Prime à la conversion : pouvez-vous en bénéficier ?

Publié le 5 janvier 2018 à 17:11 Aujourd'hui | 285 vues

Depuis le 1er janvier 2018, la prime à la conversion est accessible à tous. Objectif : inciter les Français à changer leur véhicule pour un modèle moins polluant. 

Aider les automobilistes à changer leur véhicule en leur versant une prime, tel est l’objectif de la prime à la conversion, lancée officiellement le 1er janvier dernier. Cette dernière vise à accélérer “le renouvellement du parc automobile ancien et polluant” en attribuant une aide financière pour “tous les Français, particuliers et professionnels” pour qu’ils puissent “acheter un véhicule neuf ou d’occasion en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule”, explique le gouvernement sur le site Internet mis en place à cette occasion. Cependant attention, les automobilistes doivent se débarrasser de leur auto dans un centre agréé VHU (véhicule hors d’usage).

Jusqu’à 2 500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion, il suffit de se rendre ici et de faire le test. En fonction du type de votre véhicule et de son immatriculation, de votre situation fiscale et du type de véhicule que vous souhaitez acheter, le simulateur estime si oui ou non vous êtes éligible à cette aide et si oui de combien. Sont concernées par cette mesure les voitures ou camionnettes dont le poids en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes. Il s’agit des véhicules diesel immatriculés avant 2001 (ménage imposable), avant 2006 (ménage non imposable) et de ceux à essence datant d’avant 1997 (imposable et non imposable). Cette prime est versée par l’Agence de services et de paiement (ASP) et le montant des aides versées ne peut pas dépasser le prix du nouveau véhicule. Les montants sont les suivants :

  • 1 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion ou l’achat d’un véhicule thermique Crit’Air 1 ou 2, neuf ou d’occasion et émettant moins de 130 g CO2/km s’il s’agit d’un foyer imposable et de 2 000 euros dans le cas contraire.
  • 2 500 euros, sans conditions de revenus, pour l’achat d’un véhicule électrique neuf.
  • 100 euros pour l’achat d’un deux-roues, d’un trois-roues motorisé ou d’un quadricycle électrique neuf s’il s’agit d’un foyer imposable et de 1 100 euros s’il ne l’est pas.

Un bonus vélo assistance électrique pour les plus modestes

Autre changement. Ce nouveau décret prévoit également d’attribuer un bonus vélo à assistance électrique sous certaines conditions. À compter du 1er février 2018, seules les personnes “dont la cotisation d’impôt sur le revenu de l’année précédant l’acquisition du cycle est nulle”, soit les foyers non imposables, pourront bénéficier de cette subvention. Autre condition, “cette aide ne peut être attribuée que si une aide ayant le même objet a été attribuée par une collectivité locale”.

crédit photo : primealaconversion.gouv.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

  1. Bonjour, je souhaite bénéficier de cette prime, cependant j’aimerais connaître le délais de remboursement avant de m’engager car malgré « d’intenses » recherche je n’ai trouver aucune information sur les délais de paiements de la prime.

    Cordialement

Surprise

Tetra, le lave-vaisselle pour ceux qui vivent dans un petit studio

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème