Pourquoi les radis piquent-ils ?

Publié le 6 juillet 2018 à 9:40 Aujourd'hui | 827 vues

Le radis est la star des apéritifs et des salades. Frais et croquant, ce légume racine peut également se révéler être très piquant. Mais au fait, pourquoi certains radis piquent-ils plus que d’autres ? Explications.

Qu’il soit long ou rond, le radis rose fait le bonheur des petits et grands. Dégustée en salade, cuit ou tout simplement accompagnée d’une noisette de beurre, cette racine comestible originaire d’Asie mineure colore les étals de nos marchés presque tout au long de l’année. Tout dépend des variétés bien évidemment. Consommer des radis est vivement conseillé. Ce petit légume est excellent pour la santé. Il est riche en minéraux et en oligo-éléments : phosphore, magnésium, fer, cuivre, zinc, potassium, calcium. Il est aussi source de vitamine C et de vitamines du groupe B. Et bonne nouvelle pour celles et ceux qui font attention à leur ligne, le radis est très peu calorique. Riche en eau, il est un très bon coupe-faim. Parfait pour éviter les grignotages trop gras à l’apéritif (à condition de remplacer le beurre par du fromage frais par exemple).

Radis trop piquants : une question d’arrosage

Bref, le radis a tout pour lui, il serait donc dommage de s’en passer, d’autant plus qu’il est très facile à cultiver chez soi. Si vous avez un jardin, une terrasse, un petit bacon ou un rebord de fenêtre, allez-y ! Le radis se cultive en pot ou directement en place. Le hic ? Son côté piquant qui peut en rebuter plus d’un. Eh oui, il ne faut pas oublier que le radis fait partie de la famille des Brassicacées, la même que le raifort ! Il arrive d’ailleurs de tomber sur des radis vraiment trop piquants. Pourquoi ? Voilà une bonne question. Nul besoin de chercher midi à quatorze heures, la réponse est assez simple. Si un radis pique beaucoup, c’est parce qu’il a manqué d’eau durant sa culture et qu’il a souffert de la sécheresse. Autre raison : il n’a pas été récolté à temps. Cela dépend aussi de la variété. Certaines ont la particularité de piquer plus que d’autres. Malgré toutes les précautions, les radis piqueront toujours. C’est dans leur nature. Ce qui est souvent le cas pour les radis d’hiver (semés en été et récoltés à partir de novembre) et d’automne (semés durant l’été, de juin à août).

Amis jardiniers, si vous ne souhaitez pas obtenir des radis trop piquants, pensez donc à les arroser régulièrement. N’hésitez pas à pailler. Cela permettra de garder l’humidité et la fraîcheur du sol, tant appréciées des radis. Par temps sec, arrosez jusqu’à deux fois par jour. Ils vous remercieront. Les radis n’aiment pas non plus les grosses chaleurs. L’idéal sera alors de les planter assez profondément. Enfin, n’attendez pas pour les récolter, sinon ils deviendront creux et piquants. Toutefois, si nous avons un conseil à vous donner, évitez les semis de juin, juillet et août. Et choisissez la bonne variété, comme la “Falco” entre autres.

Vous ne cultivez pas de radis ? Et vous ne voulez pas tomber sur des mauvais ? Dans ce cas, au marché ou au rayon fruits et légumes de votre magasin, regardez le feuillage. Celui-ci doit être bien vert et montrer des signes de vitalité. Les couleurs de la racine doivent être bien vives, la peau brillante et sans taches. Touchez les radis. Ils doivent être bien fermes. La période idéale : mars à juin. De retour chez vous, dégustez-les le jour même. Sinon, conservez-les au réfrigérateur dans le bac à légumes 4 à 5 jours.  Si vous êtes tombé sur des radis trop piquants, découpez-les en rondelle et assaisonnez-les. Autre astuce : enlevez leur « peau » rose. Concernant les fanes, ne les jetez pas. Cuisinez-les en les incorporant dans une omelette ou bien en faisant un velouté par exemple.

Aveclogo_mip

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème