Poisson pourri, excréments : ces plantes qui sentent mauvais

Publié le 26 novembre 2017 à 10:00 Pop culture | 208 vues

Dans la nature, il n’y a pas que des plantes qui sentent la rose ou le jasmin. Certaines espèces dégagent des odeurs nauséabondes, comme le poisson pourri, la viande avariée ou encore les excréments. Eh oui, il faut de tout pour faire un monde ! Nous avons sélectionné six plantes que vous ne voudriez certainement pas avoir dans votre jardin.  

Le « phallus de titan »

Il s’agit de la plus grande fleur du monde. Arum titan (Amorphophallus titanium) ou « phallus de titan » peut mesurer jusqu’à deux mètres de haut. Cette plante extraordinaire impressionne par sa taille mais aussi par son odeur. Oubliez le parfum délicat de la rose, le phallus de titan dégage une odeur qui rappelle celle de la viande avariée ou de la chair en décomposition. De quoi en faire fuir plus d’un. Pourtant, de nombreux curieux se pressent pour l’admirer, notamment lors de sa floraison qui ne dure que 72 heures. C’est à ce moment que la fleur dégage son effluve nauséabond. Cette espèce rare pousse dans les forêts tropicales humides de Sumatra, donc peu probable qu’elle atterrisse dans votre jardin. En avril 2017, c’est au jardin botanique de Meise, en Belgique, que deux fleurs ont éclos, pour le plaisir (ou pas) des visiteurs. Si le phallus de titan dégage une telle odeur, ce n’est pas par hasard. C’est pour attirer les coléoptères qui le pollinisent.

Shutterstock

Sterculier fétide (Sterculia foetida), l’arbre caca

Le Sterculier fétide est un arbre originaire d’Asie qui produit de jolies petites fleurs. Mais méfiez-vous, celles-ci dégagent une odeur particulièrement nauséabonde, semblable à celle du fumier ou des excréments. C’est pourquoi on surnomme cet arbre, arbre caca, arbre à merde, arbre moufette ou encore olivier putois.

Crédit photo : Wikimedia/CC/Dinesh Valke

L’Arum maculatum

Dans la famille des plantes qui dégagent une odeur d’excréments, on demande aussi l’Arum maculatum ou arum tacheté. Il s’agit d’une plante herbacée de la famille des Aracées. Elle dégage ce parfum nauséabond afin d’attirer les insectes pour la pollinisation. Toutefois, cette odeur disparaît une fois que la fleur a été pollinisée.

Shutterstock

Le Chénopode fétide (Chenopodium vulvaria)

Cette plante annuelle rampante de la famille des Chénopodiacées a elle aussi une odeur particulière. Elle sent en effet le poisson pourri. Évitez de la toucher puisque son odeur reste assez longtemps sur les doigts. Pour les curieux, habitant près des Sables d’Olonne, en Vendée, sachez que Le Potager Extraordinaire la présente aux visiteurs.

Crédit photo : Wikimedia/CC/Stefan.lefnaer

Le serpentaire commun

Le serpentaire commun ou Dracunculus vulgaris est une plante méditerranéenne spectaculaire par la taille et l’originalité de son inflorescence qui apparaît à la fin du printemps. La plante fleurit pendant que les feuilles commencent à sécher. Une énorme spathe, d’un rouge foncé, peut atteindre un mètre. De son centre, portant les fleurs, sort un long spadice de couleur noire. Aussi belle soit-elle, cette plante est très désagréable pour les narines. L’inflorescence dégage en effet une odeur de viande pourrie. C’est ce parfum qui attire les insectes pollinisateurs.

Shutterstock

Himantoglossum hircinum, l’orchidée qui sent le bouc

L’orchidée à odeur de bouc (Himantoglossum hircinum), aussi appelée Orchis Bouc ou loroglosse à odeur de bouc, pousse dans les friches, prairies maigres ou encore dans les talus. Elle peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ce sont ses petites fleurs pourpres qui dégageraient cette odeur si particulière. Son parfum n’est toutefois perceptible que si l’on s’approche tout près de l’orchidée.

Shutterstock

Aveclogo_mip

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Justine Dupuy

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème