TOP des BD écolos à découvrir !

Publié le 13 juin 2018 à 9:30 Pop culture | 1073 vues

Amateurs-rices de bandes dessinées en tout genre ou d’un mode de vie écoresponsable, Réponse Conso vous propose six BD à découvrir sur l’alimentation de demain et l’environnement !

“Manger vers le futur”, la BD sur Instagram

“À quoi ressemblera l’alimentation de demain ? Comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 ?” Des questions cruciales pour l’avenir de l’alimentation mondiale. Afin de démocratiser le sujet et tenter d’y répondre, la chaire de l’ANCA (Aliment Nutrition Comportement Alimentaire) s’est associée à AgroParis Tech, établissement supérieur leader dans les sciences du vivant, pour créer une “BD numérique d’anticipation” sur Instagram. Initiée depuis le 1er juin dernier, celle-ci invite le lecteur à rencontrer 4 amis. “Ana, Raman, Edgard et Inès, tous jeunes diplômés” se promettent pour ne pas se perdre de vue “de se retrouver au moins une fois par an autour d’un repas”. Un rassemblement annuel autour duquel le lecteur suit les péripéties personnelles, relationnelles et alimentaires des personnages jusqu’en 2050. Au travers de leurs discussions, il est possible de scruter les problématiques d’une société en mouvement : changement climatique, décisions politiques majeures, apparition de nouvelles technologies et habitudes de consommation…Un récit qui fait écho aux enjeux actuels et qui se déploie par le biais de planches animées et colorées. Les jeunes questionnent ensemble la foodtech en poudre, les insectes, le végétarisme ou encore le fléxitarisme. Pour créer cette BD 2.0, les deux partenaires ont récolté 5.000 euros sur le site de crowdfunding KissKissBankBank en décembre dernier. Une somme qui a permis de coupler au compte Instagram de la BD un site de décryptage qui analyse des sujets tels que “la viande dans l’assiette des millennials”, “les influenceurs ont-ils un rôle à jouer dans la transition alimentaire”, “qu’est-ce qui influence nos comportements alimentaires”, “les protéines végétales” ou encore les différents régimes alimentaires possibles. Une mine d’informations à découvrir !

“Moi, jardinier citadin”, la BD du jardinage solidaire

La bande-dessinée du dessinateur coréen Min-ho Choi vous transportera dans un univers vert, solidaire et local. Celui-ci retrace son expérience de jeune citadin revenu à un quotidien proche de la nature. Après avoir travaillé pour différents studios d’animation, Min-ho Choi ne prend plus de plaisir dans ce qui faisait avant sa passion. Suite à son mariage, il décide de quitter Séoul et d’emménager à Uijeongbu, petite ville dans le nord montagneux de la capitale. Il se consacre alors à sa nouvelle vie entre jardinage et dessins. L’auteur apprend à observer “les rythmes de la nature, ceux des plantes mais aussi les siens…” Il se voit à nouveau comme une partie intégrante de la planète Terre. Une vision plus saine et écologique qu’il découvre notamment au contact de son voisinage. Ce dernier lui fera oublier ses préjugés issus du monde moderne et l’aidera à cultiver son potager. Sans pesticides et respectueuse de la nature, cette culture collective des plantes s’insère dans une solidarité locale qui est actuellement un mode de vie alternatif très valorisé dans nos sociétés.

“Autobio”, la BD écolo humoristique

“Autobio” est une bande-dessinée réalisée par le dessinateur Cyril Pedrosa qui traite de l’écologie sous forme humoristique. En 2009, le premier tome a reçu le prix Tournesol (prix de bande dessinée décerné au festival international de la BD d’Angoulême depuis 1997). Le personnage principal est un Français adepte de la vie écologique qui a des difficultés à allier ses convictions et son mode de vie. Ce dernier se questionne sur la manière de conjuguer ses idéaux avec son confort moderne. Soumis aux remarques et critiques de son entourage, et notamment celles de ses enfants, le personnage nous aident à remettre en question nos modes de vie respectifs par le rire. Une “autobiographie biologique” politiquement incorrect à consommer sans modération !

“Dites Chalut à la pêche électrique”, la BD contre la pêche électrique

Imaginée pour l’association environnementale Bloom, la bande-dessinée “Chalut à la pêche électrique” dénonce la pêche électrique dans les eaux profondes et appelle à son interdiction totale. Elle s’insert dans la lignée de la dessinatrice Pénélope Bagieu qui avait déjà réalisé une planche pour l’association contre le chalutage profond et ses méfaits sur l’écosystème marin. Une création qui avait en 2013 créé le buzz et permis à terme l’interdiction de cette pratique par l’Union européenne en 2016. En mai dernier, l’auteure Capucine Dupuy s’est associée à l’artiste “Terreur Graphique” pour créer une nouvelle BD engagée pour l’océan. En janvier 2018, le Parlement européen a bel et bien voté l’interdiction de la pêche électrique mais celle-ci n’est pas encore effective. En effet, pour valider son texte, le Parlement doit maintenant travailler avec le Conseil et la Commission européenne. Pour faire pression, l’association Bloom invite donc les citoyens “à interpeller le Président de la République et le ministre Stéphane Travert pour qu’ils défendent réellement l’interdiction totale et définitive de la pêche électrique en Europe”. Emmanuel Macron a par ailleurs pris officiellement position en mars dernier pour une interdiction totale de l’usage du courant électrique pour capturer des poissons.

“Saison brune”, la BD sur le réchauffement climatique

La bande-dessinée “Saison brune” réalisée par Philippe Squarzoni et primée par l’Académie française en 2012 synthétise une littérature conséquente et totale sur les enjeux du réchauffement climatique. La BD vulgarise des enjeux majeurs tels que les émissions de gaz à effet de serre, le modèle de la surconsommation, l’accroissement des inégalités sociales liées au changement climatique et le spectre des lobbies. Comme l’explique son éditeur Delcourt : “le titre de l’album fait référence à cette cinquième saison qualifiée de « brune » dans le Montana, période d’indécision entre l’hiver et le printemps”. L’auteur y tisse “un récit inédit, qui entremêle analyses scientifiques et interviews de spécialistes, considérations personnelles et hommages au cinéma, enquête politique et essai engagé”. L’histoire est racontée en noir et blanc et nous interpelle sur la gravité des défis écologiques auxquels l’humanité doit faire face. Bien que les gestes du quotidien et la prise de conscience individuelle soient importants aux yeux de l’auteur, il estime que le vrai changement doit venir du champ politique. Globalement, l’album s’appuie sur des rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et interroge des scientifiques reconnus sur le sujet tels que Hervé Le Treut (climatologue et directeur de l’institut Pierre Simon Laplace), Jean Jouzel (directeur au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement), mais aussi le journaliste au Monde Hervé Kempf, l’économiste et ingénieur Stéphane Hallegatte et la coauteure de “So Watt ? L’énergie : une affaire de citoyens”, Hélène Gassin. Un album d’utilité publique.

“Energies extrêmes”, la BD sur le gaz de schiste

Réalisée par le dessinateur Daniel Blanco et le journaliste Sylvain Lapoix, la bande-dessinée “Energies extrêmes” constitue une véritable enquête sur les pionniers du gaz de schiste et les conséquences de son exploitation. Une réflexion transversale qui remet au centre de nos structures collectives le facteur vital de l’écologie. Les deux auteurs offrent effectivement au grand public un reportage qui dévoile les conditions de l’exploitation massive de cette énergie aux États-Unis depuis les années 1970. Celle-ci a en effet constitué une solution alternative aux yeux des multinationales américaines lors du premier choc pétrolier de 1973. Ce qu’on appelle “l’or gris” a été exploité sans aucune éthique avec des conséquences écologiques majeures que l’Amérique peut ressentir actuellement. Bien que cette énergie polluante soit interdite en France depuis 2011, les débats la concernant restent animés, cette ressource ayant vocation à contribuer à l’indépendance énergétique d’un pays. La lecture d'”Energies extrêmes” vous apportera un point de vue éclairé sur une histoire réelle et véritablement sombre du trafic des énergies noires.

Claire Lebrun

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème