Zéro déchet : comment occuper les enfants en vacances ?

Publié le 18 juillet 2018 à 9:32 Ma vie zéro déchet | 552 vues

Marine, notre responsable éditoriale, s’est lancé un défi : atteindre le zéro déchet. Depuis presque six mois, elle fait la chasse à ses détritus et aux emballages polluants. Alors que les grandes vacances ont débuté, elle vous donne cette semaine quelques idées d’activités à faire avec vos enfants.

 « Tata Marine, on fait quoi aujourd’hui ? Dis Marine, on joue à un jeu ? Oh regarde tata le nouveau jouet qui vient de sortir ! Je pourrais l’avoir ? Ce serait le plus beau jour de ma viiiiiiie. » Ces questions, si vous avez des enfants, des neveux ou des nièces, vous les avez déjà entendues. Et vous n’allez pas y échapper pendant les grandes vacances d’été, bien au contraire. Occuper ses bambins n’est pas toujours facile. Et si l’on est dans une démarche zéro déchet, cela semble encore plus compliqué, allez-vous dire. Eh bien non. Sachez qu’il existe de nombreuses astuces. Et en plus de les amuser, vous pourrez les sensibiliser au zéro déchet.

Ateliers DIY

Pour occuper ses bambins, vous pouvez organiser des ateliers créatifs et éducatifs zéro déchet. Voici quelques exemples :

  • Customiser des bocaux en verre, de confiture, de yaourt ou de compote pour en faire des pots à crayons, des petits terrariums ou bien des photophores. D’ailleurs, vous pouvez leur apprendre à faire des bougies. Rien de plus simple : faites fondre de la cire au bain-marie, et si vous souhaitez la parfumer, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de cède par exemple. Versez ensuite la préparation dans le récipient dans lequel vous aurez préalablement collé une mèche en coton. Les grands pots pourront aussi devenir des vases pour les fleurs. Pour cela, il suffit bien entendu de nettoyer les pots. Les enfants peuvent utiliser de la peinture spéciale verre, coller des feuilles de papier journal (avec de la colle maison), etc. À noter qu’avec des pots en verre vide, vous pouvez organiser des jeux. Par exemple : mettez des choses dans les bocaux. Les yeux fermés, les enfants devront deviner ce qu’il a dedans.
  • Transformer les tubes de papier toilette. Il est par exemple possible de faire des pots à crayons, des mangeoires pour les oiseaux, des caches pour les câbles de la télévision, un calendrier de l’Avent (pour préparer Noël) ou même des objets décoratifs. Les enfants peuvent s’amuser à les peindre ou à la colorier avec des feutres, et à créer des personnages.
  • Transformer les boîtes d’œufs en petite boîte à gâteaux par exemple. Les enfants n’ont qu’à la peindre ou à coller des feuilles de magazine sur le contenant. Ils peuvent aussi colorier au feutre les œufs.
  • Aider papa ou maman à faire leurs cosmétiques maisons. Vous pouvez par exemple leur apprendre à faire un rouge à lèvres, un mascara ou bien un gel à raser. Évidemment, comme pour toute activité, soyez vigilant.
  • Faire un beurre maison. Vous pouvez apprendre à vos enfants à réaliser leur propre beurre. Ce dernier se dégustera au moment du goûter ou du petit déjeuner. Vos bambins pourront dire « c’est moi qui l’ai fait ».
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire en faisant des bocaux. Vous avez des légumes qui ont perdu de leur superbe ? Apprenez à vos enfants à les lacto-fermenter. La lacto-fermentation permet de conserver pendant plusieurs mois voire une année des légumes frais dans un bocal. Ici, pas besoin de passer ses bocaux au bain-marie. Il suffit de les laisser dans un coin de sa cuisine, à l’abri du soleil. Simple et rapide ! Plus d’infos sur la méthode ici.
  • Si vous avez encore quelques bouteilles d’eau en plastique chez vous, les bouchons peuvent devenir des yeux pour des personnages.
  • Quant aux bouchons de liège des bouteilles de vin, les enfants peuvent les utiliser pour fabriquer des dessous-de-plat (les coller les uns aux autres) ou bien des sets de table. Coupez les bouchons en deux et collez-les sur la tranche.

Pour les ateliers nécessitant l’utilisation de feutres et de peinture, faites attention. Privilégiez les marques de loisirs créatifs écologiques, certifiées par exemple Oeko-Test.

Troquer, louer ou acheter d’occasion des jouets

Les jouets et les enfants, une grande histoire d’amour. Si votre petit réclame des jouets, n’en achetez pas, louez-les ! Sur Internet, il existe de nombreuses plateformes proposant la location de jeux. Parmi elles, le Club des P’tits Loups, créée par deux mamans. « Dédié aux 0-4 ans, notre catalogue propose une large gamme de jouets ludiques et pédagogiques, adaptés à chaque âge », peut-on lire sur le site. Le principe est simple : à partir de 5, 90 euros par mois, vous pouvez louer des jouets. Les frais de retour sont prépayés. Et côté hygiène, pas d’inquiétude, chaque article est « désinfecté par micro-pulvérisation d’une solution bactéricide 100 % écologique avant passage sous vapeur sèche pour enlever toute impureté ».

Si vous n’êtes pas fan de la location, vous pouvez alors vous tourner vers les jouets d’occasion, vendus sans leur emballage. De nombreux sites s’offrent à vous comme Le Bon Coin. N’hésitez pas non plus à faire un tour dans des brocantes et des vide-greniers. Profitez-en, il y en a plein d’organisés pendant l’été.

Enfin, si votre enfant est trop petit pour jouer avec sa poupée ou ses petites voitures, échangez-les avec d’autres jouets plus adaptés à son âge. Là aussi, il existe de nombreux sites proposant le troc entre particuliers. Vous pouvez aussi chercher sur les réseaux sociaux des groupes locaux dont les membres s’échangent des articles de toutes sortes. À noter que certaines associations locales organisent également des « Troc Party ». Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager !

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème