Matériaux renouvelables, fin des plastiques jetables : IKEA s’engage

Publié le 18 juin 2018 à 11:20 Aujourd'hui | 2874 vues

L’enseigne suédoise d’ameublement et de décoration Ikea a annoncé plusieurs engagements en faveur de l’environnement. D’ici à 2030, il prévoit notamment de retirer tous les produits en plastique à usage unique de sa gamme et de ses restaurants.

Ikea s’engage pour un avenir plus durable. « D’ici 2030, notre ambition est d’avoir un impact positif sur la planète et les personnes tout en développant les activités de IKEA. Grâce à notre taille et notre portée, nous sommes en mesure d’inciter plus d’un milliard de personnes à mieux vivre au quotidien dans le respect des limites de la planète », a déclaré le directeur général du groupe Inter IKEA, Torbjörn Lööf. Pour y arriver, le géant suédois a pris de nombreux engagements pour devenir « People & Planet Positive ». Parmi les mesures phares, la fin de tous les produits en plastique à usage unique de l’assortiment Ikea ainsi que des restaurants clients et collaborateurs dans les magasins d’ici 2020. Les assiettes et les tasses jetables ou encore les pailles en plastique devraient disparaître. Toutefois, le groupe ne précise pas par quoi il remplacera ces objets polluants. Concernant les restaurants, le géant de l’ameublement s’est par ailleurs engagé à « proposer davantage de produits d’origine végétale dans l’offre alimentaire Ikea, comme le hot dog végétarien qui sera commercialisé mondialement en août 2018 », indique-t-il dans un communiqué.

Économie circulaire

D’ici 2030, Ikea entend également concevoir tous ses produits « dans une démarche d’économie circulaire, dans le but de n’utiliser que des matériaux renouvelables ou recyclés », et s’engage à offrir des services pour aider ses clients à transporter plus facilement chez eux, et « faciliter leur entretien ainsi que leur recyclage ». « Adopter une économie véritablement circulaire signifie répondre à l’évolution des modes de vie, prolonger la vie des produits et des matériaux et utiliser les ressources d’une manière plus intelligente. Pour que cela devienne une réalité, tous nos produits vont être conçus dès le départ pour être transformés, réparés, réutilisés, revendus et recyclés », a souligné  Lena Pripp-Kovac, directrice du développement durable du groupe Inter Ikea.

« Zéro émission » pour les livraisons à domicile

L’enseigne s’engage aussi à atteindre « le zéro émission » pour les livraisons à domicile d’ici 2025 et à « aider ses clients à faire des économies et à produire de l’énergie renouvelable chez eux ». Pour ce faire, elle compte étendre l’offre de solutions en énergie solaire (panneaux photovoltaïques) à bas prix pour la maison d’ici 2025. Une offre déjà disponible dans plusieurs pays, dont la Belgique.

Ikea s’est fixé un objectif ambitieux, celui de réduire son empreinte environnementale de 70% en moyenne par produit. Il souhaite réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre de « sa chaîne de valeur en limitant considérablement l’empreinte environnementale des produits et des opérations en termes absolus, en captant et stockant le carbone dans la chaîne de valeur, et en collaborant avec les sites de production (sans se limiter uniquement à ceux dédiés à IKEA) », a-t-il précisé.

Justine Dupuy

  1. […] juin dernier, Ikea avait annoncé plusieurs engagements en faveur de l’environnement. D’ici à 2030, il prévoit notamment de retirer tous les produits […]

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème