Santé : les jouets d’occasion en plastique, un danger pour les enfants

Publié le 30 janvier 2018 à 10:45 Aujourd'hui | 930 vues

Les jouets d’occasion en plastique présenteraient une concentration élevée de produits toxiques et dangereux pour la santé des enfants, selon une étude publiée le 19 janvier 2018. 

Depuis quelque temps, par souci de préserver l’environnement, de plus en plus de familles décident d’acheter d’occasion, notamment des jouets pour enfants. Une manière écolo de faire perdurer au sein d’une famille ou d’un cercle d’amis une peluche qui a bercé plusieurs générations ou bien une Sophie la Girafe qui ne sert plus. Cependant attention. Selon les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Université de Plymouth (Angleterre) et relayée par la BBC (en anglais), le plastique présent dans les jouets d’occasion présenterait une concentration élevée d’éléments dangereux pour la santé des plus petits. L’ensemble de ces données a été publié dans la revue Environmental Science & Technology.

Trop de brome, de cadmium et de plomb

Les scientifiques ont passé au crible environ 200 jouets en plastique parmi les 26 types les plus présents dans les garderies, les friperies et les familles du sud-ouest de l’Angleterre. Dans le lot : des voitures, des briques de construction, des puzzles ou encore des figurines. Tous les  jouets étaient d’une taille pouvant être mâchouillés par l’enfant. Le tout a été analysé par spectrométrie de fluorescence des rayons X. Résultat : du cobalt, du cadmium, du chrome, du plomb, de l’antimoine et du brome ont été retrouvés dans au moins 20 jouets analysés ou leurs composants. La concentration de brome, cadmium et plomb était même anormalement élevée avec respectivement des taux de 16 000, 20 000 et 5 000 µg g-1. Des résultats alarmants puisque l’université rappelle que même à faible dose ces composés chimiques peuvent être nocifs pour la santé des enfants sur le long terme.

Toujours selon la BBC, les chercheurs ont ensuite conduit une étude séparée sur 26 de ces jouets en simulant le processus de digestion avec de l’acide chlorhydrique dilué. Le but était de voir s’ils étaient conformes aux limites fixées par une directive du Parlement et du Conseil européen relative à la sécurité des jouets. Celle-ci permet d’assurer que les jouets commercialisés au sein de l’UE ne mettent pas en danger les enfants. Elle vise également à garantir qu’ils répondent à des exigences strictes de sécurité notamment concernant l’utilisation de produits chimiques. Au total, dix jouets se sont avérés non conformes à cause d’une présence trop élevée de brome, de cadmium et de plomb. Les plastiques rouges, jaunes et noirs seraient les plus toxiques. “Le cadmium est cancérogène et toute absorption devrait être évitée si possible en raison d’effets chroniques”, a déclaré le professeur Andrew Watterson de l’Université de Stirling, précisant que “ces jouets d’occasion, en particulier de couleurs, peuvent présenter un risque mais il est difficile de le quantifier”.

En cas de doute, le mieux est de miser sur les jouets d’occasion en carton ou encore en bois, bien plus écologiques et garantis sans plastique.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

  1. Bonjour, j’ai lu votre article et plusieurs autres traitant du même sujet. Je suis très sensibles à ce qui pourrait présenter un risque sanitaire pour ma fille . Mes doutes se posent sur des jouets d’occasion que nous avons reçus et qui datent tout au plus de 2008. Présentent-ils également un risque où cette étude se porte t-elle uniquement sur des jouets dit “d’époque”. Je vous remercie d’avance pour votre réponse 🙂
    Bien à vous

Surprise

Du mobilier et des jouets pour enfants faits avec du plastique recyclé

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème