Les réparations qu’Apple ne prend pas en charge

Publié le 5 septembre 2017 à 11:51 Aujourd'hui | 238 vues

Le nouveau “guide de garantie” d’Apple vient d’être révélé sur le Net. Celui-ci permet d’éclairer sur les critères de réparation d’un iPhone. 

Votre iPhone a rendu l’âme pendant les vacances ? Vous aimeriez bien profiter de la garantie, mais pas sûr que les réparations soient prises en compte… Un guide de 22 pages a fuité sur la Toile. Dedans, on y retrouve les consignes qu’Apple donne à ses techniciens et partenaires pour déterminer si un smartphone abîmé peut prétendre à la prise en charge par la garantie ou non. Ce document concerne les iPhone 6, 6S et 7 classiques et “Plus”. De quoi mieux prévoir ce qui risque d’arriver si vous devez vous rendre dans un Apple Store pour une réparation.

Ce qui est pris en charge ou non par Apple

Ce guide classe les dommages en trois catégories : verte, orange et rouge. Vous l’aurez compris, la première concerne les produits qui entrent dans le cadre de la garantie et qui sont pris en charge sans frais. La deuxième regroupe les réparations réalisables mais payantes. Enfin, la troisième rassemble les dégâts n’entrant pas dans leur programme. À savoir que toutes éraflures, rayures et autres accrocs sur le boitier du smartphone ne sont pas pris en charge.

Attention, la présence d’une batterie autre que celle d’origine, un appareil en pièces détachées ou encore un iPhone dont la coque est gravement rayée sont refusés par les services de réparations du géant américain. En revanche, une anomalie liée aux pixels, une fissure minime sur l’écran ou encore un désalignement du capteur photo frontal, eux, entrent dans le cadre de la garantie. Mais sous condition que le terminal n’ait pas subi de choc ou ait été en contact avec du liquide. En effet, les employés doivent rechercher des signes de dégâts causés par un liquide à la fois à l’intérieur et l’extérieur. Ils traquent la présence de corrosion et doivent proposer une réparation payante au propriétaire de l’appareil.

Selon le journal Business Insider, ce guide existe pour tous les appareils de la marque et se trouve avoir une valeur de formation pour les techniciens. Mais nombreux sont les employés qui ne s’en servent pas, sauf en cas de problèmes “étranges”. Pourtant, Apple est loin d’être le numéro 1 pour les réparations. En juin dernier, Greenpeace dénonçait l’obsolescence programmée de ces appareils déjà très chers.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Alice Glaz

Surprise

Quand les déchets se transforment en meubles design

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème