En Argentine, le palais présidentiel adopte le régime vegan

Publié le 21 juillet 2017 à 18:03 Aujourd'hui | 1064 vues

Du changement au pays de la carne. Le palais présidentiel a instauré les lundis vegans. Désormais, les employés, y compris le président Mauricio Macri, dégusteront des repas 100% végétaliens. Le but ? Sensibiliser les Argentins sur leur alimentation trop riche en graisses, sucre et sel.

En Argentine, le gouvernement a pris une décision plus ou moins surprenante. Le lundi sera désormais vegan pour les 554 employés du palais présidentiel, appelé la Casa Rosada ou « Maison Rose ». Les repas servis seront préparés sans viande, sans œuf, sans beurre, sans poisson, sans poulet et autres produits d’origine animale. Le président de la Nation Mauricio Macri n’échappera pas à cette nouvelle règle, lui aussi dégustera des plats 100% végétaliens tous les lundis. C’est le secrétaire général du palais, Fernando de Andreis, qui a annoncé cette initiative sur sa page Facebook au début du mois de juillet.

Des lundis vegans pour éveiller les consciences

En instaurant les lundis vegans, l’objectif du gouvernement n’est pas d’encourager le véganisme mais de « débuter un débat intense sur le régime alimentaire des Argentins », qui sont de plus en plus amenés à consommer des « produits transformés, riches en graisses nocives, ainsi qu’en sel et sucre » et ce, à cause des modes de production et de distribution intensifs. Le gouvernement souhaite encourager la population à adopter un régime plus sain. « La seule chose qui nous protégera d’une alimentation malsaine sera notre changement de comportement », estime le secrétaire général de la Casa Rosada, qui rappelle les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : manger plus de fruits, de légumes et de légumineuses. Reste à savoir si les Argentins, gros consommateurs de viande, seront sensibles à cette initiative.

Que ce soit en France ou ailleurs, de plus en plus de consommateurs se tournent vers une alimentation dépourvue de produits d’origine animale. Certains pays instaurent désormais des menus vegans dans les cantines publiques. Ce qui est d’ailleurs le cas du Portugal qui a adopté, le 3 mars dernier, une loi obligeant les cantines des écoles, des universités, des prisons ou encore des hôpitaux à proposer des repas végétaliens.

Justine Dupuy

Surprise

Perpète : quand le prêt-à-porter pour enfant pense à la planète

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème