Pernod Ricard bannit les pailles en plastique

Publié le 15 janvier 2018 à 12:41 Aujourd'hui | 1814 vues

Engagé à réduire son impact sur l’environnement, Pernod Ricard a décidé de bannir les pailles et bâtons mélangeurs en plastique non-biodégradables. Ceux-ci ne seront plus utilisés lors des événements du groupe.

Les pailles en plastique font partie de notre quotidien. Problème, ces petits tubes utilisés pour siroter un smoothie, un soda ou un cocktail sont un fléau pour l’environnement. De petite taille et à usage unique, ces derniers sont rarement triés. Ils sont souvent jetés à la poubelle avec les ordures ménagères et finissent brûlés, ce qui génère des gaz à effet de serre. Pire, ces bouts de plastique atterrissent aussi dans la nature et notamment dans les océans. En 2016, l’ONG Ocean Conservacy estimait que les pailles en plastique étaient dans le top 5 des déchets les plus ramassés sur les côtes européennes. En plus de contaminer les eaux, ces pailles représentent un danger pour les animaux. En 2015, la vidéo montrant une tortue marine avec une paille coincée dans le nez avait marqué les esprits. Conscient de cette problématique, le géant des vins et spiritueux Pernod Ricard a pris une décision exemplaire : bannir les pailles, ainsi que les bâtons mélangeurs en plastique non-biodégradables de l’ensemble de ses activités.

« Jouer un rôle actif »

« Pour commencer cette nouvelle année avec des résolutions concrètes, le Groupe a demandé à toutes ses filiales dans le monde de s’assurer qu’ils ne soient plus utilisés lors des événements Pernod Ricard », explique-t-il dans un communiqué. « L’histoire de Pernod Ricard et nos valeurs sont intrinsèquement liées à la responsabilité sociétale, cela fait partie de notre ADN », a commenté Vanessa Wright, récemment nommée Group VP Sustainability & Responsibility. « La création de l’Institut Océanographique Paul Ricard, il y a plus de 50 ans, en est l’illustration concrète. Nous savons que ce type de plastiques non-biodégradables a un impact négatif sur l’environnement et les océans, et il est crucial pour nous de jouer un rôle actif en participant à la prévention de tout dommage », a-t-elle ajouté. Déjà contributeur des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, Pernod Ricard s’est engagé à réduire son impact sur l’environnement, rappelle le groupe. Celui-ci s’est fixé pour objectif de passer de 913 tonnes de déchets en décharge à 0 en 2020.

De nombreuses initiatives ont vu le jour dans le monde pour lutter contre cette pollution. La ville de Seattle a par exemple décidé de prohiber les pailles en plastique, suite à la campagne menée en septembre 2017 par la fondation de sauvegarde des océans « The Lonely Whale ». En France, le mouvement « Bas les pailles » milite également pour faire interdire ces tubes et a lancé en avril 2017 une pétition, qui a recueilli plus de 42 000 signatures. Le 3 février prochain, il invite d’ailleurs tous les Français à participer à la Journée internationale sans paille. Si vous ne pouvez pas vous en passer, sachez qu’il existe des alternatives. Aujourd’hui, on trouve des pailles en bambou, en inox et même des comestibles.

Marine VAUTRIN

  1. Protection de l’environnement en suprimant les pailles en plastique , pas mal!
    Mais combien de morts par consommation de vos alcools très sous taxés?

  2. […] Pernod Ricard bannit les pailles en plastique […]

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème