Le thé noir serait un allié minceur

Publié le 9 octobre 2017 à 14:07 Aujourd'hui | 513 vues

Une étude américaine, publiée le 30 septembre 2017, révèle les bienfaits du thé noir. Ce dernier aurait, comme le thé vert, des propriétés amaigrissantes. Pour cela, il modifierait la flore intestinale. 

Bonne nouvelle pour les amoureux du thé : le thé noir ferait maigrir ! Alors que les bienfaits du thé vert étaient démontrés depuis longtemps, ceux du thé noir restaient encore trop méconnus. Grâce à un groupe de chercheurs américains de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), l’effet positif du thé noir sur notre métabolisme est enfin établi. Selon les résultats d’une étude, publiés le 30 septembre dans European Journal of Nutrition, le thé noir modifierait la flore intestinale et favoriserait la perte de poids.

4 régimes différents pour prouver les bienfaits du thé

Pour arriver à cette conclusion, ils ont mené une étude durant quatre semaines sur quatre groupes de souris. Ces dernières étaient nourries selon quatre régimes alimentaires différents dont deux avec, soit du thé vert, soit du thé noir. Les régimes étaient :

  • faible en gras/riche en sucre
  • riche en gras/riche en sucre
  • riche en gras/riche en sucre/thé vert
  • riche en gras/riche en sucre/thé noir

Pendant l’expérience, les souris ont été pesées. Les chercheurs ont également recueilli des échantillons de leur gros intestin, pour mesurer la teneur en bactérie, ainsi que des tissus du foie pour mesurer les dépôts de graisse. Au bout d’un mois le résultat est sans appel. Les souris ayant bu du thé (vert et noir) ont perdu autant de poids que celles ayant suivi un régime pauvre en gras et sans thé. “Les résultats suggèrent que les thés verts et noirs sont des prébiotiques, des substances qui induisent la croissance de bons micro-organismes qui contribuent au bien-être d’une personne”, explique Susanne Henning, co-auteure de l’étude.

Une question de bactéries

Grâce à une précédente étude de l’UCLA publiée en 2015 les scientifiques avaient déjà démontré que le thé vert et noir pouvaient aider à prévenir l’obésité chez les souris ayant un régime alimentaire riche en matières grasses et en sucre. Cependant, cette nouvelle découverte montre que le thé vert et noir agit différemment sur le foie. Ceci serait dû aux polyphénols (molécules organiques) présentes dans le thé noir. Ces molécules, plus grosses que dans le thé vert, restent dans l’intestin au lieu d’être absorbées directement dans le foie. Cela a pour conséquent d’augmenter la “croissance de bactéries intestinales” et d’altérer “le métabolisme énergétique du foie”. Autrement dit, le nombre de bactéries “anti-obésité” augmenterait considérablement et celles liées à la prise de poids diminueraient. Encore une bonne raison de boire du thé !

Marie Bascoulergue

Surprise

GreenMinded : une borne connectée et ludique pour collecter les mégots

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème