Un pique-nique éco-responsable, c’est possible !

Publié le 26 mai 2017 à 16:24 Aujourd'hui | 532 vues

Avec l’arrivée des beaux jours, les pique-niques sont au rendez-vous. Et si ce week-end vous organisiez un déjeuner respectueux de l’environnement ? Suivez le guide !

Le soleil est de retour et les températures sont en hausse. Et quoi de mieux que de déjeuner sur l’herbe dans un parc, au bord de l’eau ou en forêt ? Petite nappe, salade composée, fromage, charcuterie, fruits frais et boissons fraîches… Tels sont les ingrédients d’un pique-nique convivial. Et cerise sur le gâteau ? La petite sieste digestive à l’ombre d’un arbre ou d’un parasol. Le rêve ! Toutefois, ce moment de détente ne doit pas vous faire oublier vos bonnes habitudes. Un pique-nique éco-responsable, c’est possible. Voici quelques règles à suivre.

Un panier de saison

Les salades composées et les fruits sont souvent au menu des pique-niques. Pour consommer responsable, on opte ainsi pour des aliments de saison. Sur les étals des marchés et dans les magasins bio, il est facile d’en trouver mais dans les supermarchés, beaucoup de produits viennent de très loin. Question impact carbone, on connaît mieux. Il faut donc scruter attentivement les étiquettes. Des avocats du Pérou ou des maracujas (fruits de la passion) du Brésil, on dit non ! Exit les produits de l’autre bout de monde ou cultivés sous serre. En privilégiant les fruits et légumes de saison (et biologiques), vous faites non seulement un geste pour l’environnement, mais aussi pour votre porte-monnaie puisqu’ils sont moins chers et surtout plus savoureux ! Fraises, cerises, framboises, melons, abricots… Cet été, il y a de quoi se faire plaisir. Nos papilles vont se régaler !

Choisissez notamment des produits locaux issus d’AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne). Vous pouvez aussi vous tourner vers la plateforme Made in Potager qui met en relation des producteurs locaux, que ce soit des particuliers ou des professionnels, avec des amateurs de bons produits.

Et n’oubliez pas de cuisiner vos plats maison. En effet, quoi de plus sain que de déguster des cakes salés ou des tartes aux fruits préparés avec amour ? Surtout, vous connaîtrez les ingrédients qui s’y cachent. Pas d’additifs et autres composés mauvais pour la santé !

Un pique-nique sans déchet

Après avoir composé votre menu, il faut bien penser à la vaisselle : gobelets, assiettes et couverts. Mais la plupart de ces objets vendus dans le commerce sont… en plastique ! Le souci quand vous mangez à l’extérieur, ce sont les déchets que vous pouvez laisser derrière vous. Personne n’est parfait. Ces détritus finissent le plus souvent dans la nature, contaminent les océans et nuisent aux poissons et aux oiseaux. L’impact sur l’environnement est énorme. Chaque année, plus d’un million d’animaux meurent à cause de cette pollution. Heureusement, il est possible aujourd’hui de trouver de la vaisselle écologique biodégradable jetable, respectueuse de l’environnement. Pour plus d’infos, n’hésitez pas lire notre article : de la vaisselle biodégradable pour un pique-nique sans déchet. À noter qu’en 2020 la vaisselle jetable en plastique (gobelets, verres et assiettes à usage unique) sera interdite, sauf si elle est compostable en compostage domestique et constituée de matières biosourcées.

Pour un pique-nique zéro déchet, l’idéal sera toutefois d’utiliser des bocaux en verre réutilisables. Déguster une salade dans un bocal en verre, c’est sympa et surtout très esthétique. Ils sont très hermétiques et surtout, ils empêchent la prolifération des bactéries. Vous pouvez aussi utiliser les fameux Tupperware.

Pour les boissons, dites adieu aux canettes et bonjour à la bouteille en verre, à la gourde ou au thermos pour le café et le thé. Zappez aussi les pailles en plastique ! Celles-ci font partie des 8 millions de tonnes de plastique déversées chaque année dans les océans, soit l’équivalent d’une benne à ordures déchargée chaque minute. Si vous ne pouvez pas siroter votre soda sans ces tubes, sachez que des alternatives au plastique existent : en bambou, en inox, ou en carton.

Pour les emballages, on évite l’aluminium et la cellophane. Vous pouvez très bien emballer vos sandwichs avec un torchon ou une serviette de table. Enfin, transportez votre pique-nique avec des sacs réutilisables, un panier ou des sacs en tissu comme les tote bags. Vous pouvez aussi utiliser la méthode du Furoshiki. Il s’agit d’une technique ancestrale d’emballage qui vient tout droit du Japon. Celle-ci consiste à nouer un carré de tissu de façon à former un joli paquet. Vous pouvez choisir un foulard, un châle ou un bandana de votre garde-robe.

Enfin, si vous avez des déchets, ne les laissez pas ! Pensez à apporter des poubelles pour trier vos détritus. En rentrant chez vous ou sur le chemin, placez-les dans le bon bac ! Vous fumez ? Ne jetez pas vos mégots dans la nature. Utilisez un cendrier de poche.

Partir écolo

Faire un pique-nique oui, mais pas question de polluer pour s’y rendre. Privilégiez des modes de transport dits « propres » comme le vélo, les transports en commun ou encore mieux, la marche à pied ! Nul besoin de faire des kilomètres pour trouver un petit coin de verdure près de chez soi. Si vous avez une voiture électrique, c’est encore mieux.

Voici quelques règles toutes simples qui vous permettront de faire un pique-nique éco-responsable. Et bien entendu, pensez à respecter la nature qui vous entoure. Votre passage ne doit pas laisser de traces. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

OGarden : un jardin bio dans votre maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème