Pourquoi vous ne devriez pas jeter l’herbe tondue

Publié le 11 juin 2018 à 9:20 Aujourd'hui | 4141 vues

L’herbe tondue est un allié au potager. Utilisée comme paillage, elle est un formidable désherbant et fertilisant naturel, qui permet aussi de réduire les arrosages. Explications.

Les beaux jours sont là et les tondeuses commencent à ronronner dans les jardins. Soigné comme vous êtes, vous ne ménagez pas vos efforts pour rendre votre extérieur digne de celui du château de Versailles. Un beau jardin, c’est avant tout un jardin propre et entretenu. Et à moins que vous ne possédiez une machine révolutionnaire qui tond l’herbe sans laisser de détritus, vous vous retrouvez avec une montagne de déchets verts. Ne les jetez pas ! Au contraire, l’herbe tondue est très utile au potager.

L’art du paillage

Vous pouvez en effet la composter ou bien l’utiliser en guise de paillage pour protéger et fertiliser vos cultures. Deux sortes de paillis sont possibles : avec de l’herbe sèche ou fraîche. L’atout du paillage est qu’il empêchera les mauvaises herbes de pousser. Privées de lumière, les plantes adventices ne pourront pas germer et se développer. Il conservera également la fraîcheur et l’humidité de la terre. Les arrosages seront alors moins fréquents. Très riche en azote, l’herbe tondue sera aussi une excellente source nutritive pour vos cultures.

Pour un paillis d’herbe sèche, il n’y a rien de plus simple. Une fois l’herbe coupée, étalez-la en fine couche dans un coin ensoleillé de votre jardin. Quand les brins d’herbe seront bien secs (comme du foin), vous pourrez les disperser au pied de vos légumes, idéalement au pied de variétés à culture lente comme les courges, les courgettes, les tomates et les aubergines. Il faudra former une couche d’une dizaine d’épaisseur, pas plus. Sinon, vous risquerez d’étouffer vos plants, voire de les brûler. Au fil du temps, le gazon formera un compost qui viendra fertiliser les plantes. Il apportera de la matière organique. Les vers, eux, prolifèreront et viendront aérer la terre. Le paillis d’herbe sèche devra toutefois être retiré au bout de 5 à 6 mois.

Pour les plus impatients, l’herbe fraîche peut tout aussi bien être utilisée en guise de paillage mais cela est plus contraignant. La couche devra être au maximum de 2 centimètres et ne devra pas être laissée en place plus de 8 semaines au risque qu’elle ne pourrisse (risques de maladies et de limaces). Toutefois, l’herbe fraîche est idéale pour les cultures rapides comme les radis, les laitues, les navets et les haricots. Comme souligné précédemment, l’herbe tondue est très riche en azote. Ce sera donc une excellente source pour les légumes qui en ont le plus besoin (concombres, épinards, laitues, etc.)

Le paillage d’herbe fonctionne aussi à merveille pour vos arbres fruitiers.

Conseils : vérifiez bien que la pelouse que vous avez tondue ne contienne pas de graines. Ces dernières risqueront alors de germer. Évitez au maximum les herbes traitées aux produits chimiques.

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème