La Poste et Suez lancent Recygo pour le recyclage des déchets de bureau

Publié le 4 avril 2018 à 12:40 Aujourd'hui | 1018 vues

La Poste et Suez ont annoncé jeudi 29 mars 2018 le lancement commercial de leur société commune baptisée Recygo. Celle-ci a pour but de rendre le tri accessible à tous les bureaux, partout en France.

Les déchets de bureau sont un fléau encore trop communément admis au sein des entreprises. Selon un rapport de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) publié en décembre 2017, 120 à 140 kg de déchets par an sont produits par un salarié du secteur tertiaire. Les outils de travail des bureaux sont énergivores : de 30 à 100 kWh/an pour un ordinateur portable, 120 à 250 kWh/an avec un ordinateur fixe, et 20 à 100 kWh/an rien qu’avec un écran. Le gouvernement français a déjà pris des dispositions pour réguler la pollution au bureau. Le décret “Tri 5 flux” instauré en 2016 obligeait déjà les entreprises de plus de 100 personnes à trier séparément leurs déchets papier, métal, plastique, verre et bois. En janvier dernier, le décret s’est durci et a été rendu obligatoire pour les entreprises de plus de 20 salariés. La France a encore un travail d’adaptation à faire quant à recycler consciencieusement ses déchets au travail. Pour l’y aider, l’ entreprise de gestion d’eau et des déchets SUEZ et La Poste ont lancé leur projet commun: Recygo. Cette entreprise emploie déjà 30 personnes formées à commercialiser des solutions de collecte et de recyclage des déchets de bureau dans une “économie circulaire et solidaire”. Pour cela, leur site fait office de stand de ventes. C’est en se connectant sur Recygo.fr qu’on peut avoir accès aux offres de collecte et de recyclage. Une initiative qui est la bienvenue.

Recycler les déchets de bureau dans toute la France

La société est un prolongement de l’offre “Recy’go” qui avait été lancée par La Poste il y a déjà sept ans. Elle recyclait alors les déchets papiers de bureau pour les petites et moyennes entreprises sous la responsabilité de l’entreprise d’insertion Nouvelle Attitude, devenue une filiale du groupe La Poste début 2012. Cette initiative était alors déjà fondée sur une “économie sociale et solidaire en intégrant une forte dimension et développement durable” a souligné le groupe dans un communiqué datant de décembre 2017. En 2015, La Poste avait prévu pour l’année 2020 l’objectif ambitieux “de 50.000 tonnes de recyclage collectées, pour 50 000 clients et 50 millions d’euros de chiffre d’affaires”.

Aujourd’hui, Recygo est détenu à 51% par la Poste et 49% par Suez. L’entreprise commune vise le recyclage des déchets de bureaux à l’échelle de toute la France. En effet, “RECYGO répond à une demande croissante de recyclage : 1 français actif sur 2 travaille dans un bureau et génère 130 kg de déchets par an. Moins de 20% de ces déchets sont recyclés (source ADEME) alors que la réglementation en matière de recyclage des entreprises devient plus exigeante” a souligné la nouvelle présidente de Recygo, Corinne Sieminski, dans un communiqué.

Une prise en charge des salariés

Concrètement, la société a mis en place des dispositifs pour faciliter l’accès des entreprises à leur pack de formation. Le site couplé au lancement de la société a l’ambition de guider les salariés dans leur collecte et recyclage des déchets de bureau. Comme il est précisé dans le communiqué, Recygo.fr est un site de vente en ligne d’offres destinées au tri, à la collecte et au recyclage des déchets de bureau. Le fonctionnement est simple : il faut faire son choix parmi les offres proposées dans la “gamme de solutions”, renseigner ses coordonnées bancaires et valider son devis directement. En moins de six jours, le bureau reçoit des contenants de tri et les employés peuvent commencer le travail de recyclage. Simple et efficace.

 

Claire Lebrun

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème