Alerte : le grand retour des punaises de lit

Publié le 7 juin 2017 à 11:44 Aujourd'hui | 1976 vues

Selon la Chambre syndicale désinfection désinsectisation et dératisation (CS3D), en deux ans le nombre d’interventions pour débarrasser certains foyers des punaises de lit a été multiplié par deux. Et mauvaise nouvelle, ces petites bêtes qui se nourrissent exclusivement de notre sang sont en recrudescence en France. Comment les éradiquer de nos canapés ou lits ? Comment éviter une infestation de ces nuisibles ? On fait le point. 

Attention, vos pires cauchemars sont de retour. Mardi 6 juin, à l’occasion de la journée mondiale de prévention des nuisibles, la CS3D a indiqué que les punaises de lits ont infesté plus de 200 000 sites en France. Et les chiffres sont loin d’être en baisse. Le syndicat a enregistré plus 4, 231 millions de demandes d’intervention en 2015, c’est-à-dire une hausse de plus de 54% en trois ans. La lutte contre ces nuisibles représente la plus forte progression depuis 2013. Les logements individuels arrivent « en deuxième place des lieux visités, derrière les exploitations agricoles, mais devant plusieurs activités professionnelles déjà fortement exposées, comme les commerces et la grande distribution », indique la CS3D.

Les punaises de lit sont donc bien de retour, et elles aiment toujours piquer. Ces petits nuisibles, pas plus grands qu’un demi-centimètre de long, sortent se nourrir pendant la nuit. Elles piquent alors les innocentes personnes entrain de dormir afin de se nourrir de leur sang. Au réveil, mauvaise surprise, les victimes sont couvertes de taches rouges sur le corps et souffrent de démangeaisons plus ou moins intenses.

Des insecticides moins puissants qu’avant

Bien que les punaises de lit semblaient avoir disparu dans les années 1960, celles-ci sont bel et bien de retour. Et aujourd’hui, il semblerait que l’on ne sache plus comment s’en débarrasser efficacement. Dans les années 1950-1960, les insecticides utilisés étaient très puissants. Mais surtout ils étaient utilisés à tout va. Il n’y avait pas de règle et ces produits très chimiques éradiquaient tout sur leur passage.

Mais ces produits ont peu à peu été interdits, car jugés dangereux et nocifs pour l’environnement et la santé. Ces pesticides auraient même causé la disparition de plusieurs espèces d’oiseaux. Le hic, c’est que les nouveaux insecticides ne fonctionnent pas aussi bien… Pour Patrick Gravey, le président de la CS3D l’heure doit être à la prévention et à la lutte « raisonnée et non chimique ». Selon lui, il ne faut plus tout attendre des produits et agir avec précaution.

C’est avec des gestes tout simple que l’on peut éviter d’être infesté. Par exemple, quand on veut lutter contre des insectes volants, des moustiquaires sont installées bien avant d’utiliser des désinsectiseurs électriques, comme ceux présents dans les boucheries.

Se débarrasser des punaises de lit sois-même

Afin de se débarrasser des punaises de lit, des petits gestes simples peuvent tout changer. Il n’est pas nécessaire de passer par des professionnels, qui vous feront payer très cher cette éradication. Premièrement, il est tout important d’avoir des gestes préventifs. Il vaut donc mieux éviter de récupérer des meubles dans la rue. Ces derniers pourraient être infestés de ces petites créatures. Il est aussi important de bien vérifier ses valises lors de voyages et d’éviter de les défaire sur le lit au retour des vacances.

Si votre logement est infesté, il est tout à fait possible de s’en débarrasser tout seul. Mais pour cela, il faudra s’armer d’une grande patience et d’un véritable sang-froid. Il faut laver tous les linges de la maison à 60°C minimum, et les mettre au sèche-linge. Puis passer l’aspirateur dans les moindres recoins de l’appartement, tout doit y passer, plinthes comprises. Enfin, il faut pulvériser de la vapeur sèche grâce à un appareil qui souffle de l’air chaud. Il est possible de louer cet appareil à moindre coût via des sites spécialisés.

À savoir que les interventions de spécialistes sont coûteuses. La mairie de Paris intervenait pour une somme modeste il y a encore peu de temps, mais la recrudescence de la demande l’a obligé à sélectionner les foyers. Seules les familles modestes peuvent dorénavant bénéficier de ce service. Attention, ne tombez pas dans la paranoïa, soyez vigilant aux signes. Si vous voyez apparaître des taches noires sur vos matelas, ou que vous constatez des petites plaques rouges au réveil sur votre corps, c’est que vous êtes envahis.

 

Alice Glaz

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème