Que proposent les compagnies aériennes pour nos enfants ?

Publié le 2 novembre 2018 à 9:23 Aujourd'hui | 2636 vues

Voyager avec un ou plusieurs enfants n’est jamais chose simple. Air France, Transavia, Emirates, British Airways… Réponse Conso fait le point sur ce que proposent sept compagnies aériennes aux familles.

  • Air France et les enfants

Air France propose, « si le tarif le permet », une réduction sur son billet. Celle-ci peut aller jusqu’à 15% sur les vols court-courriers et jusqu’à 33% sur les vols moyen et long-courriers. Si vous avez un enfant de moins de deux ans, il peut voyager sur vos genoux, gratuitement sur les vols en France métropolitaine, ou avec une réduction sur les vols internationaux. Il peut aussi avoir son propre siège. Dans ce cas, il ne voyagera pas gratuitement mais bénéficiera de la réduction enfant. « Si votre enfant fête son deuxième anniversaire au cours du voyage, il bénéficie de la réduction enfant sur l’ensemble des trajets. La réduction bébé ne s’applique pas dans ce cas », précise la compagnie aérienne. Si vous avez deux bébés de moins de deux ans, l’un des deux devra occuper un siège individuel au tarif enfant. Il devra être installé à l’aide d’un dispositif de retenue homologué, un siège auto ou harnais. La réservation s’effectuera par téléphone. À noter qu’Air France propose également un tarif Tribu/Famille. Il s’agit d’un tarif préférentiel destiné aux adultes voyageant en France métropolitaine, avec au moins 1 bébé ou 1 enfant de moins de 12 ans. Plus d’informations ici.

Concernant les bagages, si l’enfant (moins de deux ans) dispose de son propre siège, il peut transporter le nombre de sacs autorisés par son billet. S’il voyage sur vos genoux, il est possible d’enregistrer un bagage cabine pesant jusqu’à 12 kilos et dont les dimensions ne dépassent pas 55 x 35 x 25 cm, ainsi que d’un bagage en soute de 10 kilos maximum.

Vous avez une poussette ? Vous pouvez la transporter gratuitement en soute, à condition qu’il y ait de la place disponible. Traduction : à condition d’être chanceux. Des conditions différentes s’appliquent selon le type de poussette : pour les poussettes de type canne, les dimensions ne doivent pas excéder 15 x 30 x 100 cm. Pour les autres poussettes pliantes, elles remplacent le bagage en cabine de l’enfant et leurs dimensions, une fois pliée, ne doivent pas dépasser 55 x 35 x 25 cm. Les poussettes doivent être emballées dans une housse de transport. « Pour des raisons de sécurité, certains aéroports peuvent être amenés à refuser l’accès des poussettes à l’intérieur des zones d’embarquement », indique Air France, sans donner plus de détails.

Sur les vols long-courriers, Air France met à disposition des jeunes parents un berceau, sous réserve de disponibilité. Celui-ci est adapté aux bébés pesant moins de 10 kilos et mesurant moins de 70 centimètres.

Les services : Air France propose une zone Kids à l’aéroport de Roissy. À bord, des jeux, des dessins animés sont proposés, ainsi que des repas équilibrés et adaptés à leur âge (de 2 à 8 ans). Pour les enfants âgés de 9 à 11 ans, il faut commander un repas enfant au plus tard 24h avant le départ. Pour les bébés, il est conseillé d’emporter des biberons et de la nourriture. Il est cependant possible de commander avant le départ un repas composé de petits pots bio et des biscuits pour bébés.

Et pour les enfants voyageant seuls ? Tout enfant (jusqu’à 12 ans pour les vols en France et 15 ans pour les vols internationaux) doit être accompagné par un adulte âgé d’au moins 18 ans. « S’il s’agit du père, de la mère ou du tuteur légal, l’accompagnant peut être âgé de moins de 18 ans » précise Air France. L’enfant et le passager accompagnateur doivent voyager dans la même cabine. Dans le cas contraire l’enfant est considéré comme voyageant non accompagné (UM, unaccompanied minors). Pour les enfants voyageant seuls, Air France propose son service Kids’ Solo. L’âge requis pour bénéficier de ce service accompagnateur est de 4-11 ans pour les vols domestiques, Outre-Mer et intra-Caraïbes. Et de 5-14 ans pour les vols internationaux. Il est inclus dans le prix du billet. Le service est aussi disponible pour les enfants âgés de 12 à 17 ans et de 15 à 17 ans sur un vol international. Il est dans ce cas facultatif et engendre un coût supplémentaire au billet : à partir de 40 euros par trajet. Sur un vol international, le prix grimpe. Comptez entre 50 et 80 euros par trajet pour un vol direct et entre 75 et 100 euros par trajet pour un voyage avec correspondance.

Avec Kids’ Solo, l’enfant est pris en charge par le personnel d’Air France tout au long de son voyage, du départ à l’arrivée. À l’aéroport de Roissy et Orly, un espace kid leur est réservé. À bord, sur les vols intercontinentaux, les enfants peuvent profiter des jeux, des films et des dessins animés. Des tutoriels de magie et un programme de méditation sont aussi proposés. Les repas sont adaptés à leurs goûts et leurs besoins, et comportent des produits issus de l’agriculture biologique.

Le plus ? L’application Air France qui permet de suivre le parcours de son enfant, disponible gratuitement sur iOS et Android. Les principales étapes de son voyage s’affichent sur le smartphone au fur et à mesure. De la prise en charge par le personnel à l’embarquement, du décollage à l’atterrissage. « À son arrivée, la personne qui attend votre enfant peut même vous envoyer un selfie ludique de votre voyageur via l’application », précise Air France. De quoi rassurer les parents !

  • Emirates et les enfants

Si vous choisissez Emirates, sachez que la compagnie aérienne propose un tarif spécial pour les enfants âgés entre 2 et 11 ans accompagnés d’un adulte : 75% du tarif adulte hors taxes. Mais aussi un tarif bébé de moins de 2 ans, sans réservation de siège et accompagné d’un adulte : 20% du tarif adulte hors taxe. Les enfants de plus de 2 ans doivent occuper un siège et payer le tarif enfant applicable. « Si la date du voyage correspond à la date d’anniversaire des 2 ans d’un passager bébé, le tarif enfant sera appliqué pour la totalité du voyage », indique Emirates. Les bébés de moins de sept jours ne sont pas acceptés à bord. Les enfants âgés de 6 à 36 mois peuvent voyager dans des sièges auto à condition qu’une place séparée leur soit achetée. Sur Emirates, les familles ont la possibilité d’éviter les files d’attente. Des comptoirs d’enregistrement dédiés aux voyageurs avec des enfants sont proposés. Une famille voyageant avec des petits embarque en première.

Pour les personnes voyageant avec un bébé, elles peuvent emmener un bagage supplémentaire. En cabine, elles peuvent aussi emporter un sac pour la nourriture de bébé, dont le poids ne doit pas dépasser 5 kilos, et le nécessaire pour le vol. Concernant les poussettes, elles peuvent être mises en cabine, à condition qu’il y ait suffisamment d’espace en cabine et que vous n’emportez pas de siège auto. Dans le cas contraire, la poussette sera mise en soute. À l’aéroport international de Dubaï, Emirates propose gratuitement des poussettes pour bébés. Si vous avez des jumeaux, des poussettes doubles sont également mises à disposition.

Lors de la réservation, il est possible de demander un berceau adapté aux bébés pesant jusqu’à 11 kilos. À bord, la compagnie propose des tables à langer dans les toilettes et fournit un kit bébé contenant des couches, des biberons et des lingettes.

Pour occuper les enfants, Emirates met les petits plats dans les grands. Jeux, dessins animés, etc. Elle offre aux petits des sacs sur le thème du voyage ou une glacière comportant des livres éducatifs. À l’intérieur : des informations sur le monde, des exercices créatifs et un journal dans lequel les enfants peuvent écrire les moments de leur voyage. Concernant les repas, la compagnie propose aussi des menus adaptés aux voyageurs de 2 à 12 ans, ainsi qu’une boîte de friandises à déguster pendant le voyage. Pour les bébés, des repas sont aussi disponibles mais il est possible d’apporter sa propre nourriture.

Et pour les enfants voyageant seuls ? Sur Emirates, les enfants de moins de 12 ans ne peuvent pas voyager seuls. La compagnie propose ainsi un service accompagnateur. Il concerne les jeunes âgés de 5 à 15 ans et les enfants de moins de 8 ans voyageant dans une classe de voyage différente de leurs parents ou de leur responsable légal, ainsi que les enfants de plus de 8 ans voyageant dans une classe de voyage différente de leurs parents ou responsable légal. Ici aussi le personnel prend en charge les enfants, de A à Z. Les mineurs non accompagnés, tout comme les familles, embarquent en premier. À noter que les enfants voyageant seuls ne disposent pas du tarif enfant. Ils doivent payer le tarif adulte.

Comme sur Air France, tout est fait pour occuper les enfants : jeux, dessins animés, etc. Les repas sont aussi adaptés. Petit plus : « si c’est son anniversaire, vous pouvez commander un gâteau à l’avance et l’équipage organisera tout à bord pour que nous puissions le célébrer ensemble. Nous disposons également d’un appareil photo Polaroid pour que votre jeune voyageur puisse rapporter chez lui des souvenirs de son voyage », indique Emirates.

  • British Airways et les enfants

Sur British Airways, les catégories d’âge sont les suivantes : de 0 à 23 mois pour un nourrisson, de 2 à 11 ans pour les enfants, de 12 à 15 ans pour les adolescents. Une personne de plus de 16 ans est considérée comme étant un adulte et paiera son billet au prix d’un adulte. La compagnie offre des réductions pour les nourrissons et les enfants, sans les préciser. Celles-ci varient en fonction des vols. Les nourrissons peuvent voyager sur les genoux ou assis dans son propre siège. « Le prix du billet varie en conséquence », indique British Airways. Concernant la réservation des sièges, il est conseillé de s’y prendre à l’avance. La compagnie met à disposition des couffins et des sièges destinés aux bébés âgés de moins de deux ans, sous réserve de disponibilité à bord de l’appareil. « Ils seront fournis aux personnes aux places adaptées aux couffins et aux sièges enfants par ordre de priorité de réservation. » Bien sûr, il est possible d’apporter son propre siège et couffin pour enfants mais il faudra réserver un siège adapté. « Si vous ne choisissez pas de siège à l’avance, nous vous attribuerons un siège quelques jours avant le départ, mais il pourra s’agir d’un siège non adapté aux couffins et aux sièges auto », explique la compagnie sur son site. Et précise : « si votre bébé a moins de 2 ans et que vous n’avez pas réservé un emplacement pouvant accueillir un couffin, il pourra s’asseoir sur vos genoux en utilisant une rallonge pour ceinture de sécurité ». Plus d’informations sur les sièges, ici. Comme sur les autres compagnies, les familles ont un accès prioritaire lors de l’embarquement.

Bagages en cabine : les enfants âgés entre 2 et 11 ans ont la même franchise de bagages à main que les adultes. Si l’on voyage avec un nourrisson, il est possible d’emporter un sac supplémentaire. Bagages enregistrés : les enfants ont la même franchise de bagages. Avec un nourrisson, il est possible d’emporter un bagage en soute gratuit aux dimensions et au poids identiques aux bagages adultes.

Vous avez une poussette ? Vous pouvez l’amener jusqu’à la porte de l’avion. Celle-ci doit être entièrement pliante et légère (dimensions maximales pliée : 117 cm x 38 cm x 38cm/46 po x 15 po x 15 po). « Le personnel enregistrera votre poussette en soute ; nous ferons tout notre possible pour vous la restituer à l’arrivée, à la porte de l’avion », précise British Airways.

À bord, British Airways propose des jeux et des malles d’activités Skyflyers pour occuper les enfants. Celles-ci, disponibles sur tous les vols long-courriers au départ de Londres Heathrow et Londres Gatwick, contiennent des crayons de couleur et un album à colorier. Les repas sont aussi adaptés aux petits. Il est d’ailleurs possible de les commander gratuitement lors de sa réservation. Concernant les bébés, il est conseillé d’apporter sa propre nourriture.

Et pour les enfants voyageant seuls ? Sur British Airways, l’âge minimal pour voyager seul passe de 12 à 14 ans. « Cette modification concerne toutes les nouvelles réservations effectuées à partir du 1er mai 2018. Les réservations effectuées avant le 1er mai 2018 ne sont pas concernées. » La compagnie autorise à bord les jeunes voyageurs accompagnés d’une personne d’au moins 16 ans. Pour les enfants voyageant seuls, British Airways propose le service « SoloFlyer », disponible pour les jeunes âgés de 6 à 17 ans. Le personnel accompagne l’enfant tout au long du voyage jusqu’à ce qu’il soit pris en charge par l’adulte nommé. Les frais du service SoloFlyer sont de l’ordre de 150 USD (123€) par enfant et par vol au départ de la France et au départ des États-Unis.

  • American Airlines et les enfants

Sur American Airlines, un enfant qui a atteint l’âge de deux ans doit disposer d’un billet au tarif adulte. Les bébés de moins de deux ans peuvent voyager sur les genoux d’un parent ou de toute personne de plus de 16 ans. Dans ce cas, il faut contacter le service réservations d’American Airlines afin qu’il soit inclus dans la réservation. « Des taxes internationales et un pourcentage du tarif adulte peuvent s’appliquer », précise la compagnie. Il est possible d’installer son enfant dans son propre siège. Il faudra alors lui acheter un billet. S’il n’est pas en mesure de se tenir droit, il devra être installé dans un siège de sécurité. Les familles avec de jeunes enfants peuvent bénéficier d’un embarquement prioritaire, mais sur demande. Si vous avez un bébé, 1 seul sac à langer est autorisé.

Si vous avez une poussette et un siège auto, vous pouvez les transporter. Seules les poussettes de petite taille, pliables et légères (9 kg maximum) peuvent être enregistrées en porte d’embarquement. Dans le cas contraire, elles doivent être enregistrées au comptoir billetterie.

American Airlines met à disposition des parents des tables à langer dans les toilettes et propose des berceaux, sous réserve de disponibilité. Ils sont attribués en porte d’embarquement en fonction de l’ordre d’arrivée des passagers et uniquement sur les appareils 777‑200, 767‑300, 777-300 et 787.

 Et pour les enfants voyageant seuls ? Sur American Airlines, les enfants de 5 à 14 ans ne peuvent pas voyager seuls. La compagnie propose aussi un service accompagnateur. Les frais de service sont de 150 $ (123 €) sur chaque trajet.

  • Transavia et les enfants

Si vous décidez de voyager avec Transavia, sachez que les enfants à partir de deux ans doivent être assis sur leur propre siège. Le billet sera alors facturé au même prix que celui d’un adulte. Concernant les bagages, vous avez droit à un bagage à main de 55 x 40 x 25 cm max, et de 10 kilos, si vous avez choisi le tarif Basic. Si vous souhaitez emporter un bagage à main pour votre enfant, il faut s’assurer que son propre bagage ne dépasse pas 45 x 40 x 25 cm. « Le bagage pourra alors se loger sous le siège devant vous ou dans le coffre à bagages au-dessus de vous », explique Transavia. Plus d’informations sur les bagages dans la rubrique “Tarif” de Transavia.

Si vous avez une poussette parapluie pliante, vous pouvez l’emporter jusqu’à la porte d’embarquement. Elle sera alors transportée en soute. Transavia précise qu’il est possible d’emporter aussi bien un landau/une poussette qu’un siège auto pour enfant. « L’un des deux sera dans ce cas considéré comme la pièce de bagages en soute que vous pouvez emporter pour votre bébé. L’autre fera partie de vos propres bagages en soute. »

Et pour les enfants voyageant seuls ? Sur Transavia, l’encadrement est obligatoire pour les enfants de 5 à 11 ans inclus. Ce service accompagnateur est facturé 50 € par enfant et par trajet simple. Les petits de moins de 5 ans ne peuvent pas en bénéficier. Le personnel de Transavia s’occupera de l’enfant, du départ jusqu’à l’arrivée. La réservation pour ce service doit être effectuée au moins 48h avant le départ. Plus d’informations ici.

  • EasyJet et les enfants

Avec EasyJet, les enfants âgés de moins de 2 ans peuvent s’asseoir sur vos genoux. Mais cela n’est pas gratuit. Il vous en coûtera 26 €. Si vous souhaitez lui prendre son propre siège, c’est possible. Vous devrez dans ce cas apporter un siège adapté à son âge, son poids et sa taille. La réservation ne peut se faire en ligne. Vous devrez l’effectuer en contactant le service clientèle d’EasyJet. Pour les enfants âgés de plus de 2 ans, il faudra lui réserver son propre siège au tarif normal.

Les enfants âgés de plus de 2 ans peuvent transporter le même nombre de bagages que les adultes. Ils peuvent avoir un bagage à main dont les dimensions n’excèdent pas 50 x 40 x 20 cm, poignées et roues comprises. Pour les enfants voyageant sur les genoux de son papa, de sa maman ou de son titulaire, il n’est pas possible de transporter gratuitement de bagages à main. Leurs vêtements ou autres objets doivent être placés dans votre bagage à main.

Pour chaque bébé ou enfant en bas âge, il est possible de transporter gratuitement jusqu’à deux des objets suivants : poussette, berceau, sac à dos porte-bébé, siège auto. « Les objets dont vous avez besoin entre l’enregistrement et l’embarquement, comme la poussette, peuvent normalement être amenés jusqu’à la porte d’embarquement ou celle de l’appareil selon la situation. Cependant, veuillez vérifier le règlement de l’aéroport de départ car il varie d’un aéroport à l’autre. Vous pouvez embarquer à bord de l’appareil avec un siège pour enfant si vous avez réservé. Si vous souhaitez transporter plus de 2 objets par bébé ou enfant en bas âge, vous devrez payer pour leur transport comme bagage en soute », précise EasyJet.

À bord, les enfants peuvent profiter de boîtes contenant des collations, des puzzles et autres jeux qui les occuperont.

 Et pour les enfants voyageant seuls ? EasyJet ne propose pas de service spécifique. Les enfants âgés de 13 ans ou moins ne peuvent pas voyager sans être accompagnés d’un adulte de 16 ans ou plus qui en a la responsabilité. Les enfants âgés de 14 et 15 ans peuvent voyager sans un adulte à condition qu’ils ne voyagent pas avec des enfants de 13 ans ou moins. Les enfants âgés de 16 ans ou plus sont quant à eux considérés comme des adultes.

  • Lufthansa et les enfants

La compagnie aérienne Lufthansa propose elle aussi des tarifs spéciaux pour les petits. Pour les bébés (0 à 2 ans) sans siège, ces derniers peuvent voyager gratuitement sur les vols à l’intérieur de l’Allemagne. Sur tous les autres vols : 10% du prix habituel. Le tarif enfant concerne les enfants âgés entre 2 et 11 ans : 75% du prix habituel d’un vol. Les bébés qui atteignent l’âge de 2 ans pendant le séjour doivent avoir leur propre siège, facturé au tarif enfant pour tout le voyage. Un nourrisson peut voyager sur les genoux de l’adulte qui l’accompagne. Ils seront attachés avec une ceinture de sécurité. Ils peuvent aussi avoir leur siège individuel. Dans ce cas, il faudra prévoir un siège auto.

Avec Lufthansa, les enfants de moins de deux ans ont droit à une franchise bagage de 23 kilos maximum. « Ceci ne s’applique pas au nouveau tarif Light Economy Class sur les vols en Europe. Dans ce cas, seul l’adulte participant au voyage peut ajouter un bagage en supplément, moyennant 25 € par segment de vol. Tout autre bagage est considéré comme excédent de bagages et doit être enregistré en supplément », précise la compagnie. Plus d’infos sur la franchise bagage ici. Toutefois, il est possible de transporter gratuitement un siège auto ou une poussette pliante, un landau ou une coque pour bébé en tant que bagage à main. Le landau et la poussette peuvent être conservés jusqu’à l’embarquement. Le personnel vous les restituera immédiatement après l’atterrissage.

Sur les vols long-courriers, Lufthansa met à disposition des berceaux pour bébés, adaptés aux enfants de moins de 14 kilos et mesurant moins de 83 centimètres. Mais attention, le nombre de berceaux disponibles est limité. Il est ainsi possible d’un réserver un 48 heures avant le départ. À noter qu’en fonction de la classe de réservation, « une réservation payante de siège pour le berceau peut être nécessaire », indique Lufthansa. Elle propose également « en cas de nécessité », des couches. Les toilettes à bord sont équipées de tables à langer.

Dans les hubs de Francfort et Munich les familles bénéficient d’un service d’assistance. À Francfort, Hambourg et Munich, elles peuvent enregistrer elles-mêmes leurs bagages automatiquement, au comptoir dépose-bagages. Si vous passez par l’aéroport de Francfort, des poussettes sont mises à disposition « au Terminal 1, au ServicePoint de la zone publique B, ainsi que dans la zone de transit B, au comptoir d’information 10 ». Mais aussi au Terminal 2, au Servicepoint situé entre les zones D et E, dans l’espace public. Les poussettes empruntées peuvent être laissées directement aux portes d’embarquement. Si vous voyagez en Business ou First Class, un espace dédié aux enfants est disponible.

À bord, Lufthansa propose des menus pour enfants (dès 2 ans). Ceux-ci doivent en revanche être commandés séparément lors de la réservation. Les petits ont droit sur chaque vol à des jouets comme des livres de coloriage, des puzzles, etc. Ils peuvent aussi visionner des dessins animés. Pour leur premier voyage avec Lufthansa, ils reçoivent un journal de bord « dans lequel ils pourront répertorier et consigner leurs vols. Une fois le journal rempli, un magnifique certificat de pilote leur est remis ».

Et pour les enfants voyageant seuls ? Les enfants âgés de cinq à onze ans ne peuvent pas voyager seuls et doivent donc être pris en charge par le service d’accompagnement de Lufthansa. Les jeunes âgés de 12 à 17 ans peuvent aussi en bénéficier à la demande des parents. Ici aussi les enfants sont accompagnés du départ à l’arrivée. Ce service n’est pas inclus dans le billet. Des frais s’appliquent en supplément, par trajet et par enfant. 60 € pour les vols intérieurs Allemagne et Europe. 100 € pour les vols long-courriers. À noter que les billets pour des enfants voyageant seuls ne peuvent pas être réservés en ligne.

Pour rappel, un enfant mineur qui vit en France et voyage à l’étranger seul ou sans être accompagné par l’un de ses parents doit être muni d’une autorisation de sortie du territoire (AST). Il s’agit d’un formulaire établi et signé par un parent (ou responsable légal). Un enfant voyageant avec son père ou sa mère n’a donc pas besoin d’une AST.

Marine VAUTRIN

  1. […] Que proposent les compagnies aériennes pour nos enfants ? […]

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème