SNCF : les trains iDTGV vont disparaître

SNCF : iDTGV, c’est fini !

Publié le 7 mars 2017 à 10:41 Aujourd'hui | 124 vues

IDTGV, lancée en 2004, va disparaître d’ici la fin de l’année. Une décision qui a pour objectif d’améliorer la lisibilité des différentes offres de la SNCF. 

IDTGV tire sa révérence. L’offre de train à bas coût va disparaître d’ici la fin de l’année 2017, selon les informations du Parisien, confirmées par la SNCF. « Entre le TGV classique et le TGV low-cost Ouigo, ce produit n’était pas très clairement identifié par nos clients», explique au quotidien Antoine de Rocquigny directeur finances, stratégie et juridique chez Voyages SNCF.

« La marque iDTGV va disparaître, mais tous les trains, les horaires vont intégrer TGV », a ainsi précisé une porte-parole de Voyages SNCF. « Ce n’est pas vraiment une fermeture, c’est un transfert ». Ce changement s’effectuera en deux temps. Ils cesseront d’abord de circuler sur les lignes du sud-ouest de la France à partir du début du mois de juillet, puis la mesure sera étendue au sud-est à la mi-décembre. Il n’y aura plus que deux offres :  TGV et Ouigo.

Les « petits prix » resteront

La SNCF assure qu’il n’y aura pas de conséquences pour les usagers. « Le nombre de trains, les fréquences, les petits prix, tout sera transféré chez TGV. Le client ne percevra aucune différence, si ce n’est qu’il ne montera plus dans un TGV estampillé iDTGV », explique Antoine de Rocquigny au Parisien.

Les voyageurs ne seront pas impactés par ce changement mais les salariés, oui. La moitié devrait rester pour continuer son travail d’innovation et l’autre partie devrait être reclassée dans le groupe. La SNCF assure qu’il n’y aura « aucun licenciement sec » parmi les 70 salariés de la filiale. « Mais si certains souhaitent partir, on verra quelles mesures d’accompagnements on peut mettre en place », précise le directeur finances, stratégie et juridique chez Voyages SNCF.

Créée en 2004, iDTGV vend des billets uniquement en ligne et à destination des villes les plus touristiques du sud de la France. À l’heure actuelle, une trentaine de trains IDTGV circulent dans l’Hexagone, représentant ainsi 4% de l’offre totale de TGV.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Justine Dupuy

Surprise

L’Europe alimentée en électricité par une île artificielle ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème