Santé : plus de 28 000 plantes peuvent nous soigner

Publié le 18 mai 2017 à 15:07 Aujourd'hui | 378 vues

Soigner des maladies grâce aux plantes c’est possible. Selon un rapport du centre de recherche botanique des Kew Gardens, c’est plus de 28 000 espèces de plantes qui sont aujourd’hui répertoriées comme ayant un usage médical légitime. 

Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent se soigner grâce à la médecine alternative. Le dernier rapport du centre de recherche botanique des Kew Gardens de Londres, paru ce jeudi 18 mai, recense 28 187 plantes aux propriétés médicinales. Un chiffre en progression de 59% par rapport à 2016. Le centre a trouvé 1730 nouvelles espèces de plantes dont certaines constitueront peut-être la nourriture du futur.

Découverte de nouvelles plantes

C’est le cas de onze variétés brésiliennes de manioc, une des denrées les plus répandues au monde après le maïs et le riz. Ces nouvelles variétés pourraient permettre de diversifier la production de manioc sous des climats bien plus arides que ceux où il pousse déjà. Sept variétés de “thé rouge” ou rooibos font aussi leur entrée dans l’inventaire dressé par le centre. On y retrouve un panais de Turquie, un câprier des Philippines ou encore du gingembre d’Extrême-Orient.

D’autres trouvailles intéresseront les inconditionnels des médecines traditionnelles. De nouvelles variétés de plantes grimpantes de la famille des Mucuna ont été découvertes. Celles-ci produisent le pois Mascate, connu pour ses effets anti-vieillissement et pour son utilisation dans les traitements de la maladie de Parkinson. Malgré leur potentiel, moins de 16% des espèces sont citées dans les publications scientifiques. Les substances les plus connues sont l’artémisinine et la quinine, les scientifiques les utilisent afin de lutter contre la malaria.

La terre en cendres

Le rapport du centre scientifique s’est aussi intéressé à la destruction des plantes. En analysant les images satellites, les chercheurs ont découvert qu’au cours des seize dernières années, 340 millions d’hectares de la planète ont brûlé par an. Pour se donner une idée, cela représente à peu près la superficie de l’Inde. Bien que ce chiffre soit alarmant, les scientifiques précisent tout de même que pour certaines plantes ces incendies sont bénéfiques, puisqu’ils permettent à la flore de se régénérer.

Se soigner grâce aux plantes

Une des médecines ancestrales pour se soigner grâce aux plantes s’appelle la phytothérapie. C’est la rencontre entre la médecine moderne et la sagesse traditionnelle. Parmi les plantes les plus connues, on retrouve l’aubépine, le tilleul, la passiflore ou encore la valériane, souvent utilisées pour régler des troubles mineurs. Le millepertuis est lui connu pour ses vertus “anti-déprime”. Pour les petits rhumes, le thym et l’eucalyptus peuvent s’avérer très efficaces.

Ces plantes peuvent être prises en infusion, décoction, en bain de bouche ou en soins locaux. À noter que la phytothérapie ne remplace pas les médicaments, elle est un complément. Tout comme les médicaments, les plantes comportent des principes actifs qui peuvent être mal supportés par le patient. Il est donc important d’être vigilant et d’en parler à son pharmacien afin d’éviter toutes interactions avec des traitements pris en plus.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Alice Glaz

Surprise

Mexique : découvrez la première ville touristique 100% écolo

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème