Meubles design et accessoires de déco vendus sur Internet : attention !

Publié le 13 juillet 2018 à 11:48 Aujourd'hui | 479 vues

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) met en garde les consommateurs sur les meubles design et accessoires de décoration vendus sur Internet. 

Tables, chaises, canapés, lampes… Les sites spécialisés de meubles et accessoires de décoration ne manquent pas. En quelques clics, il est possible de refaire son intérieur sans bouger de chez soi. Mais soyez tout de même vigilant avant d’acheter. La DGCCRF et le Centre européen des consommateurs ont reçu « de nombreuses plaintes de consommateurs qui ont commandé des meubles design « inspirés » de célèbres créateurs et accessoires de décoration sur des sites de vente en ligne », indique la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. « Les pratiques observées révèlent de nombreuses infractions au code de la consommation », souligne-t-elle.

Parmi elles : lorsque que le consommateur veut exercer son droit de rétractation, le professionnel conserve 50% du montant de la commande ; les délais de livraison annoncés sont anormalement longs (jusqu’à 30 semaines) et il arrive parfois que le client ne soit pas livré du tout ; « la livraison peut intervenir à l’étranger, en Irlande notamment pour un des sites concernés, et le consommateur doit payer un supplément de plusieurs centaines d’euros pour se faire livrer son mobilier », détaille la DGCCRF. « De tels sites peuvent également comporter des témoignages favorables de consommateurs alors qu’il s’agit vraisemblablement de faux avis. Le traitement des réclamations des consommateurs est soit inexistant, soit difficile, et, dans tous les cas, insatisfaisant. »

Ne tombez pas dans le piège

Pour éviter les mauvaises surprises, la Répression des fraudes émet quelques conseils. Par exemple, assurez-vous de pouvoir identifier et contacter le vendeur. Vérifiez que le nom du professionnel et ses coordonnés complètes figurent bien sur le site. Posez-vous les bonnes questions (quels sont les modalités, le coût et les délais de livraison des meubles ? La possibilité de recourir aux garanties légales est-elle mentionnée dans les conditions générales de vente ?) N’hésitez pas à consulter des forums d’associations de consommateurs ou le Centre européen des consommateurs France. Ces derniers peuvent vous renseigner sur les difficultés rencontrées par les internautes. Enfin, gare aux contrefaçons. « Faire l’acquisition de marchandises de contrefaçon qui reproduisent des créations de designers reconnus sans leur autorisation constitue un délit », rappelle la DGCCRF. Un prix trop alléchant doit vous alerter.

Après avoir passé commande, faites aussi attention et réagissez vite en cas de problème. Concernant la livraison, si vous rencontrez un souci avec le vendeur, ne tardez pas à réagir. Envoyez-lui une lettre avec accusé de réception en lui demandant de vous livrer dans un délai raisonnable et « tentez de faire jouer vos droits (résolution du contrat, délais de rétractation, garantie légale de conformité) ». Si malgré vos relances vous n’avez toujours pas été livré, obtenez un remboursement des dépenses engagées en recourant à la procédure de « chargeback ». « Pour solliciter une procédure de chargeback auprès de votre banque (ou de l’émetteur de votre carte bancaire), vous devez disposer d’un contrat bancaire prévoyant ce type de garanties et avoir effectué le paiement du produit à l’origine du litige par carte bancaire. »

Si vous pensez être victime d’une arnaque, signalez-la sur le portail https://www.internet-signalement.gouv.fr. Autre possibilité : déposer plainte auprès du service de police ou gendarmerie locale.

Justine Dupuy

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème