Royaume-Uni : Steve, la mésange bleue qui s’amuse avec la police

Publié le 7 février 2018 à 15:45 Aujourd'hui | 1180 vues

Une mésange bleue a décidé de s’amuser avec la police de Gloucester au Royaume-Uni. Depuis plusieurs jours, le volatile prend la pose devant les caméras de vidéosurveillance de la ville. 

Prendre une photo ou faire une vidéo peut vite s’avérer périlleux. Il faut que tout le monde soit là et sourit au moment voulu. Malgré tout, quand les voyants semblent au vert, des petits malins peuvent venir gâcher le résultat. C’est ce qu’on appelle le photobombing. Il s’agit de l’acte intentionnel, ou non, d’apparaître au moment de la prise d’une photo, que ce soit au premier ou en arrière-plan. Généralement, le but est de « gâcher » gentiment le cliché et de mettre en boîte le photographe ou les personnes prises par l’appareil. À Gloucester, à un peu plus de 160 kilomètres à l’est de Londres (Royaume-Uni), le petit farceur en question n’est rien d’autre qu’une mésange bleue. Cette derrière ne cesse de se positionner juste devant les caméras de vidéosurveillance de la ville.

La semaine dernière, cet animal, décrit comme « très petit, de forme assez ronde, avec un plumage bleu et jaune » par The Telegraph, s’est précipité vers une caméra présente au-dessus d’un distributeur de billets ou bien a collé son bec sur l’objectif. Lundi dernier, l’animal a fait son grand retour. Il a été pris en flagrant délit de narcissisme, en regardant son reflet dans la caméra.

Un avis de recherche de la police

Une situation qui a suscité l’intérêt des policiers. Ces derniers ont même, ironiquement, lancé un avis de recherche pour la mésange le 4 février dernier. « L’équipe du Force Control Room est à la recherche d’informations concernant les mouvements et l’identité du sujet photographié qui a accordé une attention toute particulière à certaines caméras de vidéosurveillance dans le centre-ville de Gloucester », écrit la police de la ville sur Twitter. Celle-ci a même demandé aux internautes de trouver un nom à la mésange en lançant le hashtag #namethatbird (nommez cet oiseau), précisant que toutes les suggestions étaient les bienvenus. Le lendemain, le petit animal volant, désormais prénommé Steve par la salle de contrôle, a refait son apparition. « Steve est de retour en cette matinée ensoleillée. Ça intéresse quelqu’un le concours de la meilleure photo ? », s’amuse la police. D’ailleurs, l’un des officiers a déclaré au Telegraph : « Il doit aimer son reflet dans l’objectif ».

 

Marie Bascoulergue

Surprise

Recycler vos mégots, c’est possible !

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème