Plantes tinctoriales : de la peinture végétale dans votre jardin

Plantes tinctoriales : de la peinture végétale dans votre jardin

Publié le 25 juillet 2018 à 9:48 Aujourd'hui | 665 vues

Et si vous peignez avec des végétaux ? Au jardin, il existe en effet des plantes dont certaines parties peuvent servir à fabriquer de la peinture 100 % naturelle. Ce sont les plantes tinctoriales.

Dame Nature a beaucoup à nous offrir. Et ce ne sont pas nos ancêtres qui diront le contraire. En plus d’embellir nos jardins, certaines plantes peuvent soigner nos maux du quotidien, nous embellir, éloigner des parasites indésirables et purifier l’air ambiant. Plus encore, certaines espèces ont des pouvoirs colorants : ce sont les plantes tinctoriales. Grâce aux pigments contenus dans leurs fleurs, leurs feuilles, leurs baies ou leurs racines, elles permettent de colorer de manière naturelle des textiles, des aliments, des bois, etc. Ces plantes étaient d’ailleurs utilisées par nos anciens. Mais avec l’apparition des colorants de synthèse, leur usage a presque totalement disparu. Et si on s’y remettait ?

Principalement utilisées pour teindre des tissus, les plantes tinctoriales permettent aussi la création de peintures. Si vous avez des enfants, organisez un atelier ! Pour cela, nul besoin d’aller bien loin pour en trouver, vous en avez certainement dans votre jardin. Pour le rouge et ses nuances, on retrouve le coquelicot, le géranium rouge, la garance, la rose trémière, le phytolaque, un arbuste invasif dont les baies donnent toutefois un beau rouge ou rose, ou encore le carthame des teinturiers. Pour le bleu : l’indigo d’Inde, pied d’alouette ou delphinium, l’indigotier ou indigo des Indes. Pariez également sur certaines baies, comme les baies de sureau pour obtenir du violet, les baies de troène pour du bleu. Pour les jaunes et ses nuances : le souci, l’œillet d’Inde, le dahlia (selon la couleur des fleurs) et la camomille des teinturiers. Pour le vert : l’ortie, la fougère, les feuilles de framboisier, de mûrier, etc. Si vous souhaitez du mauve, optez pour l’hibiscus. Bien sûr, utilisez les végétaux selon leur saison.

Comment obtenir le colorant ? Une simple décoction suffit. Faites bouillir dans une casserole une tasse d’eau avec une ou deux poignées de pétales de fleurs. Laissez cuire environ 10 minutes en remuant. Récupérez ensuite le jus à l’aide d’une passoire ou bien en pressant le mélange avec un tissu fin. Pour les baies, faites-les cuire pour en extraire le jus coloré.

De la peinture avec des fruits et légumes

Outre les plantes, sachez que certains fruits et légumes peuvent aussi servir à faire de la peinture. Parmi eux : le chou rouge pour du violet, la betterave, l’oignon (pelures) pour du jaune à brun, les fruits rouges (framboises, groseilles, mûres, cassis), les coques d’amandes, l’épinard. Ceux-ci peuvent aussi teindre les textiles. Preuve avec cette jeune styliste suisse qui lancé Local Colours. Son entreprise propose des habits et accessoires teintés grâce à des épluchures de fruits et légumes.

Comme le précise le site Gerbeaud, il est possible d’ajouter certaines substances pour modifier la couleur comme le jus de citron et le bicarbonate de soude. Par exemple, le violet du chou rouge devient bleu quand on y ajoute du bicarbonate. Et pour rendre les couleurs plus lumineuses, mettez de la poudre d’alun.

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème