Top des bûches de Noël à moins de 35 euros

Publié le 6 décembre 2018 à 9:55 Aujourd'hui | 385 vues

À Noël, nul besoin de dépenser une fortune pour déguster une belle et bonne bûche. La preuve avec cette sélection de desserts à moins de 35 euros. 

Au chocolat, aux fruits rouges, glacée ou fourrée à la crème, la bûche est LE dessert incontournable des fêtes de fin d’année. Le 24 décembre au soir ou le 25 décembre à midi, elle se retrouvera sur presque toutes les tables et régalera les petits et grands gourmands. Mais au fait, pourquoi déguste-t-on de la bûche à Noël ? Difficile de dater avec précision ses origines. Certains historiens évoquent le Moyen Âge, d’autres pensent qu’elle remonte avant cette époque. Mais une chose est sûre, la bûche n’était pas un dessert. Il s’agissait d’une véritable bûche que l’on faisait brûler dans le cheminée le soir de Noël. Celle-ci symbolisait le fait que Jésus était né dans une étable. Elle devait aussi porter bonheur pour le reste de l’année. La coutume voulait que l’on choisisse une bûche assez grosse afin qu’elle puisse se consumer toute la nuit de Noël, voire jusqu’à l’Épiphanie. Le bois devait être issu d’un arbre fruitier (symbole d’abondance) ou d’un chêne (symbole de robustesse).

Au fil des années, la bûche est devenue un dessert. Elle serait apparue au 19ème siècle. Certains attribuent la paternité de la bûche de Noël à un apprenti pâtissier de Saint-Germain-des-Prés à Paris (1834). D’autres affirment que le gâteau est né à Lyon en 1860. La tradition veut que la bûche soit réalisée à base de crème au beurre. Désormais, on en trouve de toutes sortes : version glacée, vegan, sans gluten, etc. Chaque année, de grands noms de la pâtisserie proposent des bûches originales et aux saveurs étonnantes. Sublimes, ces dernières ne sont malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. La plupart des bûches imaginées par ces grands chefs sont vendues plus de 50 euros. Certaines atteignent même les 100 euros ! Parce que tout le monde ne peut pas s’offrir une bûche à ce prix, Réponse Conso a sélectionné neuf desserts à moins de 35 euros.

Le traîneau du Père Noël Picard

Comme chaque année, Picard nous émerveille avec ses créations glacées. Pour Noël 2018, l’enseigne propose un dessert au chocolat en forme de traîneau. La bûche est composée d’une crème glacée au chocolat noir, une crème glacée à la vanille, un praliné noisette et un biscuit cacao avec des inclusions de noisettes enrobées de chocolat au lait. Prix : 17,95 euros (8 parts).

Le train du Père Noël Thiriet

Pour Noël, Thiriet nous régale avec son petit train en chocolat blanc. À l’intérieur : deux crèmes glacées (à la crème fraîche) au chocolat blanc, chocolat avec éclats de noisettes caramélisées, coeur sauce au caramel salé et biscuit dacquoise à la noisette. Vivement la fin du repas ! Prix : 16,90 euros (10 parts). À noter que les colorants sont tous naturels.

L’igloo glacé Toupargel

Pour un dessert original, voici l’igloo glacé de Toupargel. Ce dessert est composé d’une crème glacée à la vanille et au caramel beurre salé avec des éclats de caramel. La meilleure partie : le coeur coulant au caramel ! L’igloo est tellement mignon que l’on n’osera pas le couper. Prix : 13,95 euros (8 à 10 personnes). La “bûche” est sans arômes ni colorants artificiels et sans conservateurs.

La bûche au chocolat Éric Kayser

Pour les fêtes de fin d’année, Éric Kayser propose une bûche classique mais très gourmande : biscuit et mousse au chocolat, crème brûlée vanille et croustillant praliné. Prix : 27 euros (4 personnes)

Les sapins La Fabrique Givrée

Cette année, le sapin de Noël se déguste chez La Fabrique Givrée. Cinq versions glacées sont proposées : marron/poire, mangue/passion, pomme/vanille, chocolat/caramel et fraise/citron. Prix pour un sapin : 32 euros (6 personnes).

 

La bûche pralinée et sans gluten Yann Couvreur

S’offrir une bûche d’un grand chef à moins de 35 euros, c’est possible. Cette année, Yann Couvreur propose une bûche à 29 euros, pralinée et sans gluten. Parfait pour les intolérant(e)s ou pour celles et ceux qui souhaiteraient limiter leur consommation de gluten. Composition : mousse légère au chocolat Azélia, coeur noisette et meringue craquante. Le dessert n’est en revanche que pour 4 personnes.

L’entremets glacé « Mandarino » d’Amorino

Pour les fêtes de fin d’année, Amorino propose un entremets glacé au chocolat noir d’Équateur, accompagné d’un coulis de mandarine et de noisettes. Prix : 34 euros (6-8 personnes).

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème