Tout savoir sur les baies de Goji

Publié le 7 novembre 2018 à 9:00 Aujourd'hui | 770 vues

Vantée pour ses vertus antioxydantes, la baie de goji est prisée depuis plusieurs décennies en Occident et depuis des millénaires en Asie. Quelles sont ses caractéristiques ?

Nommée “fruit du sourire”, “plante du bonheur”, ou de son nom scientifique “lycium barbarum”, la baie de goji est consommée pour ses bienfaits reconnus sur la santé. Le nom “goji” a été utilisé pour la première fois par l’ethnobotaniste nord-américain Bradley Dobos en 1973. La baie est de couleur rouge et de forme allongée, avec une saveur légèrement sucrée. Elle est cueillie sur des “lyciets”, arbustes de la famille des Solanaceae que l’on trouve abondamment dans le nord-ouest de la Chine à Gansu, Ningxia mais aussi au nord du Tibet et en Mongolie. Elle est commercialisée sous forme séchée que l’on peut consommer nature, dans un yaourt, un thé, des céréales, un muesli, un gâteau, une soupe, mais aussi sous forme de gélule, de vin, de vinaigre et de jus (mélangé à d’autres fruits). On peut l’intégrer à ses recettes comme par exemple ici pour un cake au levain, raisins secs, baies de goji et cannelle, ou la trouver en composant de crèmes hydratantes et anti-âge.

Plus de bêta-carotène que les carottes, presque autant de calcium que le lait, plus de protéines que le blé

Objet d’études chinoises mais aussi américaines, le “superfruit” goji est consommé en Asie depuis des millénaires et est réputé pour ses vertus médicinales qui revigorent le “qi” ( : énergie vitale). En 1989, une étude chinoise avait été réalisée sur 35 personnes asthmatiques sur une durée de 10 semaines au cours desquelles elles ont pris une décoction à base de sept plantes (appelée “Invigorating Kidney”), notamment à base de baies de goji. Au bout des dix semaines l’obstruction des voies respiratoires s’était visiblement réduite chez les patients. En 2008, la société FreeLife International LLC a conduit deux essais cliniques aux États-Unis sur 34 personnes en bonne santé. Après deux semaines de consommation de 120ml de jus de goji, il a été remarqué que la qualité du sommeil, le niveau d’énergie et l’humeur des personnes s’étaient améliorées.

En effet, la baie de goji comporte une grande proportion de caroténoïdes et quatre polysaccharides (sucres), des actifs responsables de ses effets bénéfiques. La baie de goji est réputée comme source d’antioxydants. Dans le détail elle contient 18 sortes d’acides animés dont les “huit essentiels” avec notamment le tryptophane et l’isoleucine, 21 oligo-éléments (zinc, fer, cuivre, sélénium, phosphore), plus de bêta-carotène que des carottes, presque autant de calcium que de lait (112,5 mg pour 100 g), plus de protéines que le blé (12,10 g pour 100 g), des vitamines B1, B2, B6, C, E et des bêta sitostérols aux propriétés anti-inflammatoires. Ainsi la baie de goji permettrait de renforcer les défenses immunitaires, faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol, d’améliorer l’assimilation du calcium et de soulager le foie. On peut en consommer pour des coups de fatigue, de l’hypertension, une infection urinaire, une faiblesse immunitaire et même pour faire de la prévention des troubles oculaires. Certains chercheurs chinois la pensent même capable de retarder le vieillissement cellulaire, tandis qu’une légende urbaine affirme qu’en consommer quotidiennement prémunit du cancer.

Un “superfruit” surévalué ?

Toutefois, pour certains scientifiques, la baie de goji est surévaluée et ne contiendrait pas plus de bienfaits pour la santé qu’une orange ou une pomme. Aucune étude clinique large n’a été réalisée pour le moment hormis des études de cas. Celle qu’on appelle la “baie miracle” porterait également des traces de pesticides (-pour lutter contres les pucerons-) supérieures aux normes européennes lorsqu’elle est vendue sous sa forme séchée et non bio. La baie de goji est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes souffrant de troubles de la coagulation, aux personnes allergiques aux fruits et légumes de la même famille (tomate, aubergine, poivron, piment). En octobre 2017 la revue française d’Allergologie avait rapporté un cas français d’allergie alimentaire à la baie de goji. Comme le rapportait le Monde, “une femme atopique de 44 ans a présenté une gêne digestive, des vomissements puis des douleurs abdominales accompagnées d’une sensation de fourmis au bout des doigts, aux coudes, derrière la nuque, sur le front et les oreilles, deux à trois heures après avoir mangé du fromage blanc mélangé à 15 à 20 baies de goji séchées, un fruit qu’elle n’avait jamais consommé auparavant”. On dénombre depuis 2011 12 cas d’allergie à la baie de goji, tous qui concernent des personnes sensibilisées aux pollens. Un phénomène à surveiller.

Claire Lebrun

  1. Merci pour ce superbe article, si vous voulez avoir plus d’informations sur la baie de goji bio, un super antioxydant pour la santé, je vous conseil de visiter ce blog https://www.agoji.com/
    Ce produits est disponible sur https://www.biologiquement.com/
    Bien à vous
    David

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit