Shutterstock bannit les images de singes hors de leur habitat naturel

Publié le 7 janvier 2018 à 10:00 Aujourd'hui | 185 vues

Désormais, la banque d’images américaine Shutterstock bannit toutes les photos et vidéos présentant des singes hors de leur habitat naturel. Cela fait suite à la demande de l’association pour la défense des droits des animaux PETA. 

Lorsque vous lisez un article sur Internet, il n’est pas rare de le voir accompagné d’une photo. Fotolia, Getty, Istock, Sipa… Telles sont les banques d’images que les médias utilisent principalement. Lorsque l’on cherche des photos d’animaux, il n’est pas rare de tomber sur des bêtes en cage, habillées ou faisant des pirouettes. Pour Shutterstock, c’est désormais de l’histoire ancienne. La banque d’images a décidé d’interdire toutes les photos et vidéos non naturelles des singes à queue (ouistitis, macaques, etc.) et des grands singes (orangs-outans, gorilles, etc.). La filiale Bigstock est également concernée par cette mesure.

Concrètement, les photos de singes portant des “vêtements ou des accessoires, tels que des chapeaux ou des lunettes de soleil” ou “dans un studio photo ou dans un environnement humain comme un bureau ou un cirque” sont bannies. C’est également le cas de celles où l’animal agit “différemment de sa nature comme danser ou jouer comme un acteur” ou si l’image montre un singe “en train d’avoir des interactions non naturelles avec des humains”. Les photos retouchées qui placent un primate dans un environnement humain sont également prohibées. En revanche, toutes celles montrant des singes dans un zoo, vivant librement dans leur habitat naturel ou dans des villes asiatiques (par exemple les macaques qui vivent dans des temples) sont autorisées.

Cette initiative a été félicitée par l’association pour la défense des droits des animaux PETA qui avait demandé à Shutterstock de bannir ce type de photographies. D’ailleurs, pour appuyer cette décision, PETA a rappelé sur son site Internet (en anglais) que les primates utilisés pour des séances photos sont souvent très jeunes et privés de certains besoins naturels comme d’un contact avec leur maman. Une forte demande de ces photos peut également nuire à la conservation de certaines espèces et augmenter le nombre d’animaux sauvages “de compagnie”. Pire encore, les sourires des chimpanzés sur les cartes de vœux sont en réalité des “grimaces de la peur”, souligne PETA. Cette dernière précise que “les chimpanzés et les orangs-outans utilisés pour ces images sont généralement enlevés de leur mère peu après leur naissance, ce qui provoque un traumatisme psychologique chez les deux animaux”. “Quand ils atteignent l’adolescence et deviennent trop forts pour dominer, les formateurs les rejettent souvent dans des installations médiocres, où ils peuvent être maintenus seuls dans de mauvaises conditions pendant des décennies”, poursuit l’association.

Tinder et Instagram s’engagent en faveur des animaux sauvages

Ce n’est pas la première fois qu’une plateforme décide de prendre une telle mesure en faveur de la cause animale. En juillet dernier, Tinder avait recommandé à ses utilisateurs de ne plus mettre des photos de profils avec un tigre. “Retirez vos photos de tigre, et nous vous remercierons de ce geste en faisant un don de 10 000 $ à Project Cat en l’honneur de la journée internationale du tigre”, avait déclaré le site de rencontres dans un communiqué. Plus récemment, c’est le géant Intagram qui s’est engagé en faveur des animaux. Depuis décembre dernier, le réseau social limite l’accès aux selfies avec des bêtes sauvages. Chaque fois qu’une recherche est faite avec un mot-clef semblable à #koalaselfie, #lionselfie ou encore #koalahugs, un message d’alerte apparaît expliquant que la “maltraitance animale et la vente d’animaux en voie de disparition ou de certaines parties de leur corps ne sont pas autorisées sur Instagram”.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

Surprise

Tetra, le lave-vaisselle pour ceux qui vivent dans un petit studio

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème