Des vêtements pour transporter son bocal de cornichons

Publié le 24 mars 2018 à 10:00 Aujourd'hui | 950 vues

Le Jardin d’Orante a imaginé un concept inédit : une ligne de vêtements et d’accessoires pour transporter son bocal de cornichons avec style.

Pâté, saucisson, jambon, chips… et cornichons ! Ces petits condiments verts se retrouvent souvent sur la table de l’apéritif. Seul hic : leurs bocaux sont lourds et pas faciles à transporter. Celles et ceux qui pratiquent l’apéro collectif, où chacun amène quelque chose, et qui sont chargés d’apporter les cornich’, le savent bien. Une marque française de cornichons a alors imaginé une solution : des vêtements et accessoires spécialement conçus pour les transporter partout et plus facilement. Baptisée BOKKO, cette collection se compose d’une écharpe, d’un sweat, d’une chapka, d’une veste ou encore de chaussures où l’on peut glisser son pot dans le talon. Des pièces mode qui ne laisseront pas insensibles les amoureux des cornichons. Toutefois, ne vous emballez pas trop, cette ligne n’existe pas !

Ce coup de pub génial est signé Le Jardin d’Orante pour annoncer le lancement de ses cornichons… en sachet ! « L’idée du concept BOKKO était de mettre l’accent sur le nouveau format pratique qui doit aider à comprendre cette nouveauté : sa fonction apéritive », explique Charlotte Schmidt, responsable marketing du Jardin d’Orante. Les sachets peuvent se glisser dans la poche d’un manteau, d’un jean ou encore dans un sac à main.

Installer le cornichon au cœur de l’apéro

En sortant le cornichon du bocal, la marque veut faciliter la vie des « cornichons lovers » mais aussi et surtout faire du cornich’ la star de l’apéritif. Bien souvent, le condiment est relégué au second plan. Trois quarts des Français le consomment en effet « en accompagnement » de la charcuterie ou d’un plat, selon une étude CSA « Les Français et l’apéritif » pour Le Jardin d’Orante*. « Notre gamme vise à diversifier les usages liés à ce produit. Il se croque maintenant comme un mets à part entière, comme une chips ou une olive et plus uniquement pour agrémenter la charcuterie, la raclette, ou pour habiller des recettes de burgers », ajoute Charlotte Schmidt.

Pour ses cornichons en sachet, Le Jardin d’Orante a une nouvelle fois fait appel au célèbre chef Marc Veyrat. Celui-ci a imaginé trois recettes plus douces que les traditionnelles, connues pour leur acidité :

  • L’Italienne. Le cornichon est marié à l’olive noire et la tomate séchée sur une base de vinaigre blanc aux notes fraîches ;
  • La Provençale. Le cornichon est marié aux poivrons et aux herbes de Provence sur un subtil mélange de deux vinaigres : alcool et vin blanc :
  • La Mexicaine. Le cornichon est marié aux poivrons jaunes et relevé par des épices qui donnent de la puissance à la recette, sur un subtil mélange de deux vinaigres : alcool et vin blanc.

Bref, trois recettes qui permettent de varier les plaisirs.

On tire notre chapeau au Jardin d’Orante pour cette fausse collection BOKKO. Les sachets de cornichons sont aussi une belle idée. On regrette seulement l’emballage, pas très écolo… À noter que le jus cuisiné des cornichons a été développé pour être utilisé dans l’assaisonnement de salades par exemple. Rien ne se perd !

En images, voici la collection BOKKO :

Et voici les nouveautés Le Jardin d’Orante :

*Etude CSA n°1701216 « Les Français et l’apéritif » réalisée du 9 au 11 janvier 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1011 Français de 18 ans et plus.

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème