Nidoo, le cercueil qui transforme son animal de compagnie en arbre

Publié le 3 novembre 2017 à 12:11 Demain | 5952 vues

Deux entrepreneurs français ont créé Nidoo, un cercueil écologique qui permet de garder un lien avec son animal de compagnie décédé. Une fois enterré, ce dernier fait pousser un arbre et des fleurs.

La perte d’un animal de compagnie est une étape douloureuse, parfois insurmontable. Et lorsque notre petite boule de poils décède, nous sommes bien souvent démunis, ne sachant pas quoi faire de sa dépouille. On peut le confier à son vétérinaire afin qu’il soit incinéré, le placer dans un cimetière dédié ou bien l’enterrer dans son jardin où il a grandi et vécu afin qu’il puisse reposer près des siens. Certains propriétaires choisissent d’ailleurs cette option. Deux jeunes entrepreneurs français, Laura Iriart et Arthur Trichelieu, ont donc eu une idée pour que l’on puisse garder un lien avec son fidèle compagnon disparu.

Ils ont créé un cercueil écologique et poétique, baptisé Nidoo, qui offre une seconde vie à son chien, son chat ou son rongeur. Une fois enterré, celui-ci fait pousser un épicéa et des fleurs des champs. Et parce que chaque animal est unique, la start-up propose depuis peu de choisir d’autres végétaux comme le Paulownia, surnommé « arbre impérial », l’eucalyptus et la potentille. Concrètement, le cercueil, qui ressemble à un petit nid, est doté de deux palets contenant des graines. Il suffit de décoller les étiquettes les protégeant et de les prendre. Ne reste plus qu’à les planter à un mètre de la surface du sol, après avoir enfoui le cercueil. Avec un peu d’eau et beaucoup de patience, l’arbre et les fleurs pousseront.

Made in France et biodégradable

Le dispositif est 100% biodégradable. Les palets sont en fibres de coco recyclées, les étiquettes sont conçues à partir de fibres de pin, et le cercueil est fabriqué à partir de papiers journaux. « Cette matière recyclée est de la cellulose, matière similaire à celle utilisée pour les boîtes à œufs », explique la jeune pousse sur son site. Autre atout, Nidoo est made in France. Il est conçu par une entreprise située près de Toulouse. Les étiquettes viennent de Bordeaux et les graines du Puy-en-Velay. Tout ceci est ensuite assemblé par huit personnes en situation de handicap, de l’ESAT de Floirac, en Gironde.

Nidoo est fait pour les petits animaux de moins de huit kilos. Comptez 49 euros pour un cercueil. Celui-ci est en vente sur le site Internet de Nidoo mais aussi dans certaines cliniques vétérinaires et cimetières animaliers. Pas de jardin ? Ce cercueil peut être utilisé dans les cimetières pour animaux. Véritable alternative écologique, Nidoo perpétue le souvenir de son compagnon à quatre pattes de la plus belle des façons. Plus d’informations sur nidoo.eu.

Marine VAUTRIN

  1. un jour j’ achète des graines chez bekker ,elles sont placées entre deux couches de tissus, genre gaze sur trois paquet acheter , plantées selon recommandation Bekker Rien ne pousse Je demande donc le remboursement que je obtiens facilement. bien avant cela dans une pépinière je voulais des conifères mais vus le prix a cette époque je n’ achète que de s graines 300 Frs de graines elle font une petites tiges et meurent toutes sans exception !! Donc je suis septique a ce commentaire dans ma région il y a des tombes qui ont plus de 200 ans le corps était placé dans un cercueil et ensuite mit en plein terre Malgré certains arbres et fleurs on a jamais vu la terre a cet endroit proliférait même avec ce type de tombes plus récentes dans le temps donc très septiques .Maintenant je vais aller voir ce site et peut être pour 40 € tenter l’ et l’ ajouter ou pas ce palmarès !!

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème