Carte interactive AirVisual

AirVisual : la qualité de l’air dans le monde en temps réel

Publié le 17 décembre 2016 à 11:00 Aujourd'hui | 1823 vues

Comme son nom l’indique, la plateforme en ligne AirVisual, vous permet de visualiser les mouvements des particules fines en direct, partout dans le monde.

Alors qu’Airparif (Association de surveillance de la qualité de l’air en Île-de-France), prévoit la poursuite du pic de pollution à Paris et sa région pour le samedi 17 décembre, la pollution de l’air est plus que jamais au cœur des préoccupations. En France, pour mesurer la qualité de l’air extérieur, nous avons Prev’Air. Laissez-nous vous présenter AirVisual qui nous informe à l’échelle mondiale.

Comment ça marche ?

Un coup d’œil sur la carte 3D interactive disponible sur AirVisual suffit à connaître la qualité de l’air. Trouvez le lieu qui vous intéresse, zoomez : si la zone est bleue ou verte, la qualité de l’air est plutôt bonne, si au contraire la zone est rouge ou pire, violette, la qualité de l’air est très mauvaise. Pour recueillir ces données, la société lancée par les français Yann Boquillod et Hervé Robin, a recours aux informations fournies publiées pas les pays eux-mêmes et les recoupe avec ses propres capteurs afin d’obtenir une image globale de la pollution aux particules fines. En mettant en corrélation les données concernant la pollution et les conditions météorologiques, la start-up est également capable de prévoir l’évolution de la qualité de l’air sur trois jours.

La pollution, une vraie cause de mortalité

Au mois de septembre 2016, l’OMS annonçait cette nouvelle très inquiétante : 92% de la population respire un air trop pollué. Basée à Pékin, l’entreprise française AirVisual est placée au cœur du problème. En effet, le jeudi 15 décembre et pour la première fois en 2016, la capitale chinoise a été décrétée en alerte rouge à cause de la pollution atmosphérique. De quoi relativiser les choses : alors que le seuil d’alerte est fixé à 50µg/m³ par jour en France, Pékin subit actuellement une pollution aux PM2.5 de l’ordre de 384 µg/m³ ! Tout de même, la qualité de l’air est un enjeu majeur de santé publique en France et dans le monde. Selon une étude de Santé Publique France révélée en juin 2016, la pollution atmosphérique est à l’origine de 48 000 décès dans l’Hexagone, et réduit de 2 ans l’espérance de vie d’une personne âgée de 30 ans vivant en milieu urbain.

Alors que la circulation alternée est encore de rigueur ce samedi 17 décembre, c’est le moment de prendre de bonnes habitudes (et de les tenir) en envisageant de nouveaux moyens de transport, telle que Lab’Elle, la première trottinette solaire connectée !

Pour consulter la carte interactive d’AirVisual, cliquez ici 

 

Ingrid Baswamina

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème