Vacances éco-responsables : les gestes à adopter

Publié le 14 juillet 2017 à 9:25 Aujourd'hui | 535 vues

En vacances, on n’oublie pas ses bonnes habitudes. Voici quelques gestes à adopter pour passer des vacances éco-friendly.

Les vacances d’été ont officiellement débuté. Pendant deux mois, de nombreux vacanciers prendront la direction des plages ou de la montagne. Au programme : siestes, plongeons dans la piscine ou la mer, découverte de nouveaux paysages, pique-niques, barbecues, balades, etc. Mais ces jours de repos ne doivent pas vous faire oublier vos bonnes habitudes prises tout au long de l’année. Des vacances éco-responsables, c’est possible. Suivez le guide.

Respecter les espaces naturels

Pendant les vacances, il ne faut pas oublier de respecter les espaces naturels, fragiles et sensibles à la présence humaine. Des touristes en grand nombre peuvent abîmer la flore et la faune. Certaines zones sont d’ailleurs protégées afin que la végétation puisse s’y développer. Si vous pénétrez dans ces espaces, vous risquerez de marcher sur de jeunes pousses et d’altérer l’équilibre fragile des dunes, par exemple. À la montagne, ne partez pas à l’aventure hors des sentiers battus. Vous perturberez aussi bien la faune que la flore.

Faire un pique-nique/goûter zéro déchet

Que ce soit à la mer ou à la montagne, les pique-niques sont souvent au rendez-vous pendant les vacances. Mais le souci lorsque vous déjeunez à l’extérieur, ce sont les déchets que vous pouvez laisser dernière vous. Ces détritus finissent le plus souvent dans la nature, contaminent les océans et nuisent aux poissons et aux oiseaux. L’impact sur l’environnement est énorme. Chaque année, plus d’un million d’animaux meurent à cause de cette pollution. Pour un pique-nique zéro déchet, oubliez la vaisselle jetable en plastique et optez pour des gobelets et assiettes biodégradables. L’idéal sera d’utiliser des bocaux en verre réutilisables ou des Tupperware. Retrouvez toutes nos autres astuces pour un pique-nique respectueux de l’environnement ici. Pour le goûter, c’est la même chose. Évitez d’emporter avec vous des gâteaux avec leur emballage. Vous pouvez par exemple les conserver dans un Tupperware, un torchon ou une serviette de table. Oubliez surtout l’aluminium et la cellophane.

Vous avez tout de même des déchets ? Récupérez-les tous ! Vous pouvez soit les garder dans votre sac et les jeter une fois arrivé chez vous, ou bien les jeter dans une poubelle adaptée. Sur la plage, des poubelles dédiées estampillées « Gestes Propres – Vacances Propres » sont disponibles. À noter que les mégots de cigarettes polluent énormément l’environnement. Ces derniers mettent entre 1 et 2 ans à se décomposer ! N’oubliez donc pas de prendre un cendrier de poche.

Consommer local et de saison

Pendant les vacances, privilégiez les produits locaux et de saison. Vous serez sûr de consommer des produits frais et de qualité. En plus de soutenir l’agriculture locale, vous ferez un geste pour l’environnement. Exit les fruits et légumes qui viennent de l’autre bout du monde. Consommer local permet aussi de découvrir de nouvelles saveurs. Retrouvez notre fiche sur les fruits et légumes du mois de juillet ici.

Pratiquer des activités respectueuses de l’environnement

Les vacances d’été sont l’occasion de pratiquer des sports. À la plage, certains s’adonnent au jet-ski ou s’amusent sur des bananes gonflables tirées par des bateaux. En montage, les balades en quad font aussi le bonheur des vacanciers. Mais il faut l’avouer, ces activités polluent énormément. L’idéal sera donc de se tourner vers des activités dites plus « douces » comme le paddle, la planche à voile ou la balade à cheval.

Serviettes et douches : attention

À l’hôtel, il est possible de changer de serviette de bain tous les jours. C’est inutile ! Les femmes de chambre prennent votre serviette si celle-ci est par terre ou dans la baignoire. Alors, avant de quitter votre chambre, faites attention à l’endroit où vous la posez. Quant à la serviette de plage, nul besoin de la laver tous les jours. Une fois par semaine, c’est largement suffisant. Au retour de la plage, pensez à la poser sur une chaise à l’extérieur ou à la suspendre sur un fil afin qu’elle puisse bien sécher. Si vous la laissez dans le sac, elle risque de sentir le moisi.

Après une bonne journée passée au soleil, nous n’avons qu’une envie, c’est de prendre une douche. Dans ce cas, évitez d’y passer des heures, quelques minutes suffisent. De plus, n’utilisez pas de grandes quantités de savon ou de shampoing. Ces derniers sont parfois difficiles à éliminer par les systèmes d’épuration. Le mieux sera d’utiliser des produits écolabellisés plus facilement biodégradables et plus respectueux de l’environnement.

Protections solaires et piqûres de moustiques : les bons produits

Se protéger du soleil est essentiel. Toutefois, les crèmes solaires ont un impact sur l’environnement. Un tiers de la crème que l’on s’étale sur la peau serait en effet rejeté dans l’eau à chaque baignade. Des chercheurs ont estimé que l’été, en une seule journée, environ 4 kilos de nanoparticules de dioxyde de titane finissent dans les océans. Ces filtres touchent directement les poissons. Pire, les crèmes solaires peuvent faciliter le développement d’infections qui détruisent la zooxanthelle, une microalgue nécessaire au développement du corail. Sans elle, le corail blanchit et meurt. Avant de vous baigner, ne vous tartinez pas de crème. Mieux, choisissez des crèmes respectueuses des océans comme celles d’Avène.

Chaque été, c’est la même chose. Après un dîner sur votre terrasse ou une nuit la fenêtre ouverte, vous vous retrouvez avec des piqûres de moustiques. Et on peut dire que la sensation n’est pas la plus plaisante : on se gratte jusqu’à l’os. Pour soulager vos piqûres, sachez qu’il existe des solutions naturelles. Plus besoin d’utiliser des produits chimiques et toxiques pour l’environnement ! Retrouvez nos remèdes de grand-mère ici. Et pour les éloigner, certaines plantes viendront à votre rescousse comme la citronnelle et le géranium odorant.

Bien choisir ses souvenirs

La tradition veut que l’on rapporte des souvenirs de vacances. Mais attention à leur provenance ! On préférera acheter des produits artisanaux et made in France plutôt que des objets made in China, par exemple.

Abandonner sa voiture

Pour se rendre à la plage ou sur un site touristique, préférez les transports en commun. Mieux : choisissez le vélo ! En plus de réduire vos émissions de gaz à effet de serre, vous ferez du sport et vous éviterez les bouchons. À vous la liberté et le plaisir de rouler cheveux au vent.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Découvrez le premier cargo 100% électrique et écologique

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème