Zéro déchet semaine 11 : apaiser et soigner un coup de soleil naturellement

Publié le 24 avril 2018 à 12:14 Ma vie zéro déchet | 414 vues

Marine s’est lancé un défi : atteindre le zéro déchet (ou presque). Depuis plus de deux mois, elle fait la chasse à ses détritus et emballages inutiles et polluants. Cette semaine, elle vous donne quelques astuces pour apaiser ses coups de soleil avec quelques ingrédients de sa cuisine et de sa salle de bains.

 « J’ai attrapé un coup de soleil, un coup d’amour, un coup d’je t’aime… J’dors plus la nuit… ». Dans ses paroles, Richard Cocciante dit deux choses vraies : le coup de soleil et mon manque de sommeil. Non pas que j’aurais aimé avoir un coup d’je t’aime, mais passons. Je vais éviter de vous raconter ma vie sentimentale, nous ne sommes pas là pour en parler. Dans ce cas, j’aurais écrit pour « amour.fr ». Revenons à nos moutons, le coup de soleil et le manque de sommeil. Eh oui, lorsque l’on se fait attaquer par le soleil, on dort difficilement, surtout si la brûlure en question se trouve sur le haut de votre dos. Comment je l’ai attrapée ? Tout simplement en m’exposant comme une cruche sans protection solaire. J’entends déjà ma mère me dire « Marine, tu n’écoutes jamais rien. Je t’avais prévenu, et patati et patata ». Oui maman, je sais ! Bref, l’autre jour, j’avais amené mon neveu et ma nièce (que j’aime d’amour) faire de la barque sur le lac du Bois de Boulogne. Ma mission : les faire ramer, me poser les doigts de pied en éventail et faire la bronzette. En les surveillant bien sûr, je ne suis pas une tata indigne. Une heure de balade plus tard, j’avais donc attrapé mon fameux coup de soleil, bien rouge et bien douloureux.

Que faire ? Aller à la pharmacie et acheter une crème apaisante ? Pas très zéro déchet. Et en voyant la liste des ingrédients au dos des produits proposés, j’ai pris peur. J’ai déjà abîmé ma peau, autant ne pas la polluer avec des substances chimiques, voire toxiques. Je me suis donc tournée vers des alternatives naturelles, comme celles utilisées par nos grands-mères. Et garanties sans emballages nocifs pour l’environnement. Pour cela, il suffit de faire un tour dans sa cuisine et dans sa salle de bains.

Aloe vera, miel, yaourt

Pour apaiser et soigner un coup de soleil, voici les différentes solutions :

  • Passer sa peau sous l’eau froide. Logique !
  • Le jus de concombre. Appliqué sur une brûlure de soleil, celui-ci permet de faire disparaître la sensation de chaleur. Et bonne nouvelle, c’est la pleine saison des concombres ! Car quitte à utiliser un légume, autant que celui-ci soit de saison. Ce qui n’est pas encore le cas du melon et de la tomate qui sont aussi efficaces pour apaiser sa peau brûlée par le soleil. Peut-être pour cet été si je ne fais pas encore attention. Cette solution est assez efficace.
  • Autre légume : la pomme de terre. Il faut la couper en deux et frotter la chair humide sur les zones qui tiraillent. Pour être honnête, je n’ai pas vraiment eu de résultats.
  • Le bicarbonate de soude. Il est en effet possible d’appliquer un cataplasme au bicarbonate de soude sur ses brûlures. Il suffit de mélanger quatre cuillères à soupe de bicarbonate à quelques gouttes de vinaigre de cidre afin d’obtenir une pâte assez épaisse. Cela marche bien. Je l’ai laissée pendant une heure sur ma peau, puis je l’ai rincée à l’eau froide.
  • Le yaourt nature. Celui-ci permet de rafraîchir et d’hydrater la peau. N’ayant pas fait mes propres yaourts, je n’ai pas utilisé cette solution. Mais il semblerait qu’elle soit efficace.
  • Le vinaigre blanc ou de cidre. Il permet de soulager rapidement la peau brûlée. Pour cela, il faut mettre dans un bol la même quantité d’eau et de vinaigre et appliquer la solution sur un coton (lavable).
  • Mon remède préféré : l’aloe vera. J’ai appliqué une fine couche de gel sur ma peau et je l’ai laissée toute une nuit. Magique !
  • Le miel qui permet de cicatriser plus vite.
  • L’huile de coco qui permet d’hydrater la peau.

Il existe d’autres solutions pour soulager et soigner sa peau d’un coup de soleil. Celles listées sont celles qui j’ai pu tester et surtout, celles que j’avais sous la main. Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à me les communiquer.

Faire sa propre protection solaire ? Oui, il est tout à fait possible de confectionner sa propre crème protectrice. Sur Internet et dans les livres dédiés au zéro déchet, on trouve quelques recettes à base d’oxyde de zinc mélangé à de l’huile de coco et du beurre de karité. Une crème qui semblerait être efficace mais entre nous, je préfère encore me contenter de ma bonne vieille protection (non polluante pour les océans) mais encore bourrée de substances chimiques. Si vous avez sauté le pas, n’hésitez pas non plus à me faire part de vos avis.

Au passage, mon aventure zéro déchet se passe bien. Je ne vous cache pas avoir eu quelques craquages. J’y reviendrai prochainement. Rendez-vous mardi prochain.

Marine VAUTRIN

  1. […] Zéro déchet semaine 11 : apaiser et soigner un coup de soleil naturellement […]

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème