Envie d’un tatouage au henné ? Prudence !

Publié le 30 juillet 2017 à 10:00 Aujourd'hui | 533 vues

Pendant l’été, de nombreux vacanciers cèdent à la tentation du tatouage éphémère. Mais celui-ci, à base de henné, peut être à l’origine de réactions allergiques graves.

Les vacances sont l’occasion de s’accorder quelques petits plaisirs. Quand certains craquent pour les glaces et autres gourmandises de l’été, d’autres se laissent séduire par le tatouage éphémère au henné, proposé sur les plages ou sur les marchés. Cette pratique ancestrale s’est aujourd’hui démocratisée et fait de plus en plus d’adeptes.

Le henné est un colorant d’origine végétale obtenu à partir de feuilles séchées d’une plante odoriférante (Lawsonia inermis). Mais pour obtenir une couleur plus foncée, certains tatoueurs peu scrupuleux ajoutent un ingrédient à leur préparation : de la para-phénylènediamine (PPD), une substance qui augmente par ailleurs la longévité du tatouage. Celle-ci est interdite dans les produits cosmétiques autres que les teintures capillaires (dans cette utilisation, sa concentration est limitée à 2%). La para-phénylènediamine est extrêmement allergisante.

Des réactions cutanées pouvant être graves

Chaque année, les dermatologues et allergologues dénombrent une dizaine de cas d’eczéma allergique de contact, y compris chez les enfants. « Les réactions surviennent quelques jours à quelques semaines à la suite de la réalisation de ces tatouages. Elles peuvent être limitées à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps », met en garde l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Des cas d’allergies graves peuvent même entraîner une intervention médicale, voire une hospitalisation. Elles peuvent également conduire à une poly-sensibilisation irréversible, notamment à des caoutchoucs, à des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires permanentes.

Pour éviter une telle situation, soyez donc vigilant. Ne faites jamais un tatouage au henné noir. Demandez toujours la composition du henné et privilégiez les tatouages au henné naturel. La pâte doit avoir une teinte allant du brun à l’orange. Plus c’est foncé, plus c’est louche. Si un tatoueur vous indique que le tatouage et le temps de séchage dureront longtemps, fuyez. Le produit contient à coup sûr du PDD. En cas d’allergie, prenez sans attendre rendez-vous chez votre médecin.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Justine Dupuy

Surprise

Hypnos : un masque connecté pour mieux dormir et gérer son stress

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème