shutterstock_314803046

Suède : réduction d’impôts et de la TVA en échange de recyclage et réparation

Publié le 23 septembre 2016 à 9:00 Aujourd'hui | 1727 vues

Le gouvernement suédois propose de réduire les taxes sur les activités de réparation pour inciter les citoyens à faire appel aux services de professionnels plutôt que remplacer leur objet en panne par un neuf. Les Suédois pourront aussi déduire de leurs impôts sur le revenu la moitié du coût de la réparation.

La réparation coûte chère. Parfois, il faut dépenser beaucoup plus pour remettre son appareil en marche plutôt qu’en acheter un nouveau. Conséquences : gaspillage et impact sur l’environnement. Alors pour encourager ses citoyens à réparer leurs objets endommagés au lieu de les remplacer, le gouvernement suédois a déposé, mardi 20 septembre, une proposition de loi : un allègement fiscal sur toutes sortes de réparation, aussi bien des vélos que des machines à laver.

Baisse des taxes sur certaines réparations et réduction d’impôts en échange de recyclage

Concrètement, la Suède souhaite diminuer les taxes sur les opérations de recyclage (pièces détachées, main d’œuvre, temps de travail, etc.). Ainsi, la TVA passe de 25% à 12% : une baisse valable pour les réparations de vélos, de vêtements et de chaussures, rapporte The Guardian.

« Nous pensons que cela pourrait sensiblement réduire les coûts et rendre la réparation de vos produits plus rationnelle et économique », a déclaré Per Bolund, le ministre suédois des Finances, au média anglais. Il est l’un des acteurs clés dans la conduite de ce projet. Selon lui, la baisse de la TVA permettrait de réduire le coût de la réparation, passant de 42 euros à 5 euros.

Le gouvernement suédois a également soumis une proposition qui permettrait aux citoyens de réduire leurs impôts en échange de recyclage (qui sera discutée en décembre au Parlement suédois). Ceux-ci peuvent ainsi réclamer le remboursement de moitié du coût de la main d’œuvre nécessaire aux réparations de gros électroménagers tels que les réfrigérateurs, les fours, les lave-vaisselle ou encore les machines à laver. Un avantage non négligeable pour tous les Scandinaves qui décident de mettre la main à la pâte. À cette condition, la majorité de la population suédoise risque de se mettre rapidement au bricolage !

Réduction des émissions carbone et création d’emplois

Le gouvernement suédois espère tirer deux avantages de la réparation. Il souhaite en effet, d’une part, réduire les empreintes carbone du pays. Cette initiative s’inscrit dans le projet de réduction des émissions de gaz à effet de serre produits par les industries. Et d’autre part : créer des emplois. Touchée par la crise des migrants, la Suède leur propose des postes qui ne nécessitent pas de grande qualification.

La Suède est un bel exemple à suivre. Elle a réduit de 23% ses émissions annuelles de dioxyde de carbone depuis 1990 et génère déjà plus de la moitié de son électricité à partir de sources renouvelables.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Raphaël BESNARD

Surprise

Des peluches pour sensibiliser les enfants à la pollution marine

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème