Vente de calendriers : gare aux arnaques !

Publié le 27 novembre 2018 à 10:13 Aujourd'hui | 285 vues

En cette fin d’année, les pompiers et les facteurs font du porte-à-porte pour vendre leurs fameux calendriers. Mais attention, certains malfaiteurs n’hésitent pas à usurper leur identité pour vous soutirer quelques euros. 

Des petits chats, des chiots, de beaux paysages, des pompiers sexy… La vente de calendriers bat son plein. Quand ce n’est pas le facteur qui sonne à votre porte, ce sont les pompiers qui viennent vous solliciter. Mais attention aux fraudeurs. Certains malins profitent de cette période pour vous arnaquer. Ils se font passer pour des policiers, des facteurs, des artisans ou bien des agents EDF pour vous soutirer quelques euros. Pire, certains en profitent pour dérober des objets dans votre domicile ou faire un repérage des lieux en vue d’un futur cambriolage. Vigilance donc.

Qui peut vendre des calendriers ?

La liste est restreinte. On retrouve bien évidemment les facteurs. Il faut savoir que La Poste n’a rien à voir avec cette initiative. Ce sont les facteurs eux-mêmes qui achètent les almanachs à des éditeurs. Ils doivent les vendre en dehors de leurs heures de travail. Les euros récoltés tombent directement dans le porte-monnaie du facteur. Une petite aide financière qui peut représenter un treizième mois. Les pompiers sont également autorisés à vendre des calendriers. À la différence des facteurs, les soldats du feu ne conservent pas les dons. L’argent reçu revient à des associations ou à des Amicales de pompiers. À Paris, les dons sont reversés à l’Association pour le Développement des Œuvres sociales des Sapeurs-Pompiers de Paris (ADOSSPP). Quant aux éboueurs, ils sont autorisés mais la plupart des communes leur interdisent de vendre des calendriers. C’est le cas par exemple à Paris. Tous les agents municipaux (éboueurs, égoutiers, etc.) ont « la stricte interdiction, par avis préfectoral, de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire », rappelle la mairie. « Cette interdiction vaut également pour les employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la Mairie de Paris », ajoute-t-elle.  Enfin, il faut savoir que les policiers, les agents des eaux, du gaz ou de l’électricité ne vendent pas de calendriers !

Vente de calendriers : demandez la carte professionnelle

Pour éviter de vous faire arnaquer, éconduisez donc tous ceux qui n’ont pas le droit de vous vendre un calendrier. Vous habitez à Paris et un éboueur vient sonner à votre porte ? Attention arnaque. Un agent des eaux ? Escroquerie en vue. Toutefois, les malfaiteurs sont loin d’être stupides et connaissent les règles. Ils se font passer pour des pompiers ou des facteurs. Comment savoir alors si la personne qui se présente chez vous est bien un vrai pompier ou un vrai facteur ? Exigez sa carte professionnelle ! S’il s’agit d’un pompier, demandez-lui de quelle caserne il est, etc. N’hésitez pas à lui poser plusieurs questions. Les pompiers doivent être en tenue et vous remettre un reçu. Assurez-vous aussi que le logo de l’institution figure bien sur le calendrier. Quelle que soit la personne en face de vous (éboueur ou autres), demandez-lui de vous présenter une autorisation de la mairie ou de la préfecture.

Dans tous les cas, ne laissez entrer personne à l’intérieur de votre domicile. Un démarcheur peu scrupuleux en profitera pour faire un repérage des lieux. En cas de doute, n’hésitez pas à signaler tout comportement suspect au 17 et à contacter votre mairie pour connaître les démarchages en cours. À noter que les professionnels ne peuvent pas vous réclamer une somme précise. Libre à vous de fixer le montant de votre don.

Soyez donc sur vos gardes. Certains malfaiteurs ont beaucoup d’imagination et profitent actuellement du mouvement des “Gilets Jaunes” pour vendre des calendriers. Les gendarmes de la Creuse viennent d’ailleurs de publier une mise en garde sur Facebook. “Depuis ce matin plusieurs communes du département ont été victimes de  démarchage de vente de calendrier au profit des gilets jaunes. Les gilets  jaunes ont pris contact avec nous et en aucun cas cela est fait à leur  demande”, prévient-elle.

Justine Dupuy

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème