Alcool au volant : contrôlé positif à cause d’un bain de bouche

Publié le 7 novembre 2016 à 13:14 Aujourd'hui | 1142 vues

Un Ardéchois a été contrôlé positif à un test d’alcoolémie, non pas parce qu’il avait bu mais parce qu’il avait fait un bain de bouche avant de prendre le volant. Après un an, il a enfin été relaxé.

Un an, c’est le temps qu’il lui a fallu pour prouver son innocence. Un Ardéchois de 54 ans avait été contrôlé positif lors d’un contrôle routier alors qu’il allait chercher sa fille à l’école : 0,26 milligramme par litre d’air expiré au lieu des 0,25 autorisés, rapporte ce lundi 7 septembre France Bleu. Problème, il n’avait pas bu une goutte d’alcool. Il a quand même été verbalisé par les gendarmes.

42,8% d’alcool dans le bain de bouche

Mais alors pourquoi ? De retour chez lui, c’est sa femme qui a trouvé le coupable : le bain de bouche qu’il avait fait juste avant de partir. Son dentiste lui en avait prescrit trois fois par jour ainsi que la prise d’antibiotiques. Le produit utilisé contenait 42,8% d’alcool. Assez suffisant pour que l’haleine soit altérée. Toutefois, sur la notice, aucune contre-indication n’y figurait.

L’homme a dû prendre un avocat pour prouver son innocence. Après avoir bataillé pendant un an, il a fini par être relaxé par un juge de proximité. Il a dû fournir l’ordonnance du dentiste, une attestation de ce praticien sur la composition du bain de bouche, ainsi qu’une jurisprudence de la Cour de cassation.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème