accrocher ses sacs sur le guidon est une trèèèès mauvaise idée. Désormais, fini la galère avec Maestra, une trottinette qui se transforme en chariot. Il suffit de fixer sa sacoche à l’avant et de la plier pour qu’elle devienne un Caddie, facilement maniable et surtout utilisable à l’intérieur d’un magasin. Plus besoin de laisser sa trottinette dehors, au risque de se la faire piquer.

Électrique, la Maestra a une autonomie de 25 kilomètres, peut atteindre une vitesse maximale de 25km/h, a une puissance moteur de 350 Watts et un temps de charge de 3 à 4 heures. Et cocorico, le châssis, fait en bois et en aluminium, est fabriqué en France. L’engin est conçu et assemblé dans la région des Hauts-de-France. Seules les roues sont made in England. En plus de son mode chariot, la trottinette assure sécurité et stabilité grâce à ses trois roues. Elle est aussi gage de confort. Ici, les deux pieds sont côte à côte et non l’un derrière l’autre.

Commercialisation prévue pour fin 2018

Ce petit bijou, on le doit à Robin Braem, jeune entrepreneur diplômé de l’École des mines de Douai, qui avait lui aussi quelques difficultés avec sa trottinette « classique ». Pour que sa Maestra voit le jour, ce dernier a lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule. Un peu plus de 12 300 euros ont déjà été récoltés, sur l’objectif des 8 000 euros. La commercialisation de la Maestra est prévue pour fin 2018. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à l’aider. D’ailleurs, vous pouvez précommander un engin au tarif de 750 euros (1 200 euros prix public), pour une livraison septembre 2018. Petit plus : il est possible de faire graver son nom sur le bois du châssis. La campagne se termine samedi 11 novembre. On fonce !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Hypnos : un masque connecté pour mieux dormir et gérer son stress

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème