En Tunisie, ils fabriquent des bateaux avec des bouteilles en plastique

Publié le 25 juillet 2017 à 17:35 Demain | 740 vues

Des jeunes tunisiens ont construit des bateaux pas comme les autres. Ceux-ci ont été fabriqués à partir de bouteilles en plastique jetées sur les plages notamment. Une course, la « Bottle Race », a été organisée le week-end dernier avec ces embarcations écolo.

Aux quatre coins du monde, les initiatives se multiplient pour lutter contre la pollution du plastique. Aux Philippines, par exemple, des surfeurs transforment des bouteilles plastiques en briques de construction. Le procédé est simple : les bouteilles sont remplies de déchets non biodégradables et sont ensuite utilisées comme base pour le ciment. En Tunisie, ces déchets en plastique ont trouvé une autre fonctionnalité : la construction de bateaux. Une trentaine de jeunes des environs de Maâmoura (nord-est) ont fabriqué des petites embarcations avec des bouteilles en plastique afin d’organiser la « Bottle Race », une course nautique. L’objectif : sensibiliser la population au tri des déchets.

3 000 bouteilles en plastique pour six bateaux

Chapeautés notamment par l’association de protection du littoral de Maâmoura (nord-est), ces jeunes tunisiens conçu ces barques écolo au cours d’une série d’ateliers destinés aux jeunes du gouvernorat de Nabeul, et encadrés par un spécialiste polonais, du 6 au 16 juillet 2017. « Les jeunes ont ramassé des bouteilles un peu partout, sur la plage, dans le centre-ville, mais surtout sur les parkings situés en bord de mer. C’est là que les gens jettent leurs déchets n’importe comment. Sur ces parkings, on pouvait récupérer entre 400 et 500 bouteilles par jour », a confié à France 24 Mohamed El Benney, le président de l’association. Au total, ce sont plus de 4 000 bouteilles qui ont été collectées. 3 000 ont été nécessaires pour construire les six bateaux. Les 1 000 autres ont été utilisées pour fabriquer des meubles et autres objets du quotidien. « Pour la course, mêmes les pagaies des jeunes skippers ont été fabriquées avec des planches à découper et des manches de pelles réutilisés », a précisé Mohamed El Benney.

La « Bottle Race » s’est déroulée le week-end dernier à la plage d’El Maâmoura. Cette course de bateaux fabriqués en bouteilles plastiques n’est pas une première. D’autres existent dans le monde, notamment en Pologne. Mais ici, la course s’est déroulée en mer et non dans des canaux ou rivières. Voilà donc une belle initiative qui, espérons-le, aura l’impact escompté.

Le plastique est un fléau. Chaque année, on estime que huit millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. Une pollution particulièrement dangereuse pour la faune et la flore. Les poissons, mammifères et oiseaux marins sont menacés par une ingestion des débris de plastique. Sur ce point, la Tunisie multiplie les initiatives. En mars, les autorités ont par exemple interdit les sacs plastiques dans les supermarchés. Et depuis le 13 juin, le pays s’est doté d’une police environnementale afin de faire face à la crise des déchets qui touche l’agglomération de Tunis. Jeter ses ordures dans la rue ou brûler ses déchets est passible d’une contravention pouvant aller 40 à 60 dinars, soit 14,5 à 21 euros.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Etnisi, l’entreprise qui transforme les déchets en carrelage

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème