Poulehouse : « l’œuf qui ne tue pas la poule » disponible chez Biocoop

Publié le 6 septembre 2017 à 11:29 Aujourd'hui | 625 vues

Après une campagne de financement participatif réussie et des tests concluants dans des magasins bio parisiens, la start-up Poulehouse commercialise désormais ses œufs éthiques dans les magasins Biocoop.

Depuis mardi 5 septembre, des petites boîtes d’œufs vertes ont fait leur apparition dans les magasins Biocoop. Il s’agit des œufs de la start-up Poulehouse. Leur particularité ? Ils sont éthiques. Souvenez-vous, en février dernier, trois jeunes défenseurs de la cause animale avaient lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank. Leur projet : sauver les poules pondeuses de l’abattoir en créant un refuge dans lequel elles pourraient finir leurs jours « dans un environnement répondant au maximum à leurs besoins sociaux, physiques, et physiologiques ». Ici, les gallinacés pourraient ainsi pondre à leur rythme. Il faut savoir que les poules pondeuses aujourd’hui présentes dans les élevages sont envoyées à l’abattoir vers l’âge de 18 mois alors qu’elles ont une espérance de vie moyenne de 6 ans, voire de 10 ans, et ce, pour des questions de rentabilité. En effet, à partir de cet âge, les poulettes sont moins productives.

Les oeufs qui ne tuent pas les poules vendus à prix d’or

La start-up a souhaité mettre en place un circuit d’élevage n’impliquant aucune souffrance animale. « Nous pensons qu’il est possible d’inventer un nouveau mode de production dans le secteur avicole sans tuer de poules pour consommer des œufs », explique Fabien Sauleman, président de Poulehouse. « Nous travaillons avec des éleveurs bio qui s’engagent à ne pas envoyer leurs poules à l’abattoir, puis nous les rachetons afin de les accueillir dans notre refuge, la Maison des Poules », ajoute-t-il. Celui-ci sera situé dans le Limousin. Les premières poules sauvées sont attendues pour le mois de février prochain.

En attendant, la start-up commercialise déjà ses œufs qui ne tuent pas les poules. Après des tests concluants dans des magasins bio parisiens, elle propose désormais ses œufs dans plus de 200 magasins Biocoop. Comptez 6 euros la boîte. « Ce prix permet de rémunérer correctement les éleveurs qui s’engagent dans le projet et de financer la fin de vie des poules », justifie Poulehouse.

Dans le contexte actuel de crise sanitaire sur l’œuf, Poulehouse assure être particulièrement vigilante. « Les éleveurs n’utilisent que des produits répulsifs pour les poux rouges et des analyses par un laboratoire indépendant sont en cours pour nous assurer de l’absence de traces de fipronil », précise-t-elle.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Hypnos : un masque connecté pour mieux dormir et gérer son stress

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème