Tetra, le lave-vaisselle pour ceux qui vivent dans un petit studio

Publié le 17 janvier 2018 à 12:12 Aujourd'hui | 817 vues

À l’occasion du Consumer Electronic Show qui s’est déroulé du 9 au 12 janvier 2018 à Las Vegas, l’entreprise américaine Heatworks a présenté son dernier appareil ménager, un lave-vaisselle de petite taille. Sa particularité : il nettoie la vaisselle en 10 minutes de temps avec seulement deux litres d’eau.

Une fois que l’on quitte le domicile de maman et papa, nous devons nous acquitter de toutes les tâches ménagères quotidiennes, dont la vaisselle. Alors que les plus chanceux ont une femme de ménage ou un lave-vaisselle, les autres doivent la faire à la main, notamment pour ceux qui vivent dans de petits logements. Désormais, même les personnes aux revenus modestes ou vivant dans une chambre de bonne pourront se défaire de cette tâche, grâce à Heatworks. Avec la société d’ingénierie industrielle Frog Design, cette entreprise américaine de chauffe-eau a présenté lors du Consumer Electronic Show un lave-vaisselle unique en son genre baptisé Tetra. “Nos recherches nous ont indiqué qu’un foyer se composait en moyenne de 2,58 personnes alors que les lave-vaisselles de dernière génération peuvent contenir jusqu’à 13 couverts ou plus”, explique Jerry Callahan, directeur général et fondateur de Heatworks sur son site Internet (en anglais). “Cela fait croire aux gens qu’ils ont besoin, soit de laver leurs assiettes sales à la main – ce qui gaspille 10 fois plus d’eau qu’un lave-vaisselle – soit d’attendre que la machine soit remplie pour effectuer un cycle. Avec Tetra, nous espérons changer la mentalité des gens”, poursuit-il.

Économiser jusqu’à 5 700 litres d’eau par an

Ce petit lave-vaisselle aussi gros qu’un four micro-onde peut nettoyer jusqu’à 10 assiettes ou 12 verres. Il suffit juste de changer la pièce de rangement en caoutchouc en fonction de ce que l’on souhaite nettoyer. Lors du lavage, il faut verser manuellement près de deux litres d’eau (0,5 gallon) pour chaque cycle de lavage, qui ne dure pas plus de dix minutes. “Imaginez, si un foyer de deux personnes passait du lavage manuel au lave-vaisselle pour un repas par jour, il pourrait économiser 1 500 gallons d’eau par an”, à savoir près de 5 700 litres. Tetra possède également un compartiment pour liquide vaisselle qui peut durer jusqu’à une douzaine de cycles avant d’être rempli. “Tetra est transparent, donc vous pouvez voir exactement où en est le cycle de lavage”, précise Heatworks.

Tetra se place n’importe où sur un comptoir avec une prise électrique standard. Il ne nécessite aucun raccord à un robinet d’eau. L’engin utilise une technique de chauffage de l’eau, baptisée Ohmic Array Technology, mise au point par l’entreprise américaine. Concrètement, il s’agit d’un système qui chauffe l’eau sans les éléments chauffants en métal traditionnels, sujets à la rouille et l’érosion. À la place, Heatwkors utilise des électrodes de graphite qui viennent stimuler des minéraux naturels. Grâce à ce procédé, la température de l’eau serait plus précise et permettrait également de stériliser les produits pour bébé, nettoyer les récipients en plastique sans les faire fondre, laver des fruits ou encore cuire des fruits de mer, comme un homard.

Pour l’heure, les lave-vaisselles Tetra ne sont pas encore en vente, mais devraient l’être d’ici à la fin de l’année pour un peu moins de 300 $ (environ 245 €).

Crédit photo : Facebook MYHEATWORKS

Crédit photo : Facebook MYHEATWORKS

Marie Bascoulergue

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème