Rapidle, l’appli coupe-file des commerces de proximité

Publié le 17 mai 2017 à 9:30 Aujourd'hui | 796 vues

Lancée en novembre 2015, Rapidle est une application qui permet de commander en ligne chez son boulanger ou son boucher et de retirer ses produits sans faire la queue. Une solution pratique pour les consommateurs, mais aussi pour les commerçants. Explications.

Après une longue matinée, l’heure du déjeuner a sonné. Direction la boulangerie pour acheter un sandwich accompagné d’une délicieuse tarte au citron. Mais à chaque midi, c’est la même galère : on passe plus de temps à faire la queue pour avoir son jambon-beurre qu’à le déguster. Un sacré inconvénient lorsque l’on n’a que trente minutes, voire moins, pour se sustenter. Résultat, on se décourage à l’idée de s’engager dans une file d’attente interminable et on passe notre chemin. Une solution que prennent d’ailleurs 30% des clients. Le soir, c’est encore pire. Si la queue est moins importante, le boulanger, lui, n’a plus de baguette à vous vendre. On se tourne alors vers d’autres boulangeries qui ne sont pas vraiment proches de chez soi.

La fin des files d’attente

Désormais, fini la frustration grâce à Rapidle. Créée en 2015 par Steeve Broutin et Yann Browaeys, cette application permet de commander en ligne (de jour comme de nuit) et de récupérer ses commandes sans faire la queue. Le principe est simple. L’utilisateur se géolocalise et choisit la boulangerie de son choix. Il est ensuite redirigé vers la plateforme personnalisée de l’artisan et sélectionne les produits désirés, l’heure et le jour de retrait. Le paiement s’effectue en ligne ou grâce à un compte prépayé qu’il peut créditer préalablement chez son boulanger préféré. Une fois la commande effectuée et payée, il ne reste plus qu’à aller la chercher et ce, sans faire la queue. Une file spéciale est dédiée pour le retrait des commandes. Cela fonctionne exactement comme le drive ou le Click and Collect que proposent Darty et d’autres enseignes.

Ce système permet ainsi de ne plus perdre de temps le midi mais aussi de réserver sa baguette de pain le soir. Aujourd’hui, l’application qui recense plus de 6 000 clients actifs par jour ne concerne d’ailleurs pas que les boulangeries. On retrouve des bouchers, des poissonniers, des traiteurs, des fromagers et depuis peu, des épiciers.

Dynamiser l’activité des commerçants…

Si l’application est pratique pour les consommateurs, elle l’est aussi pour les commerçants. Rapidle leur fournit un équipement complet (imprimante, tablette) pour aider et traiter les commandes en boutique. Lorsqu’une commande est enregistrée, le commerçant reçoit une notification en temps réel. Il n’a plus qu’à la préparer et à attendre son client. Au final, moins de pression à l’heure du déjeuner.

Pour le commerçant, les bénéfices sont multiples. Cela lui permet de fidéliser sa clientèle : « 40% des clients reviennent », précise Steeve Broutin, le cofondateur de l’application. Et de conquérir d’autres consommateurs. « Quand on lance une nouvelle boutique, c’est 60% de nouveaux clients qui arrivent », ajoute-t-il. C’est d’ailleurs ce qui a séduit Arnaud Ruffin, le premier boulanger équipé du système en 2015. Chaque jour, cet artisan situé à Bondoufle, dans l’Essonne, enregistre entre 5 et 15 commandes par jour. « En période de fêtes, on a une augmentation de notre chiffre d’affaires. Pour le mois de décembre, nous avons fait 10 ou 15% de plus, rien qu’avec Rapidle », confie-t-il.

La commande en ligne favorise également le développement du panier moyen : 13,47 euros contre 6,10 euros en boutique (chiffres 1er trimestre 2017). Pour Steeve Broutin, « cela est tout à fait normal car le consommateur est moins stressé, il prend son temps, et donc, commande plus. C’est une tendance qui se voit partout et pas que chez Rapidle », explique l’ancien directeur commercial en charge de l’amélioration du parcours client dans une grande société de merchandising, et qui a notamment participé au pilote de la commande en ligne chez McDonald’s.

L’application est gratuite pour les consommateurs mais payante pour les commerçants. À raison d’un abonnement mensuel de 59 euros, ces derniers bénéficient d’un accompagnement complet : mise en place du système, création d’une web application personnalisée, référencement sur Google, kit de communication, mise à jour des offres, statistiques des ventes, etc.

et des centres-villes

Rapidle a vocation à faire revenir les consommateurs dans les centres-villes où les places de parking se font de plus en plus rares. « On aime bien notre boucher du centre-ville, mais si je mets dix minutes pour me garer, un quart d’heure pour acheter mon steak et dix minutes pour retourner à ma voiture, je n’y vais pas », indique Steeve Broutin. Et bien souvent, les seules places disponibles sont payantes. Ça fait cher le filet de boeuf. Un constat que confirme Sylvie Schloesser, gérante d’un commerce de fruits et légumes à Saverne, une petite commune du Bas-Rhin. « Je suis installée dans une rue piétonne et depuis cinq, six ans les parkings de la ville sont devenus payants. Les zones bleues manquent ou sont loin du quartier piéton ; parfois les clients tournent pendant vingt minutes pour trouver une place gratuite », explique-t-elle.

Résultat, les clients deviennent réticents à venir faire leurs courses au centre-ville et vont davantage en périphérie, là où les zones commerciales offrent de grands parkings gratuits. Mais il faut l’avouer, la qualité n’est pas la même que chez son petit commerçant qui se bat tous les jours pour maintenir sa boutique. Pour Steeve Broutin, « il y a un vrai enjeu sur le commerce de proximité », et son application pourrait notamment y répondre.

Aujourd’hui, Rapidle a déjà séduit 127 commerçants à travers la France. 70% d’entre eux sont installés en province. Les fondateurs vont désormais déployer leur application en Belgique et au Québec, et peut-être l’étendre, un jour, aux pharmaciens et aux marchés.

Le Jardin des Délices

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Etnisi, l’entreprise qui transforme les déchets en carrelage

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème