Quels sont les effets du gingembre sur notre corps ?

Publié le 26 avril 2018 à 9:36 Aujourd'hui | 439 vues

Originaire d’Inde, le gingembre est une plante réputée pour ses bienfaits sur la santé, notamment celui d’augmenter la libido. Qu’en est-il vraiment ?

Le gingembre est une plante d’une hauteur de 1,5 mètre dont on consommait déjà la racine il y a plus de 4000 ans en Inde et en Chine comme assaisonnement culinaire. En cuisine et en médecine traditionnelle, c’est le rhizome (qui signifie “tige souterraine”) que l’on récolte dès que les parties aériennes deviennent flétries. La racine de gingembre est par ailleurs épicée, expliquant qu’elle soit largement utilisée dans les plats indiens mais aussi dans le pain d’épice et dans la confection d’autres desserts en Occident. Aujourd’hui, elle est principalement cultivée en Inde, en Jamaïque, au Niger, en Australie et en Chine.

Les bienfaits du gingembre

Consommer du gingembre apporte un réel bienfait sur notre organisme. Riche en amidon à 60%, en protéines et en lipides à 10%, et de 1 à 2,5 % en huile essentielle, le gingembre est très aromatique, légèrement poivré et détient une saveur chaude qui devient de plus en plus piquante avec le temps. C’est cru, frais, séché ou en poudre que le gingembre déploie le plus de bénéfice sur notre santé. En plus de contenir une multitude d’enzymes et de vitamines, le gingembre libère une quarantaine de composés antioxydants lorsqu’on le consomme, qui s’occupent de protéger les cellules de notre corps contre les molécules instables responsables du développement des cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Il permet également de mieux digérer et de diminuer la nausée, un bienfait dont profitent notamment les femmes enceintes qui en consomment. En 2003, une expérience de l’université du Michigan a été réalisée sur de courageux volontaires qui devaient monter dans un baril tournant peint en blanc et en noir pour les pousser au malaise. Pendant l’expérience, ils ont pris 1 000 à 2 000 mg de rhizome de gingembre séché en capsules: ce qui a diminué leurs nausées de 40%. Aussi, selon une étude présentée à l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) en 2009, la prise régulière de gingembre à petites doses diminuerait de 40% les nausées provoquées par la chimiothérapie. Enfin, le gingembre détient des propriétés anti-inflammatoires efficaces sur l’estomac, fait baisser le taux de mauvais cholestérol, combat les douleurs gastriques, l’arthrose, l’arthrite, et constitue une bonne source de manganèse et de cuivre.

Les risques du gingembre

Les risques liés à la consommation du gingembre sont faibles mais il en existe. Pour les femmes enceintes, il faut s’assurer de le manger frais. En effet, le gingembre mariné, généralement retrouvé dans la cuisine japonaise, contient habituellement des édulcorants artificiels tel l’aspartame, qui a un pouvoir sucrant mais une faible densité énergétique. Certains édulcorants comme la saccharine et les cyclamates sont à éviter étant donné les possibles effets néfastes qui pourraient impliquer une fausse couche. Le gingembre est également susceptible de causer une inflammation de la bouche et des muqueuses, lorsqu’il est consommé en poudre, à l’état naturel ou en infusion. Enfin, le gingembre est un puissant anticoagulant qu’il ne faut surtout pas consommer si on est sous un traitement afin d’éclaircir notre sang ou si on souffre de maladies cardiaques, encourant alors un risque accru d’ecchymoses et de saignements.

Le gingembre est-il un aphrodisiaque ?

En chinois, le mot gingembre veut dire “virilité”, un indice révélateur sur l’utilisation que l’on fait de la plante. Cette dernière possède en effet des vertus diaphorétiques (désignant ce qui permet d’augmenter la transpiration) réchauffantes pour le corps et qui relaxent le système nerveux. Il est conseillé pour augmenter la libido de consommer 1 à 2 grammes de poudre de gingembre sur une journée ou 10 grammes de racine solide. Malheureusement, aucune étude scientifique sérieuse n’a attesté l’impact aphrodisiaque qu’aurait la consommation de gingembre, mais un effet placebo efficace se retrouve dans de nombreux témoignages.  Par exemple en 2016, un internaute a posté un message sur Santé-Médecine en affirmant qu’à 66 ans, boire une boisson mélangeant miel, citron et gingembre chaque matin avait réveillé sa libido qui s’était pourtant éteinte auparavant. Certaines recettes sont également disponibles pour les hommes dans le but de renforcer leur érection, comme celle d’un cocktail composée de 10 grammes de gingembre émincé, mélangé avec 75 cl de vin blanc, 4 cuillères à café de miel, 10 grammes de cannelle, 1 gousse de vanille, 5 grammes de cardamome verte, 1 grain de poivre noir écrasé et 1 clou de girofle. En revanche, couplé à du ginseng, une plante vivace reconnue pour ses bienfaits tonifiants sur le physique et sur le cœur, le gingembre peut également devenir un véritable booster de l’activité sexuelle.

Claire Lebrun

Surprise

“Blue Heart” : le documentaire contre les barrages hydroélectriques dans les Balkans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème