Royaume-Uni : Aldi va offrir ses invendus à Noël

Publié le 8 décembre 2017 à 12:03 Aujourd'hui | 562 vues

Au Royaume-Uni, la chaîne de supermarchés Aldi mettra à disposition des associations qui aident les plus démunis ses invendus de produits frais pour Noël. L’enseigne estime qu’entre 20 et 30 caisses seront disponibles dans chaque magasin.

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Il est donc temps de commencer à préparer le menu du réveillon de Noël. Malheureusement, tout le monde n’a pas les moyens de dépenser des sommes folles pour des toasts, du foie gras ou encore une dinde. C’est pourquoi, Aldi, dont les magasins britanniques fermeront plus tôt pour la période Noël, a décidé de donner tous ses produits frais invendus à des associations caritatives. Pour cela, la chaîne a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour que les organisations du pays viennent dans l’un de ses magasins après la fermeture pour récolter les articles non vendus. “Aldi n’est pas en mesure de livrer les produits, c’est pourquoi il est indispensable que votre organisation puisse venir les récolter”, a déclaré l’enseigne dans un communiqué. Le but est d’éviter de gâcher de la nourriture.

Concrètement, “comme nos magasins vont fermer à 16h le jour du réveillon de Noël jusqu’au 27 décembre, ils auront de nombreux produits alimentaires en trop et de bonne qualité qu’ils souhaiteront redistribuer aux moins fortunés afin d’éviter le gaspillage alimentaire”. Aldi a d’ailleurs estimé que chaque magasin devrait disposer d’environ 20 à 30 caisses d’aliments frais.

Une mesure saluée

Les associations intéressées doivent se manifester jusqu’à aujourd’hui dernier délai. D’ailleurs, l’enseigne a posté hier un dernier appel sur les réseaux sociaux. En moins de 24 heures, ce message a été “liké” plus de 4 000 fois sur Facebook et plus de 200 fois sur Twitter. Il a également été partagé plus de 6 000 fois au total. Les internautes ont félicité le geste d’Aldi. “Je pense que vous faites le bon choix Aldi UK”, a commenté un certain Kerry. “Brillante idée, bravo Aldi”, renchérit une autre internaute.

Depuis plus d’un an, en France, la loi Garot oblige la grande distribution à donner ses invendus alimentaires, qu’elle jetait jusque-là, à des associations. Cette loi vise à lutter contre le gaspillage. En Belgique, une initiative similaire existe depuis quelques années. Les supermarchés de Herstal (région liégeoise) ont l’obligation de donner leurs invendus à des organisations caritatives. Une démarche qui a depuis été étendue à toute la Wallonie.

Marie Bascoulergue

  1. Une très belle initiative, au Royaume uni comme en France et en Belgique !
    Une initiale qui rapporte aux grandes surfaces : moins de frais de gestion des déchets / récupération de la TVA sur certains critères.
    Un approvisionnement en produits frais pour les associations.
    Mais on évoque moins le fait que la loi en France et en Wallonie , provoque des effets négatifs sur les associations.
    Elles n’ont jamais été habituées à être aussi sollicitées de la part des magasins, et l’énergie qu’elle met à récupérer ses produits ( car de plus en plus de monde a recours à l’aide alimentaire) , c’est de l’énergie en moins dans l’accueil des personnes défavorisées. Récupération qui ne l’oublions pas, contient au moins 20 % de déchets. Et oui messieurs et mesdames, il y a un transfert de déchets qui n’est jamais évoqué ! Déchets que les associations d’aide alimentaire doivent traiter, des compétences qui demandent à nouveau des moyens et du temps.

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème