5e Journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire

Publié le 15 octobre 2019 à 18:30 Demain | 486 vues

Parce qu’aujourd’hui en France, les pertes et gaspillages alimentaires représenteraient encore selon l’ADEME 10 millions de tonnes par an*, il convient de rappeler à tous, par une journée de mobilisation le 16 octobre, qu’il reste beaucoup à faire.

Pour la 5ème année consécutive, mercredi 16 octobre est la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire. Un jour pour se rappeler que faire attention à nos déchets alimentaires est l’affaire de tous.

La France a été la première à légiférer dès 2016 sur le sujet. Cela a permis à de nombreux partenaires associatifs ou jeunes start-ups de s’engouffrer dans le sujet des invendus alimentaires pour éviter de les jeter, alors même que certains ne mangent pas à leur faim et que les méfaits d’une surproduction alimentaire pour notre planète sont connus. Il s’agit donc de réagir face à cet énorme gâchis.

La loi Egalim de 2018 : les restaurations collectives et industries agroalimentaires sont concernées

La loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable (Egalim) promulguée le 1er novembre 2018 a étendu l’obligation de donner les invendus alimentaires aux restaurations collectives et de l’industrie agroalimentaire. Avant, ils n’en avaient pas le droit !

D’ici juillet 2021 par ailleurs, les restaurateurs devront proposer des contenants adaptés si les clients souhaitent partir avec un Doggy Bag, c’est-à-dire avec les restes du repas qu’ils n’auraient pas fini.

Des applis pour lutter contre le gaspillage alimentaire

De nombreuses initiatives se démarquent partout en France au niveau local. Renseignez-vous auprès de votre mairie, il existe certainement des actions proches du terrain pour lutter contre cette aberration.

Les nouvelles technologiques viennent également mettre du lien entre ceux qui ont des surplus et ceux qui en ont besoin : c’est le cas par exemple de Linkee ou encore de Hop Hop Food.

D’autres applications mobiles de connaître les invendus des commerçants ou des restaurateurs près de chez soi, que ceux-ci revendront à prix cassés, jusqu’à -70 % : c’est le cas de To good to go ou encore d’Optimiam. Tout le monde y trouve son compte : l’acheteur qui profite de produits frais à moindre coût, et le professionnel qui ne remplit plus bêtement ses poubelles.

Au rayon des applis qui s’attaquent aux invendus des supermarchés, citons enfin The Food Life et Zéro Gâchis.
Mais cette liste n’est pas exhaustive : retrouvez ci-après plus de liens inspirants.

Toute la journée du 16 octobre, vous pourrez par ailleurs suivre l’évènement sur les réseaux sociaux via le #Antigaspi

*Voir notre article ici

Pour en savoir plus :
Astuces et bons réflexes du quotidien contre le gaspillage alimentaire
Initiatives contre le gaspillage alimentaire
6 applications mobiles contre le gaspillage alimentaire
Détails de la loi Egalim

Eléonore Verdy

Surprise

Movember : un mois pour se faire pousser la moustache et faire des dons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème