Activités sportives : quand faut-il un certificat médical ?

Publié le 30 août 2019 à 9:40 Aujourd'hui | 898 vues

La rentrée est le moment de reprendre ses activités sportives abandonnées avant les vacances ou d’en commencer de nouvelles. Mais attention, un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique du sport peut être nécessaire. On fait le point.

Barbecues, siestes… Les vacances d’été sont l’occasion de se reposer. Mais après quelques semaines de détente et de farniente, l’heure de la rentrée a sonné. Et qui dit rentrée, dit aussi reprise des activités sportives. Attention toutefois à ne pas oublier le certificat médical. Comme le rappelle le site service-public.fr, « l’obtention d’une licence d’une fédération sportive ou l’inscription dans une association sportive de loisirs peut être subordonnée à la présentation d’un certificat médical qui permet d’établir l’absence de contre-indication à la pratique du sport ».

Pour une adhésion simple en club ou dans une association, on peut en effet vous demander de fournir un certificat médical daté de moins d’un an. « Ce n’est pas une obligation légale, mais une condition liée aux assurances contractées par le club ou l’association », précise le site service-public.fr. Si votre mairie organise par exemple une randonnée, le certificat pourra aussi vous être demandé.

Licence sportive : le certificat médical obligatoire mais…

Pour une licence « loisir » d’une fédération sportive, sa première délivrance impose la délivrance d’un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport concerné et datant de moins d’un an. Un nouveau certificat vous sera ensuite demandé tous les trois ans ou plus selon un délai fixé par la fédération de sport. Entre ces trois années, lors de chaque renouvellement de la licence, nul besoin de présenter un nouveau certificat. Le remplissage d’un simple questionnaire de santé suffit ! Selon vos réponses, vous devrez ou non fournir un nouveau certificat médical.

Pour rappel, la licence « loisir » ne vous permet pas de participer à des compétitions organisées par la fédération sportive. Vous devrez alors avoir la licence « compétition ».

Pour obtenir une licence « compétition », vous devrez aussi présenter un certificat médical de moins d’un an. Pour un renouvellement, même chose que pour la licence« loisir ». La présentation d’un certificat n’est pas imposée pendant trois ans. En clair, pour le 1er et le 2e renouvellement de votre licence, vous devrez simplement répondre à un questionnaire de santé. Et en fonction de vos réponses, vous devrez ou non fournir un certificat médical. En revanche, s’il s’agit de votre 3e renouvellement de licence, vous devrez impérativement fournir un nouveau certificat médical.

À noter. Si le certificat médical est valable 3 ans minimum, que ce soit pour le loisir ou la compétition, il ne l’est en revanche qu’une année pour certaines pratiques à risque (rugby, boxe, alpinisme, plongée, etc.) Vous devrez alors  fournir un nouveau certificat médical à chaque demande de renouvellement de votre licence.

Pour savoir si vous devez ou non consulter votre médecin, les pouvoirs publics ont mis en ligne un simulateur. Celui-ci est disponible ici.

Marine VAUTRIN

Surprise

Zéro déchet : comment faire son démêlant maison ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème