4 marques de baskets vraiment non-polluantes

Publié le 30 avril 2019 à 15:31 Made in France | 1039 vues

Le secteur de la mode commence doucement à proposer des gammes de produits respectueuses de la nature. Le cas des baskets est symptomatique puisqu’elles font parties des accessoires les plus polluants à produire et les plus difficiles à recycler. C’était sans compter quelques marques qui ont décidé de révolutionner les usages dans le domaine. 

Après l’agriculture, le tourisme et les transports, le secteur textile se trouve être le plus polluant selon le cabinet d’audit BCG. En 2015, cette tranche de l’économie mondiale émettait 1 715 millions de tonnes de CO2, consommait 79 milliards de m3 d’eau et produisait 92 millions d’unités de déchets. Il semblerait tout de même que depuis une petite dizaine d’années, les plus grandes marques se tournent vers un modèle plus respectueux de l’environnement à la demande de leurs clients et par peur des bad buzz de plus en plus fréquents sur les réseaux sociaux.
Dans le secteur de la basket, où un modèle classique n’utilise pas moins d’une quinzaine de matériaux transformés sans compter les diverses colles d’assemblages, on redouble d’ingéniosité pour créer des modèles de moins en moins polluants.

Des baskets en maïs

Parmi ces innovateurs verts de la basket, on compte la marque Reebok, récompensé par le prix Innovator for Animals de l’association Peta. Le produit récompensé se trouve être une basket faite en maïs et coton où le cuir animal a été totalement évincé du processus de fabrication. Avec des matériaux entièrement issus du règne végétal, la chaussure est entièrement bio-dégradable et semble être un bel exemple d’économie circulaire.

Les basket Reebok approuvées par PETA.

De son côté, Adidas ne manque pas à l’appel de la forêt avec sa paire Futurecraft Loop en polyuréthane thermoplastique. L’intérêt du concept réside dans le fait qu’Adidas prend en charge la chaussure de sa conception à sa destruction lui assurant une durée de vie illimitée. La paire usée peut être envoyée à l’usine pour que les matériaux soient entièrement réutilisés, un processus quasiment impossible à mettre en place quelques années auparavant. Depuis l’invention de polymères pouvant servir à plusieurs niveaux de la confection de la chaussure et de l’utilisation du thermo-collage bannissant définitivement les colles classiques, plus aucun obstacle ne semble barrer la route à Adidas pour produire des chaussures circulaires. Ce modèle relativement révolutionnaire sera disponible au printemps 2021, le temps de penser à une stratégie de rentabilité de la paire. Elles coûteront probablement une petite fortune.

Les baskets circulaires d’Adidas.

Et le Made in France…

Le Made in France n’est pas en reste dans le domaine. La basket Ubac commercialise des baskets en laine recyclée, 98 % moins polluante qu’une fibre neuve, pour ses qualités thermorégulatrices dont tous les composants viennent de France sauf la semelle d’origine portugaise. La fabrication est également entièrement localisée en France dans la Drôme, la Loire, l’Isère, le Maine-et-Loire et le Tarn. Pour couronner le tout, chaque paire achetée occasionne la plantation d’un arbre. Le prix est également raisonnable 130 euros la paire disponible en huit couleurs différentes. 

Les baskets en laine d’Ubac.

La marque la plus populaire de 2018 n’était autre que française. Veja reste sans aucun doute la marque de basket écolo par excellence avec ses tiges en coton biologique comme pour sa doublure intérieure, ses semelles en caoutchouc sauvage d’Amazonie récolté de façon respectueuse et sa fabrication équitable au Brésil. Fondée en 2005, la marque a mis un point d’honneur à produire ses baskets différemment. Fort de cet objectif, le cuir d’origine bovine est tracé et contrôlé selon des normes vraiment restrictives. Outre le cuir bovin, Veja s’est lancé dans le cuir végétal et le cuir de poisson, deux idées originales motivés par la volonté de baisser le coût des matières premières et comme pour la reste par la dimension beaucoup plus écologique de ces matériaux. Les premiers prix sont à 85 euros. 

Veja, l’excellence Made in France.

 

 

 

Martin Dawance

Surprise

Handiplanet : la première plateforme collaborative pour voyager sereinement

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème